Ecrit le par dans la catégorie Lingerie - Mis à jour le

J’aime beaucoup les tenues un brin fetish et, afin de pouvoir vous les montrer ici, j’essaie de dénicher des choses qui sortent de l’ordinaire.

Une petite robe noire moulante, c’est souvent très mignon, et rend généralement plutôt bien, mais ça, vous le savez déjà. J’avais envie de tenter des tenues un brin plus insolites, afin de varier les styles.

C’est ainsi que j’ai repéré, parmi le catalogue de la boutique Kisskiss.ch, la robe Splendor, de la marque Lolitta. Une jupe façon tutu en faux cuir, des bretelles rouges et un collier aux notes BDSM, cette robe avait un style peu commun.

Sur le mannequin présentant la tenue, c’était classe… Mais à l’essayage, ça allait donner quoi ?

 

Voici notre avis sur la robe Splendor Lolitta.

 

Packaging

La robe Splendor est emballée dans une boîte en carton fin, assez large, illustrée par une photo d’un mannequin portant le vêtement.

Le string

Passons très rapidement sur le string : un triangle de faux cuir sur l’avant, un simple élastique sur l’arrière, c’est un string ficelle des plus banals. Il fait partie de ces culottes qui n’existent que pour pouvoir mentionner “avec un string assorti” dans la description.

La robe

Aspect

La robe Splendor est constituée d’un collier en faux-cuir, d’où pendent une multitude de bretelles rouges maintenant une jupette, elle aussi en faux-cuir.

 

 

Entrons maintenant dans les détails. Le collier ferme grâce à un scratch en velcro, et est orné sur l’avant, d’un large anneau en plastique noir qui donne un côté SM à l’ensemble. Un anneau métallique aurait probablement fait plus authentique, mais c’est plus pour des questions de poids de l’anneau : au premier coup d’œil, le fait qu’il soit en plastique ne saute pas aux yeux.

Les bretelles, toutes réglables et situées sur l’avant de la robe, sont au nombre de dix, cinq sur chaque sein.

La jupe ferme sur l’avant, grâce à un ruban, que l’on noue. Elles est munie d’une paire de porte-jarretelles, rouges également, que l’on peut laisser pendre ou fixer sur des bas, au choix.

Texture et matériaux

L’emballage indique : 90% polyamide, 10% élasthanne. En pratique : le collier est en faux-cuir assez lisse, le tissu de la jupe est épais, absolument pas extensible, avec, côté extérieur, une texture imitant plutôt bien celle du cuir, et les bretelles et les porte-jarretelles sont élastiques.

 

 

Le collier et son anneau

Tailles

La robe Splendor de Lolitta existe en deux tailles : S/M et M/L.

Tout est réglable, le seul paramètre à réellement prendre en compte est le tour de taille. Le ruban laisse pas mal de marge pour l’ajuster, mais à ce niveau-là, la jupe semble tout de même tailler assez petit : en cas de doute, choisissez la taille la plus grande.

Confort

Je craignais qu’à l’instar du soutien-gorge Luxury, de la même marque, la robe Splendor rencontre des problèmes du côté du scratch qui la maintient en place, mais il n’en est rien.

 

Le scratch dans la nuque

 

Question confort, la jupe n’est pas moulante et tout le reste est élastique : on se sent à l’aise, rien ne tire, rien ne serre.

Le look

La robe Splendor de Lolitta peut être portée soit seule, avec ou sans bas, soit avec un soutien-gorge ou un petit haut court sous les bretelles – par exemple en soirée, si on veut éviter de se sentir “à poil” trop tôt.

Bien sûr, les bretelles ne restent pas en permanence parfaitement symétriques et alignées avec les tétons. Lorsqu’on bouge, la robe suit le mouvement, les seins se dévoilent et se cachent plus ou moins, au gré des gestes. Mais rien de trop bordélique, tout demeure globalement bien ajusté.

La jupe a une légère tendance à boudiner au niveau des hanches, mais rien de dramatique non plus.

J’aime beaucoup ce look fetish, un brin SM, un brin futuriste. C’est une tenue originale, qui se remarque, sans sombrer dans le kitsch.

Conclusion

Les bons points :

  • C’est une tenue qui sort de l’ordinaire, fetish, mais pas cliché. C’est une question de goûts, certes, mais pour ma part, j’aime bien ce look.
  • Son prix est très raisonnable : une cinquantaine de francs suisses, ce qui correspond à l’heure actuelle à une quarantaine d’euros.

Les mauvais points :

  • Pas grand-chose à redire de cette robe, si ce n’est qu’elle ne masque pas grand-chose : pour la porter, mieux vaut être dans une situation où l’on se sent parfaitement à l’aise envers la nudité, ou l’agrémenter d’accessoires complémentaires.

La robe Splendor de Lolitta est une tenue originale et décalée, avec quelques connotations BDSM, le tout dans un budget accessible. Un vêtement insolite qui me plaît beaucoup.

 

Merci à Kisskiss.ch  de nous avoir fourni la robe Splendor de Lolitta pour ce test

 

Elle

Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
purple Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
purple
purple

J’avoue les photos m’ont plus intéressé que le test !