Le képi

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #34314
    GCGC
    Participant

    Je réfléchi à la symbolique fétish dans le cerveau humain.

    J’ai déjà constaté l’impact des vêtements de cuir, en ce compris bottes et gants.

    En ce qui concerne le képi, aspect que je méconnais, quelqu’un m’a écrit, : “<span class=”js_view_more_parent”><span class=”js_view_more_full”>Si on remonte dans le temps :

    Le plus ancien couvre-chef connu serait le pilos, il était porté dans l’antiquité pour indiquer le rang social puisque seules certaines classes sociales étaient en droit de le porter.

    Si on parle de symbolisme :

    Le symbolisme du chapeau est lié principalement à sa fonction.
    Elle prédomine plutôt que l’aspect protecteur et utilitaire.
    Le personnage qui le porte est identifié à celui qui détient le pouvoir.

    Une vision simpliste, montre qu’il grandit celui qui le porte.
    Ce procédé est utilisé dans les sociétés premières où le chef, le sorcier ou le guerrier porte une parure, un chapeau ou un masque sur la tête pour allonger la silhouette.
    Ce serait en imitation des attitudes des animaux qui se dressent pour impressionner leurs assaillants ou un éventuel rival.

    Le chapeau est donc la marque du dominant, un habit de fonction.

    Voilà une petite compilation issue d’internet qui pourrait donc attester d’un très ancien ancrage du couvre-chef dans le symbole de domination.”</span></span>

    Si vous avez des pistes, je suis preneur.

     

    GC

    #34430
    CurieuxCurieux
    Participant

    Je sais que chez les hoplites grecs, le casque avait deux fonctions: une fonction de protection du crâne et le fait d’augmenter la taille du soldat, donc de le rendre plus impressionnant.

    Pour l’impact du képi, je pense qu’il y a aussi un effet culturel.

    Qui dit képi dit autorité. Lorsque nous voyons un policier en uniforme, un militaire, etc. nous savons instinctivement que c’est un représentant de la loi, quelqu’un d’armé et en position d’autorité, donc instinctivement nous nous préparons à obéir à ses ordres, nous nous sentons en position d’infériorité. Une forme de conditionnement de base: nous n’avons pas besoin de voir l’arme pour savoir que cet personne est dangereuse parce que nous avons associé (au sens psychologique du terme) le vêtement au port d’arme.

    Et pour le cas du képi, le képi est un symbole d’autorité au sein de l’armée, donc un porteur de képi est un supérieur au sein d’une organisation d’individus déjà supérieurs (càd: plus dangereux que le citoyen de base).

    Je pense que si un policier portait un chapeau de clown, l’effet serait bien moindre ;-) . Si au lieu de ta tenu “cuir” tu faisais tes séances en costume de clown ou d’ours en peluche, l’effet serait… déconcertant! :D

    Par contre, si tu faisais tes séances en costume d’Alex et de ses droogs dans Orange Mécanique… (A moins évidemment que les gens n’aient pas vu le film(?)) Ou en tenu de skinhead, même sans képi, ça aurait son effet… Peut-être un effet différent: le militaire/ le gendarme symbolisent une violence contrôlée (l’autorité) alors que le skinhead symbolise une violence incontrôlable.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.