Ecrit par & déposé en vertu de Sextoys.

test-gode-vixen-outlaw-5En matière de godes “réalistes”, nous ne possédions pas encore de modèles en taille XL.

Notre expérience se limitait au Goodfella de Vixen Creations, dont nous sommes toujours très satisfaits.

Aussi, c’est tout naturellement que nous avons décidé de faire appel à son grand frère…

 

Voici donc le test du Vixen Outlaw.

 

Packaging

Comme d’habitude avec Vixen Creations, c’est service minimum de ce coté là… Une simple boite en plastique, et c’est tout !

Un peu léger tout de même au vu de la qualité du produit, et surtout de son tarif…

 

test-gode-vixen-outlaw-1

L’Outlaw dans sa cage

 

Le sextoy

Aspect

Le moins que l’on puisse dire, c’est que du haut de ses 23 centimètres, l’Outlaw en impose, et son diamètre de 5 centimètres saura ravir les plus gourmand(e)s.

 

test-gode-vixen-outlaw-3

L’Outlaw, séquence “mensurations”

 

Seul bémol, nous aurions apprécié de vraies coucougnettes, comme son petit frère le Goodfella. Mais sans doute, cela aurait-il nui à sa stabilité…

 

test-gode-vixen-outlaw-4 test-gode-vixen-outlaw-6
La Vixen family (Outlaw et Goodfella)

 

Texture et Matériau

On retrouve, avec grand plaisir, la qualité, propre aux produits Vixen, à savoir, ce toucher hyper réaliste, dû au fameux “VixSkin”… Ce matériau, qui s’apparente à une seconde peau, est constitué de silicone à 100% : il est donc garanti sans phtalates et totalement hypoallergénique.

 

Utilisation

Après une petite stimulation, avec le (petit) Goodfella, nous entrons dans le vif du sujet, ou plutôt, c’est l’Outlaw qui entre en scène…

Dés l’insertion du gland, on sent déjà monter le plaisir, et cela va crescendo, au fur et à mesure de l’insertion du monstre… Toutefois, nous ne viendrons pas à bout des 23 cm (à chacun ses limites…).

Nous l’avons testé aussi en duo avec le Magic Wand, puis avec le Goodfella en anal… Ce fût un véritable concert d’orgasmes et d’éjaculations non stop, un vrai délire…

 

test-gode-vixen-outlaw-7 test-gode-vixen-outlaw-2

L’Outlaw dans toute sa splendeur…

 

Pour la suite, je fus le premier surpris eu égard à son gabarit, mais Madame a tenu à la tester en anal…

Aussi, et après une bonne couche de Lubrifist, on tâtonne un peu pour insérer la tête du monstre et, petit à petit, il finit par se frayer un chemin dans ce sanctuaire. Donc, c’est possible (eh oui), et même très agréable…

 

Conclusion

 

test-gode-vixen-outlaw-8Les plus :

  • La matière (VixSkin)
  • Le gabarit
  • Le réalisme général (hormis les testicules…)

Les moins :

  • L’absence de « vraies » coucougnettes
  • Aucun étui
  • Le prix

Pour celles (ou ceux) qui souhaitent s’offrir un gode au format XL, nul doute que le Vixen Outlaw est LE modèle à posséder.

Nous le conseillons sans hésitation, aussi bien pour sa qualité de fabrication, que pour sa redoutable efficacité.

 

 

MagicToy
MagicToy

Les derniers articles par MagicToy (tout voir)

PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on RedditEmail to someone

7 Réponses à “Test du gode réaliste Vixen Outlaw”

  1. Sauvage

    Bonjour,
    Malgré son prix, ce jouet “monstrueux” me tente :-). J’aimerais savoir si la relative facilité lors de l’introduction anale est due à la qualité de la matière ou plutôt à votre expérience. Avez-vous déjà utilisé d’autres jouets plus durs et du même calibre (essentiellement diamètre) avec autant de “facilité” ?

    Répondre
  2. MagicToy

    MagicToy

    @Sauvage:
    (Je répond pour dame ToyStory) :-)

    Elle te confirme donc qu’elle n’a jamais testé ce gabarit auparavant en anal…
    Tout au plus, quelques fists mais très légers et occasionnels.
    Mais, il est certain que la “malléabilité relative” de ce toy facilite grandement cette expérience …

    Pour le prix, n’hésites à chercher sur le Net on trouve toujours des petites ristournes…
    Il reste toutefois à classer dans une catégorie plutôt haut de gamme
    avec un prix en adéquation…
    …./….

    Répondre
  3. Curieux

    Curieux

    “Ce fût un véritable concert d’orgasmes”
    Wow! Mes hommages à Madame!
    Et Monsieur l’a t il testé? :D

    Répondre
  4. pibool

    Bonsoir,
    “•L’absence de « vraies » coucougnettes”
    franchement, je ne vois pas trop ce que de vrai “orphelines” pourraient apporter de plus à ce démonte pneu !? sauf évidement si l’utilisatrice/teur l’enfonçait jusqu’à la garde et ferait taper les boulles en fond de course (mais faut pas rêver, du moins analement) ou alors pour l’aérodynamisme……on l’appelle “fenlabise” à défaut de fendre autre chose ;-)

    Répondre

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)