Accueil Forums Fétichismes acomoclitime

Ce sujet a 4 réponses, 5 participants et a été mis à jour par GC GC, il y a 11 mois et 2 semaines.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #37568

    smoothboy672016
    Participant

    bonjour

    L’acomoclitisme est le fetishisme des sexes lisses.

    Je suis raide dingue des sexes lisses, rasés ou mieux encore épilés. Ecartant d’emblée le cliché de la pédophilie car cela concerne les personnes adultes, ce phantasme concerne l’attrait visuel, tactil et hygienique.

    Par ordre croissant, il y a d’abord l’attrait de la douceur tactile de la caresse. Un sexe épilé est très agréable à caresser. Je suis un homme et la caresse de mon sexe épilé augmente considérablement les sensations.  Toutes les zones sont concernés, le pubis et les testicules. Masser les couilles parfaitement lisses procure des sensations incroyables ; tellement incroyables que j’ai du mal à comprendre que tout le monde n’y souscrit pas !

    Visuellement ensuite : un sexe épilé est tellement plus beau qu’un sexe noyé dans une pilosité abondante, voire hirsute. En particulier le sexe masculin. Tellement plus beau à voir, la vraie nudité, totale. Où est la beauté des poils ?  j’avoue que je ne comprend pas l”attrait des poils. Et que l’on ne parle pas de virilité. La virilité n’a rien à voir avec les poils. La virilité c’est un sexe dressé, bien dur et fier de l’être. On dirait que la beauté d’un sexe est cantonné au sexe feminin, selon les canons standards de la beauté et que le pénis doit se cacher tellement il est moche. Non, non et non : un zizi est beau, au repos ou en érection, pourvus qu’il soit propre.

    Et la on arrive au dernier point, l’hygienne. Bien sur, un sexe  épilé sera plus facile a laver et la transpiration, bien que présente, n’interragit pas avec la pilosité. Or chacun sait que la sueur est inodore lors de sa production par la peau, elle acquière son odeur désagréable après fixation des bactéries sur les poils.

     

    Bref, voilà quelques sentiments rapidement exprimés. J’aimerai vraiment avoir des avis, masculins et aussi féminins car plus rare. Comment ne peut-on pas aimer les sexes lisses, en dehors des clichés et des préjugés construit et véhiculés par nos sociétés modernes.

    Merci pour vos réponses

     

     

     

     

     

     

     

    #37572
    Tinu
    Tinu
    Participant

     

    Bonjour,
    Clairement c’est subjectif à fond.

    L’analogie simple à ce moment là, c’est comment ne peut-on pas aimer les tête rasés???
    Bah c’est exactement pareil hein, sans cheveux pas de pou, pas de cheveux sec/sales, c’est doux au touché, on gagne du temps tous les matins à ne pas se sécher etc.

    C’est tout simplement subjectif, certains aimeront rasés, d’autres pas.

     

    Pour ma part, comme je l’avais déjà évoqué ailleurs, ayant la peau sensible (je me coupe pratiquement à chaque rasage sur le visage donc je n’ai franchement pas envie de tester en bas…)  je vois pas trop comment ça serait jouable… Sans compter que du coup tu gères comment la “transition” avec les jambes/torse pour ceux qui sont poilus de cette zone là?
    Tu rases totalement tout le corps??? Il faut franchement avoir du temps de dispo pour faire ça. :scratch:

    La question du coup n’est pas forcément seulement de “vouloir”, mais aussi pouvoir. C’est peut-être mieux totalement rasé, mais personnellement, je ne vois pas comment raser les bourses… etc. :wacko:    Après ça reste fortement subjectif d’aimer rasé ou pas.
    Donc comme beaucoup je pense, j’opte pour la taille et l’entretient. :mail:   :bye:

    #37573

    purple
    Participant

    je trouve aussi que le sexe autant féminin que masculin beaucoup plus joli.

    après les poils ne me repoussent pas non plus.

    mais je pense que le corps humain entièrement imberbe (hors cheveux) serais une bonne chose.

    nos poils sont le vestige d’une fourrure destiné a nous tenir chaud principalement mais aujourd’hui ils n’ont plus aucune fonction et posent problème (odeur avec la transpiration ou alors gênant en zone anal).

    ils sont voué a disparaitre dans un futur plus ou moins proche. Regarder nos chevilles devenu imberbes a cause de nos chaussettes.

    après bien sure ce n’est que mon avis et beaucoup emmétrons avis différents.

    #37574
    Curieux
    Curieux
    Participant

    Or chacun sait que la sueur est inodore lors de sa production par la peau, elle acquière son odeur désagréable après fixation des bactéries sur les poils.

    Nop, les bactéries sont omniprésentes sur la peau. Les poils des aisselles ont une fonction précise: servir de “roulement à rouleau”

    nos poils sont le vestige d’une fourrure destiné a nous tenir chaud principalement mais aujourd’hui ils n’ont plus aucune fonction et posent problème (odeur avec la transpiration ou alors gênant en zone anal).

    En fait si. Je n’ai plus la référence en tête, mais des scientifiques s’étant posé la question, il semble que la persistance des poils chez l’humain lui permet de détecter des insectes (ex: moustiques) voulant se poser sur sa peau.

     

    Pour ma pomme, j’ai les rasées comme les velues. :)

    #37579
    GC
    GC
    Participant

    J’ai rasé tout le tour du sexe de mon soumis (le premier que j’ai dressé) il y a quelques mois. Je l’avais attaché nu et cagoulé, debout, jambes écartées.

    J’ai bien pris tout mon temps pour savonner puis raser. C’était érotique.

    Après il était tout nu (ben oui…). Il m’a raconté que,  de retour chez lui, il s’était trouvé esthétique devant son miroir.

    Voilà : on était deux à être contents.

    lol

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on RedditEmail to someone

Les commentaires sont fermés.