Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy - Mis à jour le

Voici la septième édition de la gazette du sextoy, avec des œufs de Pâques dans l’anus, des histoires de dinosaures sodomites de l’espace nominées pour des prix littéraires, encore une dose de tentacules, des organes génitaux cyborg et des spermatozoïdes médecins équipés de petits chapeaux.

Un robot doté d’un cycle menstruel

Evatar est un robot qui a un cycle menstruel. En lisant ce titre, j’ai d’abord pensé qu’il était question d’une statue laissant échapper un liquide rouge tous les mois, quelque part au fin fond d’un musée d’art moderne. Mais la réalité est bien plus science-fictionnesque que ce que j’imaginais. En effet, Evatar est un appareil reproductif féminin cyborg.

Evatar, le robot menstruel

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme - Mis à jour le

Vous l’avez probablement compris à son titre, cet article rassemble des curiosités fraîchement récoltées dans les recoins sombres du web.

Commençons par la rubrique sextoys.

Avec l’accessoire érotique que vous recherchez tous (sans le savoir. Mais vous en avez envie, quelque part dans de votre subconscient. Si si, je vous assure) : la chaussette en latex ornée de motifs Cthulhu Père Noël (chez Elastica Engineering).

On peut se demander quel est le public ciblé par un tel artefact. Ou alors, on peut rester béat en répétant les mots “chaussette, latex, Cthulhu, Père Noël”, avec incrédulité quant au fait que ceux-ci soient représentés dans un seul et même objet.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

Si je te dis “zézette de zombie”, t’es penses quoi ? Ouais bon. C’est pas très ragoûtant, tout ça. Essayons autre chose… La bite à Frankeinstein ?… Non… Toujours pas ? Cthulhu dans ton cul ?… Comment ça, dégueulasse ?

 

Peu importe ce qu’en pense ton estomac, il n’empêche que ces bestioles ont malgré tout inspiré des concepteurs de sextoys. Je ne te parlerai pas là du vibro Zombie de la marque Death By Orgasm, dont le seul attribut zombitique est d’être vert pomme (bon, allez, soyons indulgents, disons vert zombie). Être vert, c’est de la gneugneute. Bon, ok, il est dans une boîte en forme de cercueil. Mais le vibro Sextonik qui chante du Mylène Farmer quand tu l’ouvres (aaarrrgghhh !) aussi, et c’est autrement plus flippant.

 

Non non. Si tu restes dans le coin, sache qu’il y a du zombi vermoulu tout nu au menu.

Lire la suite »