Accueil Forums Sexualité Une Femme avec Une Femme

Ce sujet a 20 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  purple, il y a 2 mois.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Articles
  • #37540

    purple
    Participant

    Depuis longtemps ma compagne à envie de faire sa première expérience Homosexuel. Les femmes l’attire autant que les hommes sauf qu’elle n’en a jamais connu une dans son lit. Ce désir ce fais de plus en plus présent et deviens un sujet de conversation récurrent dans notre couple.

    Je ne peux pas lui refuser. elle ne m’empecherais jamais de réaliser mes désirs.

    mais voila on ne sait pas comment s’y prendre.

    ce n’est pas facile dans la vie de tout les jours de rencontrer une femme consentante.

    et aucune de nos connaissances n’a je pense ses idées là et je trouve qu’il vaut que ce ne soit pas une personnes proches pour des raisons de discretions.

    ma compagne a commencé a regarder du côté des Escorts. Mais elle n’a pas vraiment confiance certains profils on l’air louche elle ne voudrais pas se mettre en danger.

    est ce que quelqu’un ici aurait peut être une idée ou connais un moyen qui pourrais lui faire combler son désir?

     

    #37545
    Tinu
    Tinu
    Participant

    Bonjour,

    Je pense qu’il faut commencer à prendre la chose comme lorsqu’une demoiselle lesbienne cherche une partenaire.
    Ce qui en soit n’est normalement pas différent de lorsqu’un ou une hétéro cherche un/une partenaire.

    La seule chose, ça serait que si elle arrive à trouver une affinité, que ça soit bien clair dès le début qu’elle est en couple et que c’est un essais.

    Mais après selon les gens ça peut être plus compliqué… En dehors de te dire ça je ne vois pas quoi te dire de plus, j’ai déjà bien du mal  à faire des rencontres dans le cas normal alors  je suis mal placé pour les conseils…

     

    L’idéal ça serait forcément d’avoir une amie proche fiable qui serait partante, mais sans ce cas là pour moi c’est comme si elle partait de 0 mais en précisant qu’elle est en couple et que c’est une expérience. (à définir sur le long terme le but souhaité)

    #37547

    purple
    Participant

    c’est difficile de faire des rencontres effectivement en conditions hétéro

    c’est pour ça qu’une escort nous parait la solution la plus simple. Mais c’est pas gratuit et on a un peu peur d’un traquenard.

    #37558

    Elle
    Administrateur

    Bonjour !

    J’ai une petite idée qui pourrait peut-être correspondre à ce que vous cherchez : les clubs libertins.

    Les jeux entre femmes y sont pratique courante (si vous ne souhaitez pas que les messieurs participent, il suffit de le préciser – ou de repousser poliment quiconque tente une approche).

    Les avantages :

    • Les choses sont claires, il n’y a aucun malentendu sur les intentions de chacun(e) : les gens y vont pour s’amuser et coquiner si une occasion qui les tente se présente, pas pour chercher une relation “sérieuse”. En gros, tout reste “léger”.
    • Les “approches” se déroulent donc simplement, et le refus se fait de manière brève et courtoise. En couple, à moins d’être laids et méchants, faire une chouette rencontre est un truc assez probable (ça n’arrive pas systématiquement, mais c’est fréquent).
    • C’est un terrain “neutre” : pas de risque de “plan foireux” auquel on craint d’avoir affaire en cas de rencontre avec un(e) inconnu(e) (personne mal intentionnée, antipathique, ou simplement avec laquelle ça ne va pas du tout coller) : si le courant ne passe pas avec une personne ou un couple,  pas de problème, il reste plein d’autres gens à rencontrer, la soirée n’est pas gâchée et personne n’est perdant.
    • C’est un lieu “fait pour” : si des filles commencent à se tripoter, c’est tout à fait normal (ça devrait être normal partout, mais malheureusement, selon l’endroit, on peut tellement vite tomber sur un troupeau de relous en rut..).

    Bon, reste à payer l’entrée et les consos, mais ça, c’est comme pour une sortie en boîte “ordinaire”.

    #37559

    purple
    Participant

    je n’ai jamais mis les pieds dans ce genre de club. c’est une option a envisagé.

    j’ai une résèrve sur l’ambiance et l’intimité qu’on y trouve apres je me fais peut etre des idées?

    tu as deja frequenté ce genre de club ?

    l’idéale aurait été pour ma cherie de faire connaissance d’une personne, soit lesbienne ou recherchant aussi une première experience homosexuelle.

    cela lui aurait permis de faire les choses en douceurs de faire un peu connaissance.

    quand elle pense aux prostituées le truc bloquant c’est “comment s’y prendre?”

    “bonjour, alors on fait comment? les doigts d’abord?” je caricature un peu mais c’est comme ça qu’elle imagine et ça la refroidi un peu et je comprends.

    les clubs libertins (ou bars gay) reste le meilleur compromis ou alors peut etre les sites de rencontres extra conjugales?

    parce que espérer rencontrer IRL une personnes avec le bon profil qui lui plait physiquement et avec le bon feeling relève du miracles.

     

    #37561

    Elle
    Administrateur

    On est loin d’être des “habitués” des clubs, mais on en fréquente de temps en temps… Même s’il y a des défauts, c’est tout de même un lieu de sortie assez sympa.

    Niveau ambiance : c’est à peu près comme une boîte de nuit – à la différence près que les femmes y sont moins habillées, et que danser sur un comptoir ou ôter ses vêtements n’y est pas réservé aux gens bourrés comme des coings. Et, lors des soirées réservées aux couples en tout cas, pas (ou si peu…) de dragueurs lourdingues tels qu’il est fréquent d’en croiser en boîte.

    Sinon question musique / prix des boissons, c’est assez semblable : tubes de l’été (et autres joyeusetés du même genre) dont le volume sonore oblige à parler très fort si l’on veut échanger quelques bribes de conversation, et consos aux alentours de 10 euros.

    Pour les affinités : concrètement, quand vous faites des rencontres en club, vous n’y allez pas pour chercher l’âme sœur, ni vos prochains meilleurs amis pour la vie. A partir du moment où les gens sont suffisamment sympas pour échanger une conversation agréable sur des sujets légers, peu importe que vous ne partagiez pas les mêmes idées politiques ou les mêmes goûts en matière de sculpture contemporaine, ça n’empêche pas de partager un bon moment.

    Question physique, en tout cas dans les clubs qu’on a fréquentés, à tranche d’âge égale, les gens m’ont globalement semblé plus beaux que dans la rue ou au supermarché du coin : bon, l’éclairage triche un peu, les jolies tenues sexy aussi, mais j’ai l’impression que le libertinage motive quand même pas mal à prendre soin de soi (bah ouais, être beaux, ça fait pas tout, mais ça aide quand même à faire des rencontres, surtout dans un contexte qui reste très superficiel).

    #37566

    purple
    Participant

    j’imagine un lieu avec des gens en état de pré/post coïtal un peu partout (bar, canapé, mur, sol etc…)
    ça peut être intéressant mais je me vois être jeter la dedans de but en but en blanc, sans être dans le même trip.
    genre quand on arrive dans une soirée parfaitement sobre ou tout le monde est rond comme une queue de pelle.
    mais bon l’imaginaire c’est pas la réalité, je pense que y’a endroit de meilleur qualité que d’autre et y’a moyen de passé de très bonne soirée.
    en gros en gros c’est une boite de nuit ou les gens sont peu habillé et avec tous des idées derrière la tête.

    on essaiera d’en trouver une quand on aura un créneau. on a peu de temps à consacrer aux sorti entres le travail et notre enfant (serial killeur de libido).

    notre dernière sortie remonte à….. je me souviens plus :-(

    une question pour clore mon post, y’a t’il une différence entre boite libertine et échangiste?

     

    #37611
    GC
    GC
    Participant

    Avant de se lancer, il faut être très clair sinon votre couple risque d’éclater.

    L’expérience homo c’est pour le fun et pas les sentiments.

    Donc

    1, pas de cachoteries,

    2, pas d’appels téléphoniques sans que l’autre écoute,

    3, pas de chantage potentiel.

     

    Alerte rouge : les risques étant réels, il faut tout faire pour éviter de devenir amoureux.

    “Elle” a donc bien raison  et ses deux articles sont splendides en fond comme en forme. Bien écrits (comme d’habitude) avec humour (j’ai relu 3 fois et j’ai encore ri – la 4e arrive lecture avant d’aller dormir, c’est bien pour les rêves – qui a dit “érotiques” ? : levez la main !) et intéressants (je me répète – c’est la quarantaine engagée ça – aïe).

    J’ai la même expérience et les mêmes avantages/inconvénients dans les clubs sm que ceux décrits par Elle avec les clubs libertins.

    Si quelqu’un veut des anecdotes, c’est ici      http://www.objetsdeplaisir.fr/forums/topic/recits/

    A + tard

     

    Olivier

     

     

     

    Olivier

    #37612

    purple
    Participant

    je sais que y’a des risque pour le couple.

    mais je pense que de mon côté ça ne poserai aucun problème.

    psychologiquement si c’est une femme ça ne me gêne pas j’ai déjà imaginé et aucun sentiment désagréable ou négatif surgit.

    après comment être sûre que je suis prêt? Je ne sais pas mais je pense l’être.

    en plus je ne souhaite pas participé je trouve ça mieux qu’elle se fasse Plaisir pour elle de son côté sans que je sois la ni pour regarder et participer.

    tant que je suis au courant de ce qui ce passe ça me va avec qui quand et ou c’est tout ce que je demande.

    après de son de coté je pense que elle saura géré coté sentiment je ne m’inquiète pas pour ça.

    #37613
    GC
    GC
    Participant

    Soyez tout de même vigilant – en + vous avez un enfant – un couple en tempête n’est pas bon pour un enfant !

    Si votre épouse veut tester son côté domi, je peux l’inviter aussi (gratuitement) : elle pourra se tester son côté domi sm sur homme comme sur dame.

     

    Olivier

    #37614

    purple
    Participant

    le risque c’est surtout pour l’enfant je comprends.

    c’est peut être un fantasme a laissé en état de fantasme… Mais je trouve ça triste de se privé de plaisir. La connaissant depuis longtemps je sais que c’est une vrai bisexuelle qui n’a jamais fais travaillé ce coté de sa personnalité.

    je pense que ça lui plairait pas mal d’essayé son côté sadique sur quelqu’un.

    en guise de cadeaux d’anniversaire on pourrais faire un tour a Bruxelles.

    #37615

    purple
    Participant

    j’ai beaucoup aimé l’anecdote de la fille qui renverse un verre au bar.

    ça doit être a essayé une soirée dans un bar SM (de qualité). Ça a piqué ma curiosité.

    le soucis c’est que c’est difficile pour nous de sortir avec un enfant on a plus trop de liberté.

    #37616
    GC
    GC
    Participant

    Il y a certainement moyen de combiner expérience et sécurité du couple. C’est vrai que c’est dommage de se priver d’une expérience désirée, mais il faut des balises aussi.

    Loin de vouloir faire ma publicité, voici un lien

    Cours de sadomasochisme

    En ce qui concerne les clubs sm, il y a le meilleur et le pire. Mes préférés sont ceux fréquentés par des gens instruits et civilisés (j’ai déjà croisé un employé de banque – on a fait semblant de rien).

    Il y en a un qui est au top c’est “The boots”, à Anvers. Tout l’équipement, tout à fait safe, respectueux mais hard quand on veut bien aussi.

    Vous habitez à plus de douze kilomètres de Bruxelles ?

    :yes:

     

    Olivier

    #37619
    GC
    GC
    Participant

    Si vous voulez venir à Bruxelles pour son anniversaire et la laisser s’essayer au Domi SM, il faut réserver et me demander le contrat.

    Il y a une place d’invité(e) par soirée et il faut signer le contrat.

    Au plaisir de vous lire et de rencontrer madame, ne fut-ce que sur ce forum

    Olivier

    #37622

    purple
    Participant

    c’est sure qu’il y a moyen de se faire plaisir sans mettre notre couple en danger.
    c’est un peu étrange mais bien avant d’en discuté ensemble j’avais des doutes de Bisexualité sur ma femme cela ne m’a jamais derangé bien au contraire je trouve que ça lui donne du charme. drôle non ?

    je lui ai dit que si une occasion de mettre une femme dans son lit se présentait qu’elle n’hesite surtout pas et que si ça lui plaisait je ne vois pas d’inconveniant a ce qu’elle recommence.

    on est un couple assez fort on s’entend a merveille sur la plupart des choses de la vie (surtout au lit :drei: )

    je pense qu’on est prêt.

     

    on est tres loin de bruxelles. la plus courte distance c’est quand on est dans le centre de la France sinon on est sur la cote d’azur. donc tres loin des 12 km que tu mentionne lol.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les commentaires sont fermés.