Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

We Vibe 3La boutique en ligne Neoplaisir nous a permis d’effectuer un test du We Vibe 3.

 

Cet étrange vibromasseur à télécommande, dont la forme fait penser à un boomerang miniature, se porte au cours d’un rapport sexuel, afin de stimuler simultanément les deux partenaires.

 

Je vais donc vous présenter avec moult détails cette petite merveille de la technologie aérofoufounique.

Comment l’utiliser, quelles sont ses fonctionnalités, quelles sensations lorsque l’on s’en sert : rien ne vous échappera à propos du We Vibe 3.

 

Lire la suite »

12 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme - Mis à jour le

Michael Sullivan-The-Sex-Lives-of-RobotsTout le monde connaît les générateurs automatiques de phrases : générateurs d’excuses, d’insultes, de phrases creuses (le GPC), de phrases savantes (le Pipotron), de sonnets (10 millions de sonnets palindromes, un générateur inspiré du livre animé “Cent mille milliards de poèmes” * de Raymond Queneau, dont le résultat est assez impressionnant), de phrases grammaticalement correctes dénuées de sens.

Mais qu’en est-il des histoires érotiques ?

Après avoir un peu farfouillé sur le net, j’en ai trouvé deux en anglais : un sur Darkerotica.net, et l’autre sur Paladina.net (hélas, le second ne fonctionne que sous Internet Explorer [Edit : et il n’existent plus, donc j’ai enlevé les liens morts]). Et un générateur d’histoires romantiques.

Mais en français, que dalle. Donc, plutôt que de m’avouer vaincue dans ma recherche, j’ai décidé de tenter d’en fabriquer un (c’est pas bien compliqué). Et c’est ce que nous avons fait. Les résutats sont plutôt débiles, mais amusants. Si tu lis la suite, tu vas donc pouvoir jouer avec un bouton qui génère des obscénités dénuées de sens.
Lire la suite »

5 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme - Mis à jour le

Il arrive que l’on tombe sur ce blog en effectuant des requêtes Google assez étranges. Aujourd’hui, j’ai décidé de me rendre utile en tentant de répondre à quelques questions que se posaient ces voyageurs égarés.

 

Requête : “Qu’est ce que le macro porno ?”

Lire la suite »

1 Commentaire

Ecrit le par dans la catégorie Wouak ? - Mis à jour le

my-little-ponyLe gode en forme de pénis d’animal est tabou. Affreusement tabou. Même le plus assumé des libertins n’oserait pas se ramener avec un tel engin, sous peine de passer pour un gros vilain méchant zoophile.

 

Si l’on s’interroge d’un peu plus près, cela est assez paradoxal. Si tu te masturbes avec un objet en forme de bite c’est ok, en forme de dauphin c’est toujours ok (même les chenilles ont du succès !), par contre, si tu oses toucher à un bidule en forme de bite de dauphin, c’est la honte sur ton popotin !

D’autre part, ce n’est que du plastique, comme la plupart des sextoys : a priori, aucun animal n’a été impliqué dans sa fabrication (hormis éventuellement quelques bestioles fossilisées constituant le plastique).

 

Si je n’irais pas en acheter un pour me tenir compagnie l’hiver, je trouve néanmoins ces objets fascinants, que ce soit par curiosité quant aux détails anatomiques rarement évoqués dans les reportages animaliers, ou quant à la manière dont ceux-ci sont représentés sous forme de sextoys.
Lire la suite »

9 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Boutiques - Mis à jour le

L’avantage principal à se rendre dans une “vraie” boutique de sextoys plutôt que dans un sexshop en ligne, c’est la possibilité de tripatouiller les modèles d’expo afin de tâter leur texture, voir comment ils fonctionnement, si leurs vibrations ont l’air efficaces, s’ils semblent ergonomiques, et de vérifier que leur taille correspond bien à ce que l’on recherche.

Sur internet, on trouve certes les dimensions des objets, mais il est malgré tout parfois difficile de se faire une idée concrète. Bref, on n’est pas à l’abri d’une erreur d’échelle).

En Angleterre, nous avons découvert les boutiques Ann Summers, dont la “spécialité” est la gamme de vibros Rampant Rabbit.

Lire la suite »

3 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

A l’occasion de la sortie de Diablo III, le sexshop en ligne Absoloo propose un challenge amusant, qui s’adresse à celles qui se sentent délaissées par leur compagnon au profit de New Tristram et de ses zombies : celles qui posteront avant le 28 mai sur la page Facebook de la boutique une photo de leur mine dépitée devant Diablo III (la boîte du jeu ou le jeu à l’écran, au choix) recevront en message privé un code à saisir sur leur site web afin de recevoir gratuitement un petit vibromasseur.

 

Les photos sont également acceptées en cas de gameuse contente avec Diablo (ou dépitée car le serveur a fermé alors qu’elle allait régler son compte au roi squelette *), ou mec dépité car sa copine va le délaisser afin de buter du démon. Elles ne seront pas réutilisées, et chaque photo pourra être supprimée par celui ou celles qui l’a posté. Il ne s’agit pas d’un concours, toutes les photos sont gagnantes.
Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme - Mis à jour le

Nous revenons de Londres, où nous avons séjourné dans le quartier de Soho (à ne pas confondre avec son homonyme new-yorkais, ni avec la liqueur de lychee).

Soho, apparemment, jusqu’aux années 80′, c’était un quartier hypra-débauché, avec des sexshops sans licence et tout et tout (ouais, bon, dit comme ça, ça n’a pas l’air très impressionnant). Ensuite, des “purges” policières ont aseptisé le tout, réduisant par la même occasion la taille de la zone consacrée à l’érotisme.

Le quartier reste malgré tout très animé, avec de nombreux bars, théâtres et concerts, et un certain nombre de boutiques au contenu plutôt sexy : lingerie, tenues BDSM, sextoys (vous remarquerez les petits œufs Tenga en vitrine, sur l’une des photos)… Et des statues partouzeuses.

 

Je vous laisse regarder quelques photos afin que vous puissiez en juger par vous-mêmes.

 

Lire la suite »

12 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sexualité - Mis à jour le

sextoys-vibrosLe 29 mars, un sondage a été réalisé par l’Ifop pour le magazine Hot Video sur le thème “Sexe et politique”. Ce sondage tente d’établir une corrélation, douteuse mais amusante entre les pratiques sexuelles de Français et leur orientation… politique. Il  a provoqué les réactions de Maïa Mazaurette sur Sexactu (article : “Les gens de gauche sont plus-aventureux au lit”) et de Léon Mercadet sur les Inrocks (article : “Des urnes ou des burnes: le sondage le plus con de la campagne” [Edit janvier 2014 : apparemment celui-ci n’est plus en ligne]).

La boutique en ligne Absoloo s’est attaquée au sujet en abordant un autre point de vue : l’utilisation de sextoys en fonction de l’orientation politique.

Le sondage, qui s’est déroulé 23 au 27 Avril 2012, a été envoyé à 6347 personnes ayant acheté sur leur site dans les deux mois précédents. Il ne s’intéresse qu’aux divergences gauche / droite, sans aller plus loin dans la nuance entre partis politiques. 3658 personnes ont répondu.

Lire la suite »

1 Commentaire

Ecrit le par dans la catégorie Sexualité - Mis à jour le

Je comptais écrire un article traitant de l’intérêt de la masturbation pendant l’amour. Sauf que dit comme ça, ça fait grave péteux. Je ne suis pas là pour vous dire ce que vous devez faire de vos paluches ou de votre sexe.

Si vous voulez une version avec de vrais morceaux d’érotisme et de talent d’écriture dedans, allez vite lire ce très bel article de R. à ce sujet sur son blog “Du sang, du sexe et du lait maternel”.

 

Ici, je me contenterai de développer froidement les aspects techniques, ce que cela peut apporter, et ce qui est à éviter. Ce n’est qu’un point de vue personnel, qui n’est basé que sur mon humble expérience.

Lire la suite »

1 Commentaire

Ecrit le par dans la catégorie Wouak ? - Mis à jour le

Si la chaîne de sexshops Love Store a lancé une campagne de pub sur le slogan “Make love, not war”, illustrée par des sextoys ressemblant étrangement à des armes, ce n’est pas une raison suffisante pour appliquer l’idée à la lettre.

 

Si je tente d’établir une liste des objets que j’ai le moins envie au monde de m’enfoncer dans le trilili, “un truc qui ressemble à une arme” est assez bien placé sur la liste. Probablement en raison de l’association d’idées qui va de soi : une arme, ça fait mal. Ouille. Même factice, on n’a pas idée d’en approcher une de ses zones intimes. Et vas-y pour te décontracter alors que ton popotin se sent menacé par un engin de guerre.

 

Mais non, cela ne décourage pas tous les concepteurs de sextoys.

Lire la suite »

5 Commentaires