Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Le désormais célèbre Womanizer n’est plus unique en son genre : peu à peu, d’autres vibros cumulant micro-pulsations et effet de succion sur le clitoris font leur apparition.

En matière de sextoys aspirateurs à clito, mon anatomie semble moins réceptive que la moyenne. Si de nombreuses femmes disent atteindre le septième ciel en toutes circonstances avec le Womanizer (y compris le premier du nom), qu’elles considèrent comme le Graal des sextoys, en ce qui me concerne, je suis beaucoup plus mitigée quant à ce type de sextoys : sur moi, l’efficacité dépend bien entendu du modèle, mais également de la position et du contexte dans lequel je les utilise. Je vais donc comparer ces vibros avec davantage de recul.

Le premier que j’ai essayé est la “Fontaine de Jouvence”, de la marque Noire Fontaine. Cet aspire-clitoris, dont le nom pourrait être celui d’une crème anti-rides miraculeuse, n’est pas le seul dont je vais vous parler : ensuite viendront les nombreuses déclinaisons du Satisfyer. Mais chaque chose en son temps.

Voici le test de la “Fontaine de Jouvence”, grâce à la boutique Neoplaisir.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

La boutique Neoplaisir nous a envoyé le Viper, de la marque Minds of Love, un vibro clitoridien ultra-puissant rechargeable de type “wand”.

Nous avons déjà eu affaire à des sextoys de cette marque, un rabbit nommé Seducer, et le Cloud Orchid, un petit vibromasseur : tous deux se sont avérés sympathiques, mais pas des foudres de guerre en matière d’intensité des vibrations. Sur se point, le Viper s’annonce beaucoup plus sérieux. Et il a une particularité, qui le distingue des autres baguettes magiques. En effet, sa tête vibre, jusque-là, rien d’étonnant, mais, telle celle d’un serpent à sonettes, sa “queue” vibre également.

Ce sextoy est-il un concurrent digne de ce nom pour le Fairy ou le Magic Wand ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Cela faisait un bail que je n’avais pas découvert de nouveau gode phallique réaliste. Le Gary O2, de la marque Tantus, est le dernier candidat en date dans ma boîte à sextoys.

Frérot du Max O2, large godemiché réaliste à mini-coucougnettes, Gary, plus long, mais un peu moins épais, est, lui aussi, un sextoy en silicone bénéficiant d’une densité variant selon la zone : ferme à la base et au centre, moelleux à l’extérieur.

Si l’expression marseillaise “oh garri !”, pas vraiment empreinte de sexytude, a tendance à nous venir à l’esprit en entendant ce nom, il faut savoir qu’en anglais, selon l’Urban Dictionary, “gary” est un terme familier désignant un homme plus au moins idéal, sexy, drôle, attentionné, doué au lit, bref, doté de moult qualités. C’est aussi le nom de l’escargot de Bob l’éponge, mais là, je m’égare.

Avec ses 21 centimètres, Gary est surtout un très long pénis. Voici le test de ce sextoy, grâce à la boutique Kisskiss.ch.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Une machine est-elle capable de prodiguer un cunni ? A l’heure des sextoys connectés ou dotés d’une intelligence artificielle, cette question peut sembler absurde… Et pourtant, pour l’instant, aucun toy ayant relevé le challenge n’est réellement parvenu à ses fins. Le cunni serait-il une technique exclusivement réservée aux humains ?

J’ai un nouveau cobaye, prétendant au titre, sous la main : le Sqweel Go, un simulateur de sexe oral conçu par la boutique Lovehoney.

A l’instar de l’Ora de LELO (qui n’a pas réussi sa mission), le Sqweel Go est un simulateur de cunnilinctus (ou cunnilingus, selon les dictionnaires). Mais son principe est totalement différent : il ne vibre pas, et est muni de petites langues, fixées à une roue tournante, qui viennent, l’une après l’autre, “lécher” le clitoris. Une mini fucking machine pour votre clitoris, en quelque sorte.

Voici le test du Sqweel Go.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la septième édition de la gazette du sextoy, avec des œufs de Pâques dans l’anus, des histoires de dinosaures sodomites de l’espace nominées pour des prix littéraires, encore une dose de tentacules, des organes génitaux cyborg et des spermatozoïdes médecins équipés de petits chapeaux.

Un robot doté d’un cycle menstruel

Evatar est un robot qui a un cycle menstruel. En lisant ce titre, j’ai d’abord pensé qu’il était question d’une statue laissant échapper un liquide rouge tous les mois, quelque part au fin fond d’un musée d’art moderne. Mais la réalité est bien plus science-fictionnesque que ce que j’imaginais. En effet, Evatar est un appareil reproductif féminin cyborg.

Evatar, le robot menstruel

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

J’apprécie énormément les sextoys en verre : non contents d’être agréables au regard, ces objets de plaisir délicats ouvrent la porte à des jeux de sensations étonnants. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu le Purple Lover chez Lilou Plaisir, j’ai aussitôt eu envie de l’essayer.

Le Purple Lover, de la marque allemande Glassvibrations (dont nous avons déjà testé quelques spécimens), est un joli gode en verre violet, aux airs de baguette féerique. Il est beau, il est gros, et sa courbure, certes plus modeste que celle de la Pure Wand, mais néanmoins marquée, semble le destiner à la stimulation du point G.

Voici le test du Purple Lover.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la sixième édition de la gazette du sextoy, avec des dinosaures qui s’accouplent, des problèmes de sextoys connectés, des love dolls intelligentes et des godemichets pour ouvrir vos chakras.

La vie sexuelle des dinosaures

Le youtubeur DirtyBiology s’est attaqué à la question qui nous taraude tous : Comment les dinosaures faisaient-ils du sexe ? Avaient-ils un pénis ? Un cloaque ? Quels étaient leurs critères de sexytude ? Et les dinos dotés de piques, comme les stégosaures, comment parvenaient-ils à s’accoupler sans se blesser ? Quant aux plus lourds, ils ne galéraient pas trop avec le kama-sutra ?

Un fossile n’a plus d’appareil génital. On ne peut donc qu’établir des spéculations, en se basant sur les espèces actuelles proches, telles que les crocodiles et les oiseaux, et sur des détails morphologiques du squelette.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Le marque Fun Factory nous a envoyé les quatre Funtastics (je viens à l’instant de remarquer le jeu de mots).

L’éditions limitée “Funtastics” contient quatre gaines interchangeables destinées à recouvrir un unique mini-vibromasseur, mais les quatre sextoys en question se vendent aussi séparément (chacun est constitué d’un mini-vibro et d’une gaine), sous les noms de Scooby, Chico, Fizzy et Buddy.

Voici le test de ces sextoys.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

unicorn-head-sextoy-licorneUne licorne, c’est pur, c’est beau, c’est… C’est quand même un poney avec un truc phallique sur le front.

Donc, au cas où vous vous posiez la question : oui, le fantasme de la licorne existe. Merci, internet. Et, pour le satisfaire, quoi de mieux qu’un sextoy licorne ? Deux sextoys licornes, me direz-vous ? Ou une fiction érotique impliquant des licornes prêtes à enfoncer leur appendice frontal dans tous les orifices des protagonistes ?

Les godes licornes

La tête de licorne

Si la plupart des godes-licornes se contentent de la corne, chez Evolvdo, on ne fait pas les choses à moitié : on chevauche carrément la tête de l’équidé, qui se voit affublé, au passage, d’une drôle de petite barbichette, visant à lui maintenir le museau droit.

 

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-10Le Miss Bi, un des petits derniers de la Génération 5 de la marque Fun Factory, est un petit rabbit plus puissant qu’il n’en a l’air.

Avec sa forme stylisée, très loin du classique lapin à deux têtes typique à cette catégorie de vibros, ce sextoy avait déjà toute mon attention. Mais ce ne sont pas seulement des détails cosmétiques qui distinguent le Miss Bi du commun des rabbits. En effet, ses deux moteurs qui se commandent indépendamment l’un de l’autre. Adieu les modes raplaplas proposant des combinaisons pré-établies de vibrations des deux branches : c’est à vous de composer !

Voici le test du Miss Bi de Fun Factory.

 

Lire la suite »