Ecrit le par dans la catégorie Lubrifiants, etc - Mis à jour le

objetsdeplaisir-lubrifiant-manhood-cum-lube-1Nous avions déjà testé une lotion imitant le sperme, la “100 Shots ! Bukkake Sperm” de Rends, à l’aspect et à la texture plutôt réalistes, et à l’odeur légèrement bananée.

J’ai récemment retrouvé la bouteille, aux trois quarts pleine (on n’a pas tous les jours besoin de faux sperme…) et périmée, et l’ai malencontreusement laissée se briser sur le sol. Sur le moment, bien que cet incident m’ait donné l’occasion de contempler la plus grande flaque de sperme (factice) qu’il m’ait été permis de voir durant mon existence, j’étais toute désemparée : je venais de faire (littéralement) voler en éclats tout espoir de jouer de nouveau avec du faux sperme (bon, d’un autre côté, il était périmé…).

Heureusement, la marque Velv’Or a volé à notre secours, en nous envoyant sa version du sperme factice : le lubrifiant Manhood Cum Lube. Mi-lubrifiant, mi-faux sperme, voici le test de cet hybride.

Lire la suite »

6 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-lelo-ina-wave-12Pff, les vibrations, c’est tellement 2012 !… C’est en tout cas ce que semblent se dire quelques marques de sextoys, avec plus ou moins de succès dans leurs expérimentations.

Pendant que Fun Factory s’est mis à pulser avec ses Stronic, Lelo a préféré miser sur les ondulations, avec des sextoys qui gigotent. Après les peu convaincants Ida et Tara, étranges sextoys pour couples doté d’un bras qui tourne sur lui-même, la gamme Wave est apparue, avec des remakes ondulants des sensationnels Ina et Mona.

C’est ainsi que sont nés l’Ina Wave et le Mona Wave, deux vibros dodelinant de la tête pour venir stimuler le point G. J’ai testé le Mona Wave sur ce blog il y a quelques semaines, et c’est maintenant au tour du rabbit, l’Ina Wave, de passer entre mes mains (et pas que).

 

Voici le test du vibro Ina Wave de Lelo.

 

Lire la suite »

3 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-funfactory-patchy-paul-g5-9La marque Fun Factory classifie ses sextoys par “génération” : certains modèles sont repris d’une génération à la suivante, avec des évolutions notables niveau qualité et puissance (les toys mutent vite…).

Cette année, c’est au tour de la Génération 5 de naître, avec des nouveautés plus que prometteuses.

Nous en avons quelques-unes à tester, et allons commencer par un spécimen bien connu : le Patchy Paul, ce mignon petit vibro-chenille, qui a, une fois encore, gagné un niveau.

 

Voici le test du Patchy Paul G5 de Fun Factory.

Lire la suite »

3 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy - Mis à jour le

Il s’est passé beaucoup de trucs sexuels dans le monde ces temps-ci… Je vous ai donc récolté une petite flopée de liens… Mais voyant que l’article commençait à devenir un interminable pavé, j’ai fini par me résoudre à le découper en plusieurs parties. En guise de premier bloc, voici la cinquième édition de la gazette du sextoy, avec des ceintures de chasteté, du porno en VR (encore), des statistiques et tout plein d’autres trucs.

 

Le porno en réalité virtuelle prend de l’ampleur…

Tout le monde se met au porno en VR : après VirtualRealPorn et VRTube, c’est au tour de Badoink , d’une nouvelle compagnie nommée Holofilm et de… Jacquie et Michel (je parie que vous ne vous y attendiez pas) de se lancer dans le porn en VR.

 

Badoink offre des Cardboards pour mater leur porno en VR

Le site de vidéos pour adultes BaDoink a maintenant une section réalité virtuelle, fonctionnant par abonnement (l’abonnement mensuel coûte une trentaine d’euros, l’annuel, une centaine)

 

badoink-porno-vr

Screenshot d’un porno en VR de Badoink

 

Un casque de réalité virtuelle est offert à tous les nouveaux abonnés : n’espérez toutefois pas recevoir un Oculus Rift, il s’agit du Google Carboard, la version en carton créée par Google (ce n’est qu’un gadget d’une valeur d’une dizaine d’euros, mais ça fonctionne).

Lire la suite »

6 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme - Mis à jour le

objetsdeplaisir-exhib-eglantine-sextoys-9A force d’entendre parler de Chaturbate et de lire les blogs de camgirls (comme Charlie Liveshow, par exemple), l’idée d’essayer Chaturbate me trottait dans la tête… Enfin, par “essayer”, j’entends, de m’y montrer, car en tant que spectatrice, j’aimais déjà bien y jeter un petit coup d’œil (voire plusieurs) de temps à autre… Toutefois, un “détail” me bloquait : je n’avais aucune envie de courir le risque que l’on m’y reconnaisse.

En effet, sur un site de rencontres libertines, les cams ne sont montrées qu’aux inscrits – donc, si votre voisin identifie votre minois et ose vous faire le moindre reproche, vous pouvez toujours lui mettre sous le nez le fait qu’il a un compte sur le même site, ce qui prouve qu’il est au moins aussi dévergondé que vous. Tandis que celles de Chaturbate sont diffusées publiquement… Et par conséquent, un paquet de monde y a accès…

Récemment, dans le but de tourner une vidéo, j’ai fait l’acquisition d’un masque… Non, je ne parle pas d’une crème à m’étaler sur le visage accompagnée de deux rondelles de concombre sur les yeux, mais d’un joli masque en cuir de fabrication artisanale, trouvé sur Etsy (dans la boutique d’Eternaldesigns)…. Cet accessoire me permettant de m’exhiber incognito sans avoir à constamment vérifier que mon visage reste hors-champ, j’ai décidé de franchir le pas.

 

J’ai donc créé un compte sur Chaturbate.

Lire la suite »

41 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Lingerie - Mis à jour le

objetsdeplaisir-robe-sexy-obsessive-punker-6Lorsque la boutique Passions Intimes m’a proposé de vous présenter une nouvelle tenue sexy, j’ai décidé de choisir un vêtement s’éloignant de mes habitudes. Je porte assez peu de fringues amples – ou en tout cas, pas à des fins de sexytude (et mon petit doigt me dit que mon avis sur un pull en laine aurait peu de succès, les fétichistes du mohair étant tout de même plutôt rares).

J’ai opté pour une robe très courte, moulante en bas, sur quelques centimètres cachant le sexe et les fesses, et très ample et transparente en haut.

 

Voici le test de la robe Punker, de la marque Obsessive.

 

Lire la suite »

8 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-rosebud-plug-queue-dogbud-9Nous avons déjà évoqué sur ce blog le pet play, cette pratique BDSM dans laquelle l’un des partenaires joue le rôle d’un animal, tandis que l’autre devient son maître ou sa maîtresse.

Style de vie à part entière pour certains, simple jeu pour d’autres, le pet play implique, souvent, un accessoire essentiel : une queue. Non, pas un pénis, une queue, du genre de celles que nos compagnons à quatre pattes remuent pour exprimer leur joie. S’équiper d’une queue factice n’est, bien entendu, pas un pré-requis indispensable à l’exercice du pet play, mais cela aide à incarner la créature que l’on choisit de représenter.

 

Nous avons testé le Dogbud, de la marque française Rosebuds, un plug anal muni d’une queue en fourrure synthétique.

Lire la suite »

11 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

fun-factory-bootieUn lecteur, qui a souhaité conserver l’anonymat, a testé le plug anal Bootie, de la marque Fun Factory.

Packaging

Le sextoy nous parvient dans une boite en carton aux dimensions très contenues. Le Bootie y rentre à peine, il faut même légèrement plier la poignée qui ne passe pas, même en diagonale. Comme le plug est souple, il n’y a pas de soucis. Il n’y a donc pas de perte de place avec une boite immense…

Ne cherchez pas un contenu idyllique :en dehors du plug et d’une notice, il n’y a rien d’autre. D’un autre côté, si, comme moi, vous préférez choisir vos lubrifiants, vous n’avez que faire des dosettes fournies avec…Bref, on n’y trouve que l’essentiel, et c’est tout.

Vu le prix raisonnable du plug (aux alentours de 20 euros), clairement ce n’est pas un défaut. On regrettera peut-être l’absence de housse pour ranger le sextoy ?

 

Lire la suite »

5 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Accessoires - Mis à jour le

test-fouet-lelo-sensua-4Amateurs d’expériences SM soft, nous n’avions jamais testé de fouet.

Le Sensua de LELO, avec son look à la fois élégant et sensuel, allait nous permettre de combler nos fantasmes.

 

Voici le test du martinet LELO Sensua, réalisé grâce à la boutique L’Arbre des Plaisirs.

 

Lire la suite »

3 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-colossus-gaine-vixen-14Nous n’avions encore jamais utilisé de gaine pénienne. L’idée d’en essayer une nous tentait, mais les accessoires allonge-pénis ayant tendance à être moins populaires que d’autres types de sextoys, la majorité d’entre elles sont constituée de matériaux dont la composition n’est pas mentionnée, ce qui ne nous tentait guère.

C’est en flânant sur le site de la boutique Lovehoney, que j’ai découvert que la marque Vixen Creations, qui fabrique des sextoys en silicone à l’aspect et à la texture réalistes (dont le merveilleux Goodfella, au sujet duquel nous avons récemment publié un avis), avait plusieurs gaines péniennes à son répertoire.

Quitte à ce que mon partenaire recouvre son phallus d’un accessoire visant à simuler un engin plus gros, autant ne pas faire les choses à moitié, et dénicher un roc, un pic, un cap, une péninsule… C’est ainsi que notre choix s’est porté sur le Colossus, une gaine pénienne qui, comme son nom l’indique, représente le pénis d’un colosse, tout en veines apparentes, et aux dimensions imposantes.

Voici le test de la gaine Colossus, de Vixen Creations.

 

Lire la suite »

37 Commentaires