Ecrit par & déposé en vertu de Sextoys.

La boutique en ligne Kisskiss.ch nous a permis de tester le dildo en verre Luxotiq Lyssa.

A l’opposé de la Rock Box, ce qui m’a tout particulièrement attirée chez le Lyssa, c’est sa beauté.

Et son matériau, qui m’intriguait. Un sextoy en verre, ce n’est certes pas une invention qui date d’hier : durant la Renaissance existaient déjà des godemichés en verre, que l’on remplissait d’eau chaude. Mais, malgré cela, le verre n’est pas un matériau que l’on croise très fréquemment dans les sextoys.

J’ai également beaucoup aimé son coffret, très élégant lui aussi. Mais voyons donc ce qui se cache dans cette jolie boîte…

 


 

Le coffret

Le Lyssa est présenté dans un très joli coffret en carton blanc et rose, solide, doublé de satin blanc à l’intérieur, qui servira de boîte de rangement. Ce coffret ferme à l’aide d’un ruban intégré, qui se noue à l’extérieur.

 

On peut s’inquiéter quant au risque de faire tomber le sextoy si le coffret est mal fermé. Le ruban permet de résoudre la question. Il suffit de faire un nœud solide. Et d’éviter de placer le coffret à l’envers, juste au cas-où.

 

Un chiffon de nettoyage, rose comme le sextoy, est fourni dans cette boîte.

 

 

Le sextoy

Mon premier réflexe en découvrant le Luxotiq Lyssa dans sa boîte a été de m’exclamer “ouaaah”. Il est vraiment très joli.

 

Le coffret annonçait bien la couleur, mais lorsque l’on observe le Lyssa de plus près, l’impression se confirme : l’objet inspire la qualité. En verre d’un rose transparent, parfaitement uni, avec la marque en filigrane blanc discret.

 

Solidité

Un grand avantage des dildos en verre, c’est qu’on n’a pas besoin de s’inquiéter quant aux éventuelles réactions chimiques qui pourraient se produire. Contrairement aux matières plastiques, le verre ne risque pas de fondre (ou alors, c’est qu’il fait sacrément chaud chez vous – un bon millier de degrés au moins).

 

Bien entendu, il faut tout de même éviter de lui faire subir des chocs. Le verre, ça se casse, on est au courant. Le Lyssa n’est pas un sextoy que l’on pourra trimbaler partout avec soi. Et pour les mêmes raisons, il ne faut jamais l’introduire en même temps que d’autres objets, surtout si ceux-ci sont durs.

 

Quoi qu’il en soit, le verre est épais est compact. Il me semble très peu probable que le Lyssa puisse se casser sans choc préalable. Bref, il suffit d’y faire attention. Ne pas faire de combat de sabre-laser avec et le ranger dans sa boîte après utilisation.

 

On peut également le chauffer, au bain-marie ou sous l’eau du robinet, au le refroidir, au réfrigérateur ou au freezer, pour varier les sensations. Les précautions d’emploi précisent qu’il ne faut pas le chauffer au micro-ondes, ni le refroidir dans de la glace carbonique, mais, euh… ahem… qui ferait un truc pareil ?

 

Entretien

Le Luxotiq Lyssa est en verre et ne comporte pas de batterie : il est donc ultra-waterproof, on peut l’immerger sans problème, l’utiliser dans le bain (à condition de faire attention à l’endroit où on le pose, et d’éviter les chocs avec les parois ou le fond de la baignoire). On n’a donc aucune difficulté à le laver.

 

Il est recommandé de laver le sextoy avec un savon antibactérien (en gros, un savon normal) et de l’eau, puis de le sécher à l’aide du chiffon doux. Mais le mode d’emploi précise que le Luxotiq Lyssa passe au lave-vaisselle sans problème.

 

Pour ma part, je ne vois pas vraiment l’intérêt que l’on pourrait avoir à le mettre au lave-vaisselle, étant donné qu’il est tout lisse, et très facile à laver à la main. Et je n’ai pas envie de lui faire courir le risque d’être attaqué par une petite cuillère vengeresse.

 

Il faut également bien vérifier, avant chaque utilisation, que le Lyssa n’ait aucune fissure. Car, si malgré toutes les précautions que vous avez prises (ou pas), s’il arrive un accident à ce joli sextoy et qu’il se retrouve avec la moindre petite fissure (oui, même une toute petite), il se retrouve condamné à une monotone retraite en tant que presse-papiers. Il ne faut surtout, surtout pas l’utiliser s’il est abîmé.

 

Utilisation

Le contact avec le verre, dur et lisse, est une sensation intéressante, très différente de celles provoquées par les sextoys en silicone et autres matières plastiques, et très agréable.

 

Les deux extrémités du sextoy ont des tailles différentes, et peuvent toutes deux être insérées (Non, pas en même temps ! Ou est-ce que vous avez vu que l’on pouvait plier du verre ?), ce qui permet de débuter par une pénétration en douceur avec l’extrémité la plus petite, pour enchaîner ensuite sur plus gros avec l’autre extrémité.

 

La forme du sextoy est très pratique pour stimuler la partie interne du clitoris que l’on nomme communément point G.

 

Bien entendu, contrairement aux engins vibrants, le Luxotiq Lyssa a besoin de quelques petits efforts pour le manier. Mais on est largement récompensé du résultat.

 

S’il ne faut pas l’insérér en compagnie d’autres sextoys, on peut tout de même utiliser un vibromasseur clitoridien simultanément (on évitera tout de même de laisser les deux sextoys entrer en contact l’un avec l’autre, je ne sais pas si le Luxotiq Lyssa aime les vibrations). Avec le le Luxotiq Lyssa dans le vagin et le Womolia Heat sur le clitoris, je crois que j’ai pulvérisé mon record en matière de nombre d’orgasmes successifs (bien que j’aie été beaucoup trop occupée pour prendre la peine de les compter).

 

Conclusion

Le Luxotiq Lyssa est un joli sextoy en verre non vibrant, de bonne qualité, dans un joli coffret. J’ai beaucoup apprécié cet objet, original, classe, et très agréable à utiliser.

 

Le verre est un matiériau fort intéressant en matière de sextoys. Les sensations sont différentes, et l’objet se nettoie facilement.

 

Mais je n’utiliserais pas n’importe quel accessoire érotique en verre, car le moindre défaut de conception pourrait s’avérer dangereux. Le Luxotiq Lyssa, qui ne présente aucune imperfection (ni sur sa surface, ni à l’intérieur), inspire confiance, et je m’en sers sans hésiter.

 

Luxotiq Lyssa

Luxotiq Lyssa
8.4

Look et originalité

90/10

    Texture et matériau

    90/10

      Efficacité

      90/10

        Ergonomie et aspect pratique

        60/10

          Rapport qualité/prix

          90/10

            Les plus

            • - Très joli, et dans un beau coffret
            • - Efficace pour stimuler le point G
            • - Qualité de fabrication irréprochable
            • - Sextoy en verre, matériau sain pour l'organisme

            Les moins

            • - Sextoy fragile
            • - Pas d'étui pratique pour le transport

             

            Si vous souhaitez vous le procurer, je vous rappelle qu’il est en vente dans la boutique en ligne Kisskiss.ch, que nous remercions de nous avoir permis de réaliser ce test.

             

             

            PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on StumbleUponPin on Pinterestshare on TumblrShare on RedditEmail to someone

            Elle

            Testeuse de sextoys chez Objets De Plaisir
            Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

            "Elle" ou "Eglantine" selon les versions.

            Les derniers articles par Elle (tout voir)

            4 Réponses à “Test du Luxotiq Lyssa”

            1. Elle

              Mais non, je me sacrifie simplement pour la science :)

              (Hop, quota d’hypocrisie explosé par mes soins. Bon, ok, je le reconnais, c’est très chouette.)

              Répondre
            2. Tinu

              Tinu

              Je compatis à ta douleur. :/

              Bon t’as aussi la chance de faire partie de la gente féminine, parce que côté “obscure de la force”, on a pas le droit à beaucoup de choses bien différentes. :/ C’est un peu toujours la même chose, y a pas vraiment de créativité et on a vite fait le tour quoi. :(

              Répondre
            3. Aaron_Theory

              J’adore les sextoys en verre, j’aime déjà la matière au quotidien (je tripote tout ce qui est en verre à portée de ma main haha) et sincèrement, ce sont mes préférés pour jouer avec.
              Alors effectivement, il faut fournir des “efforts” – que ce soit nous ou la personne qui veut jouer avec nous hein, mais je les trouve tellement géniaux que ça n’est même pas un inconvénient à mes yeux.
              Et ce que j’adore avec eux, c’est le fait que la matière soit sensible aux T°C : très froid, chaud etc. . . Bref, les sextoys en verre, il faut vous y mettre =P

              Répondre

            Trackbacks/Pingbacks

            1.  Top des sextoys testés sur ce blog en 2012 | Objets de plaisir
            2.  Test de l’Icicles No. 28 | Objets de plaisir

            Laissez une réponse

            • (Se sera pas publier)