Ecrit par & déposé en vertu de Sextoys.

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-10Le Miss Bi, un des petits derniers de la Génération 5 de la marque Fun Factory, est un petit rabbit plus puissant qu’il n’en a l’air.

Avec sa forme stylisée, très loin du classique lapin à deux têtes typique à cette catégorie de vibros, ce sextoy avait déjà toute mon attention. Mais ce ne sont pas seulement des détails cosmétiques qui distinguent le Miss Bi du commun des rabbits. En effet, ses deux moteurs qui se commandent indépendamment l’un de l’autre. Adieu les modes raplaplas proposant des combinaisons pré-établies de vibrations des deux branches : c’est à vous de composer !

Voici le test du Miss Bi de Fun Factory.

 

 

Packaging

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-1

Niveau packaging, rien de nouveau par rapport aux autres sextoys de la marque : une boîte en carton à pois, tout à fait présentable, mais jetable. Aucun accessoire de rangement n’est fourni.

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-2

Déballage du Miss Bi de Fun Factory

 

Le sextoy

Aspect

Le Miss Bi est un rabbit, c’est-à-dire qu’il est constitué de deux branches, dont la plus grosse pénétre le vagin, tandis que la plus petite stimule le clitoris.

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-7

Le Miss Bi, vu de profil

 

Sa longueur totale est de 17 centimètres, mais la partie insérable est relativement courte : ? centimètres, soit juste assez pour atteindre le point G. Son diamètre,d’abord fin à l’extrémité (environ 2 centimètres), devient bien plus conséquent lorsqu’on s’approche de la base (un peu plus de 4 centimètres).

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-9

Le Miss Bi et le gode Fleshjack Jason Visconti

 

Quant à sa branche clitoridienne, elle est très large (la plus large que j’aie pu voir jusqu’à présent chez un rabbit) et c’est une bonne chose, car  ainsi, quelle que soit la position adoptée, elle restera en contact avec le clitoris.

 

Texture et matériau

Comme tous les sextoys Fun Factory, le revêtement du Miss Bi est constitué à 100% de silicone de qualité médicale. Quant à la poignée, elle est en plastique ABS.

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-12 objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-11

Flexibilité du Miss Bi

 

La texture est très douce, façon “peau de pêche”, avec, pour seul défaut, une tendance à attirer les poussières. La première moitié (en partant de la poignée) de la branche insérable est rigide, tandis que son extrémité et la branche clitoridienne sont souples et flexibles : on ne rencontre aucune difficulté à orienter parfaitement le toy par rapport au clito.

 

Alimentation

Le Miss Bi est rechargeable, et son chargeur est compatible avec tous les vibros de la marque à partir de la “Génération 4” (le Miss Bi fait partie de la “Génération 5” ou G5). Il s’agit du “Click & Charge”, dont la particularité est de contenir un aimant qui lui permet de se venir plaquer contre la poignée via deux “pouics” métalliques externes, au lieu d’impliquer un orifice de chargement sur le sextoy. Le vibro est par conséquent totalement étanche, on peut l’emmener sans crainte sous la douche ou dans le bain.

Le “Click & Charge” fourni avec le Miss Bi est doté, à son autre extrémité, d’un embout USB, le transfo n’est pas inclus (on pourra, au choix, le recharger sur un PC ou emprunter le transfo d’un smartphone).

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-3 objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-4

Le Miss Bi et le Click & Charge

 

Je n’ai chronométré ni le temps de chargement, ni la durée pendant laquelle le Miss Bi est capable de fonctionner non stop une fois rechargé, mais il tient en tout cas pour plusieurs utilisations, et ne se décharge pas tout seul lorsqu’on le laisse de côté (merci la batterie lithium).

 

Utilisation

Commandes et modes

Spécificité vraiment intéressante du Miss Bi : ses deux branches se commandent indépendamment l’une de l’autre. Dit comme ça, ça n’a pas l’air d’une innovation sensationnelle, mais en pratique, ça change tout.

Les commandes, situées sur la poignées, sont constituées de trois boutons, et assez intuitives :

  • En bas, la touche “Fun” allume (par une pression longue) et éteint (par une pression courte) le sextoy.
  • La touche centrale, ornée d’un grand cercle, permet de sélectionner le mode de vibrations de la branche clitoridienne.
  • La touche du haut, ornée d’un petit cercle, celui de la branche insérable.

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-6

Le Miss Bi et ses commandes

 

Pour chaque branche, on a accès aux patterns suivants :

  • Trois modes de vibrations constantes (à l’allumage, on débute par l’intensité “moyenne”, la suivante est la plus forte, on n’accède à l’intensité la plus faible qu’après un premier tour de tous les modes disponibles).
  • Un mode de pulsations régulières très rapides.
  • Un modes alternant pulsations fortes et un peu moins fortes toujours à une cadence endiablée.
  • Un mode alternant pulsations très rapide et un peu plus lentes, sans varier l’intensité.

 

Efficacité

Premier bon point à noter, sans doute le plus important : la puissance. Avec sa génération 5 (G5), Fun Factory ne fait pas dans le vibro ramollo, et le Miss Bi n’échappe pas à la règle. C’est une sacrée bestiole, ses vibrations sont du tonnerre ! Ce n’est pas encore équivalent, mais on n’est guère loin du peps d’un vibro ultra-puissant…

 

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-5

Le Miss Bi, de profil

 

Deux utilisations possibles :

  • Un usage externe, en stimulant le clitoris avec l’extrémité de la “grosse” branche. Les vibrations sont largement assez intenses pour parvenir à jouir ainsi. Grâce aux commandes séparées des deux moteurs, pendant ce temps, la petite branche du Miss Bi peut rester immobile, ce qui évite les perturbations sonores et les distractions inutiles.
  • Un usage interne, façon rabbit : la grosse branche est insérée, tandis que la petite reste plaquée contre le clitoris. La courbure prononcée de la branche “vaginale” lui permet de stimuler efficacement le point G, tandis que la large surface et la mobilité de la petite branche permettent un contact non-stop avec le clito, quels que soient la position et le mouvement du Miss Bi. Les modes “fantaisistes”, dont je ne suis habituellement pas la plus grande adepte, ont ici un réel intérêt. Ils apportent du rythme, sans transition trop brusque, ni coupure d’ambiance. J’aime beaucoup les utiliser, même si je reviens ensuite généralement sur les vibrations constantes lorsqu’il s’agit d’atteindre l’orgasme.

 

Conclusion

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-8Les bons points :

  • Une puissance détonante. Pour un rabbit, chapeau !
  • Des commandes astucieuses, qui laissent davantage de contrôle à l’utilisatrice.

 

Les mauvais points

  • J’ai beau me creuser la tête, je ne parviens pas à trouver de réel mauvais point au Miss Bi.

Le Miss Bi de Fun Factory est un excellent rabbit, sans doute le meilleur que j’aie eu l’occasion de tester jusqu’à présent. Parmi mes vibros préférés, il détrône même l’Ina 2 de Lelo, dont je suis pourtant une grande adepte. Définitivement, un sextoy tout à fait recommandable !

 

Au passage, Fun Factory nous permet de vous proposer un code de remise (ci-dessous) sur toute leur boutique si vous souhaitiez faire des emplettes !

fun-factory

 

Merci à la marque Fun Factory, qui nous a permis de tester le Miss Bi et merci à vous de nous lire !

 

Elle

Testeuse de sextoys chez Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

"Elle" ou "Eglantine" selon les versions.

Les derniers articles par Elle (tout voir)

PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on RedditEmail to someone

4 Réponses à “Test du vibro Miss Bi de Fun Factory”

  1. Fanlham

    Fanlham

    Merci pour ce test, je commençais à m’inquiéter de votre silence.
    J’espère que vous allez bien !

    Répondre
  2. Titou

    Merci Eglantine pour ces tests precieux! Vous dites que le Miss Bi est puissant. Est il plus puissant que le Smart Wand Medium de Lelo, ou que L’ina 2? Merci et à bientôt de lire vos nouvelles expériences!

    Répondre

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)