50 nuances de Grey

Objets de Plaisir – Home Forums BDSM 50 nuances de Grey

Mots-clés : 

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #34109
    GCGC
    Participant

    50 nuances de Grey, un tournage avec «une certaine tension»

    Jamie Dornan et Dakota Johnson font la une du numéro de mars du magazine britannique “Glamour”. L’occasion pour eux de donner leurs impressions sur les scènes les plus osées du film.

    “Jamie Dornan et Dakota Johnson font la une du numéro de mars du magazine britannique Glamour. L’occasion pour eux de donner leurs impressions sur les scènes les plus osées du film.

     

    À l’évidence, tourner “Cinquante Nuances de Grey” n’a pas été de tout repos pour Jamie Dornan et Dakota Johnson.

    Si l’on en croit l’interview qu’ils ont accordée au magazine anglais ” Glamour”, ils «sont sortis de leur zone de confort» lors du tournage de certaines scènes de l’adaptation du roman d’E. J. James par la réalisatrice Sam Taylor-Johnson.

    «Il y avait des moments où Dakota ne portait pas grand-chose sur elle, et j’ai dû lui faire des trucs que je n’avais jamais choisis de faire à une femme», explique notamment Jamie Dornan. «C’est assez stressant d’être nue attachée à un lit dans une scène», complète Dakota Johnson.

    La suite

     

     

    Je lis donc que la pratique du BDSM ne semble pas évidente pour tout le monde. En effet, entre le rêve et la pratique, il y a du chemin. Personnellement, il m’a fallu plus de 10 ans de pratique, pour arriver à sadiser comme je le fais, et encore, pas sur la peau, pas avec arrivée de sang, pas avec séquelles ni physiques, ni psychologiques.

    Il y a donc nécessité de rester bien clair dans ces pratiques et leurs conséquences : attacher, préparer, puis martinetter, cravacher, fouetter, entendre hurler et supplier, voir tirer sur les attaches et bouger : tout cela n’est pas à faire dès le début d’une pratique de dominateur. Il faut, comme dans toute pratique, se renseigner, voir ce qui se fait ailleurs, discuter et prendre ses précautions (cardiaque, diabète, épilepsie, hémophilie, etc).

    Bon à savoir

    GC

    #34110
    MagicToyMagicToy
    Participant

    Effectivement, on ne s’improvise pas, à mon sens,

    maitre fouetteur, martinetteur etc,

    sans un minimum de professionnalisme, et bcp de précautions…

    Je l’ai toujours senti ainsi.

    Du coup je ne m’en sens pas capable (pour le moment :whistle:  )

    D’ailleurs de posts en posts, on se rend bien compte du soin tout particulier

    que tu portes à cela, c’est tout à ton honneur… :mail:

    Merci à toi (encore) pour ce post passionnant.

    Amitiés.

    :-) :-)  :-)

    #34157
    GCGC
    Participant

    La commission de classification britannique des films vient d’annoncer que l’adaptation du roman de l’écrivain E.L. James, qui sera interdite aux moins de 18 ans, n’a subi aucune coupure. En France, le film sortira le 11 février.

     

    Alors que la commission américaine des films avait interdit 50 Nuances de Grey aux moins de 17 ans, non accompagnés d’un adulte, son homologue britannique a interdit le long-métrage aux spectateurs de moins de 18 ans, sans pour autant censurer les scènes de sexe.

    Pour justifier l’interdiction aux mineurs, le British Board of Film Classification (BBFC) indique dans sa décision que «Le film contient d’importantes scènes de sexe et de nudité, ainsi que la description de jeux érotiques basés sur la domination, la soumission, et les pratiques sadomasochistes».

     

    Texte complet ici.

     

    Je suis intrigué de savoir ce que contiennent ces scènes sm inédites et censurables mais pas censurées in fine

     

    GC

     

    #34186
    AvatarElle
    Admin bbPress

    Bonjour GC, et merci pour ce partage !

    Intriguée par ce que pouvait bien être la scène “du tampon”, apparemment considérée comme tellement “hardcore” que personne n’a envisagé de l’incorporer dans l’adaptation cinématographique de Fifty Shades of Grey, j’ai googlé la question…

    Réponse (j’ai un peu résumé, mais en gros, ça donne ça) :

    Anastasia : Euh, attends, j’ai mes règles…

    Christian : Pas grave !

    Et hop, il lui enlève son tampax, le jette à la poubelle, et ils baisent (de manière pas spécialement BDSM).

     

    Je ne m’attendais à rien de très osé côté BDSM du bouquin, mais par contre, vu que c’est une fanfiction de Twilight, j’avais un vague espoir que quelqu’un s’en fasse une tisane, de ce fameux tampax (ç’aurait été sacrément dégueu, certes, mais rigolo…).

     

     

    #34187
    MagicToyMagicToy
    Participant

    Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu….

    shocking  :whistle:

    je prêfere conserver mon Sencha  :mail:

    #34188
    L.A. GreyL.A. Grey
    Participant

    Personnellement, ayant lu les trois livres, je n’ai rien trouvé de tellement choquant niveau BDSM. J’ai même été déçue parce qu’il est en réalité beaucoup plus soft qu’il ne veut bien le faire croire. Il se lit plus comme un bouquin à l’eau de rose que comme un livre de cul. Je regarderai tout de même le film (pas au ciné, mais plus tard, dans mon canapé) par curiosité, pour voir jusqu’où ils auront osé aller. D’après ce que j’ai vu dans les bandes-annonces, ça a l’air assez proche du livre donc à voir !

    Et pour revenir à Twilight, ayant lu également les bouquins, je peux confirmer que les similitudes sont très présentes, surtout au début du bouquin où on peut quasiment faire un parallèle des scènes des deux histoires.

    #34444
    GCGC
    Participant


    “50 nuances de Grey” (Universal International Pictures)
     

    Je pratique le BDSM (Bondage, discipline, domination, soumission, sadomasochisme) depuis longtemps.

     

    La quasi-totalité de ma vie sexuelle d’adulte en a été teintée, et à chaque fois que j’en entends parler dans l’industrie du divertissement, c’est pour le caricaturer, pour ne pas dire défigurer.

     

    C’est donc avec un certain scepticisme que j’ai lu ce fameux-livre-dont-tout-le-monde-parle.

    La suite

    #34449
    AvatarElle
    Admin bbPress

    Merci pour cet article très lucide, il est important de rappeler que ce film ne représente pas le BDSM tel qu’il est vraiment (même s’il peut permettre aux curieux de s’y intéresser et de se renseigner davantage, ce qui est une bonne chose).

    (Hors-sujet:) J’ai bien ri en lisant ce spoiler de 50 Shades of Grey chez Odieux Connard (attention, ne lisez pas si vous comptez voir le film).

    #34453
    GCGC
    Participant

    Elle,  je n’ai pas encore vu le film, mais je vais lire votre lien. C’est vrai que pour beaucoup de personnes tout cet univers est mystérieux,  tabou, etc.

    Donc cela va leur permettre de tester. Ce qui est embêtant, ce sont les menottes bloquées, les pompiers, les urgences, etc.

    GC

    #34463
    GCGC
    Participant

    Toujours 50 nuances de Grey. Décidément braver les interdits ne reste pas simple dans l’inconscient collectif…

    Jamie Dornan et 50 Nuances de Grey, c’est fini

     

    #34464
    Toy StoryToy Story
    Participant

    Je viens de lire( bon pas entier!!) le lien d’Odieux… :good:

    Je me suis bien amusée:),  merci Elle!!

    ça fait peur :wacko: :):)

    #34552
    MéluzineMéluzine
    Participant

    J’avoue n’avoir pas lu les livres, même si la curiosité m’avait fait hésiter à un moment, mais les personnes l’ayant lu autour de moi me le décrivant comme du Harlequin m’ont tout simplement découragée.
    Mais je reste curieuse, et j’avais presque envie de voir le film, même si clairement, ça ne sera pas au cinéma, hors de question de payer une place pour ça! Mais je lis et j’entends tellement de choses sur ce film que même là, la curiosité commence à passer. J’ai lu l’article d’Odieux Connard que tu as mis en lien Elle, et ça a l’air digne d’un téléfilm de M6! Ca peut être amusant à voir, si on est dans le bon état d’esprit, et pas tout seul je pense.
    Bref, même sur des médias qui me sont acquis, je suis un peu (beaucoup) choquée par la violence des commentaires! Par exemple ici : On est d’accord ou non avec l’article, là n’est pas la question, mais je ne m’attendais pas du tout à ce type de réactions…

    Par contre, un article d’Erika Moen (en anglais donc) que j’ai trouvé super intéressant , qui reprend la question de la relation abusive dans 50 shades, question qui revient souvent, et qui compare donc ce film avec La secrétaire, qui n’a pas du tout eu le même accueil, alors que c’est vrai que niveau relation abusive, on n’est pas mal non plus! Et je dis ça alors que j’adore La secrétaire, je trouve que c’est un très bon film (assez émoustillant pour le coup, alors que je doute que 50 shades me fasse le moindre effet…).

    #34559
    CurieuxCurieux
    Participant

    Un jour, j’ai découvert Sade. Par principe j’ai lu, parfois avec difficulté, tout ce qu’il avait écrit.

    (Au passage, je précise que si Sade est du sadisme pur, il n’a rien à voir à mes yeux avec du BDSM: dans le BDSM, le soumis contrôle. Sade, ça tient parfois plutôt des délires d’un psychopathe.)

    Depuis Sade, je doute qu’on puisse écrire quoi que ce soit de plus fort. De ce que j’ai entendu dire de 50nuances, c’est du “mum porn”. C’est au BDSM ce que “Plus Belle la Vie” est à la vie réelle… ;-)

    #34596
    GCGC
    Participant

    Dakota Johnson défend “Cinquante nuances de Grey”

    La jeune comédienne a assuré qu’il ne s’agissait pas d’une histoire encourageant les violences sur les femmes.

     

     

    Pour ma part Mister Grey n’est ni un pervers ni un sadique. Ce n’est même pas un psychotique. Ce garçon souffre d’une névrose (il en est conscient) dont il connaît l’origine (il l’explique).

    De plus il est clair (contrat écrit) et respecte le contrat.

    Le problème est que ce monsieur n’a pas passé la deuxième étape de la résolution de sa névrose (la première étant la prise de conscience), cad résoudre le conflit.

    Le conflit est “j’ai peur du manque, donc je veux contrôler, posséder, pour être rassuré que je ne manque pas d’amour”. En fait ce n’est pas de l’amour qu’il manque mais de l’Oedipe non résolu.

    Ce qui est dommage pour le couple, c’est qu’il ne veuille pas faire confiance à son amoureuse Anastasia pour accepter le transfert amoureux de sa mère vers une femme adulte, Anastasia.

    Ce film est pathétique avant tout. Quel gâchis pour Mister Grey et Anastasia…

    Il n’encourage pas la violence sur les femmes du tout, puisqu’Anastasia refuse la violence et gagne son autonomie.

    CQFD

    GC

     

    #34609
    CurieuxCurieux
    Participant

    Ce film se veut l’histoire d’une sainte qui sauve un taré de sa perversion.

    D’autres questions? :D

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.