Accessoires BDSM : petit guide pour débutants

Accessoires BDSM : petit guide pour débutants

par Elle
le

Quels accessoires BDSM choisir lorsqu’on est débutants ? Si vous souhaitez vous lancer en douceur dans la pratique du bondage et du sado-masochisme, voici un petit guide pour vous aider à acquérir le matériel qui vous conviendra.

Accessoires BDSM : petit guide pour débutants

Les accessoires BDSM de bondage soft

Le bondage consiste à restreindre les mouvements de son ou sa partenaire.

Dans ce paragraphe, nous allons évoquer les accessoires de bondage soft, avec quelques conseils pour bien choisir les vôtres.

Les menottes, le plus basique des accessoires BDSM

Les menottes sont probablement les premiers accessoires BDSM que vous voudrez acquérir pour vous lancer dans des jeux de domination-soumission.

accessoires BDSM : menottes

Simples à utiliser, elles vous permettront d’attacher votre partenaire, ou de vous laisser attacher, sans avoir à maîtriser les techniques parfois complexe du shibari. Elles sont également faciles à enlever rapidement.

En effet, lorsque vous attachez quelqu’un, il faut toujours garder ce paramètre en tête. Si la personne immobilisée panique ou ne se sent pas bien, vous devez la détacher immédiatement.

menottes en faux cuir

Il existe des menottes pour chevilles ou pour poignets. Pensez également à prendre en compte les mensurations de la personne à attacher. Des menottes trop courtes seront impossibles à refermer, tandis que des menottes trop grandes se détacheront toutes seules.

Question matériaux, vous avez le choix entre le cuir, le faux cuir, le tissu et le métal, en fonction de vos préférences.

menottes en tissu

Lisez notre guide : Bien choisir ses menottes.

Le bandeau pour les yeux

Bander les yeux de votre partenaire, ou vous laisser bander les yeux, peut accroître la sensation de lâcher-prise. Un bandeau peut également être un moyen de garder un effet de surprise, de se concentrer sur les sensations, ou de se sentir moins complexé(e).

bandeau pour les yeux

Vous pouvez acheter un bandeau dans un sex-shop. Cependant, rien ne vous empêche d’improviser avec un foulard en tissu doux, un ruban large ou un masque pour dormir dans les transports en commun.

bandeau pour les yeux - accessoires BDSM

Le bâillon

Un bâillon permet d’empêcher votre partenaire de crier ou de trop exprimer son avis.

Attention cependant : il faut pouvoir mettre fin au jeu à tout moment si la personne soumise le souhaite. Si celle-ci est dans l’incapacité de parler, prévoyez avant la séance un code non-verbal clair et visible qui signifie “stop”, et à prêter attention à ses réactions.

Le type de bâillons le plus commun est le bâillon à boule. Une boule, en plastique, en caoutchouc ou en silicone, se place dans la bouche de la personne bâillonnée, et une lanière, en cuir ou faux cuir, permet de refermer le bâillon derrière la tête.

accessoires de bondage : le bâillon

Il existe également des bâillons “à mors” (oui, comme pour les chevaux), où une barre oblongue remplace la boule.

bâillon à mors

Ainsi que des bâillons conçus pour maintenir la bouche ouverte.

Ceux-ci causent un certain inconfort, et ne sont donc pas forcément adaptés aux débutants.

accessoires BDSM : bâillons bouche ouverte

De préférence, choisissez un bâillon avec une boule ou un mors en silicone pur.

Ceux en plastique rigide ont tendance à être inconfortables, et présentent un risque de se faire mal aux dents si on les mord trop fort. Quant à ceux “en caoutchouc”, ils ont généralement un goût de plastique, et leur composition est souvent très douteuse.

La corde de bondage

Les cordes de bondage permettent d’attacher de manière très esthétique, et procurent un ressenti différent de celui des menottes.

Cependant, avant de se lancer, il est impératif de se renseigner sur les règles de sécurité à respecter. Le shibari est un art qui s’apprend, et qui n’est pas sans risque.

Il est possible de maîtriser quelques techniques simples en lisant des tutos sur le net et en s’entraînant seul(e). Mais ne tentez pas de techniques de ouf par ce biais. Si vous voulez allez plus loin, vous pouvez prendre des cours IRL, que ce soit pour découvrir ou vous perfectionner.

bondage poignets

Concernant le choix des cordes, celles en coton déplaisent souvent aux puristes du BDSM, mais présentent l’avantage d’être plus douces, et conviennent au bondage soft. Vous pouvez aussi trouver des cordes en chanvre ou en jute spécialement traitées pour le BDSM dans des boutiques en ligne spécialisées.

N’utilisez pas de cordes de bricolage ou d’escalade, et surtout pas de ficelles. Les cordes de bondage ont un diamètre adapté, et ont subi un traitement qui les a adoucies et les assouplies.

Une corde en coton provenant d'un kit de bondage pour débutants en BDSM.

Sur ce blog :

Le collier

Pour beaucoup d’adeptes du BDSM, le collier a une symbolique marquée. C’est un signe d’appartenance du soumis ou de la soumise à son maître ou sa maîtresse, et il exprime un lien très fort entre les deux personnes.

Cependant, on peut aussi posséder un collier BDSM juste pour jouer.

C’est pratique pour attacher, on peut y fixer des menottes ou d’autres accessoires de bondage. Ou bien le combiner à une laisse pour guider la personne qui le porte.

Accessoires BDSM : laisse et collier

Pour choisir d’un collier, mieux vaut avoir une idée de la longueur du tour de cou de la personne qui le portera. Tout le monde n’a pas la même anatomie (Messieurs, vous avez de plus gros cous), et les fabricants de colliers voient parfois les choses en petit.

La laisse

Pour le choix d’une laisse BDSM, il n’y a aucune règle spécifique. Tout de dépend de vos goûts, n’importe laquelle peut faire l’affaire. Y compris celles pour chien, mais ce ne sont pas nécessairement les moins chères.

laisse et collier

Les accessoires SM soft

Le SM est la partie “sado-masochisme” du BDSM. C’est-à-dire, la partie qui consiste à aimer infliger de la douleur à son ou sa partenaire, ou en subir de la part de celle-ci ou celui-ci. Entre adulte consentants, bien évidemment.

Pour pratiquer le SM soft, une fessée du plat de la main peut suffire. Toutefois, quelques accessoires BDSM vous permettront de varier les jeux et les sensations. Voici comment les choisir.

Le fouet : attention à bien le choisir

Ils existe divers types de fouets. Certains sont des accessoires BDSM très soft, que l’on peut manier sans danger. Et d’autres sont presque des armes, et ne doivent être manipulés que par des personnes maîtrisant parfaitement l’ustensile, car ils peuvent engendrer des blessures graves.

Accessoires BDSM : un fouet très soft

Vous ne voulez pas risquer de blesser votre partenaire. Les martinets à lanière courtes sont ceux qui conviennent le mieux aux débutants, et à toute personne qui n’a jamais appris à manier un fouet.

En effet, ils permettent de cibler sans difficulté l’endroit que l’on compte frapper (un coup maladroit dans une zone sensible, ça peut vite être plus douloureux que souhaité), et ne font pas trop mal. Enfin, ils ne laissent pas de marques.

Fouet Nobessence Incite

La cravache

Outre son usage équestre, la cravache est un accessoire BDSM qui permet de frapper son ou sa partenaire.

accessoires BDSM : la cravache

La cravache présente l’avantage de ne pas pouvoir s’éparpiller dans toutes les directions, contrairement au fouet, dont le mouvement des lanières est plus difficile à contrôler. Sa tige droite et sa petite tête en font un accessoire plus précis, que ce soit au niveau de l’ampleur des coups ou de la zone ciblée.

Attention toutefois à ne pas choisir une cravache dotée d’une tige trop longue si vous avez du mal à viser. Vous ne voudriez pas frapper accidentellement le sexe de votre partenaire en tentant de lui prodiguer une gentille fessée !

Le paddle : pour la fessée érotique

En BDSM, le paddle est un accessoire pour prodiguer des fessées érotiques.

Love Paddle Manara de Love to Love

On en trouve en cuir, en faux-cuir, en silicone ou en bois. Si vous débutez, évitez les paddles en bois, réservés aux pratiques plutôt hard.

Les pinces à seins

Comme leur nom l’indique, les pinces à seins servent à pincer les seins. Merci, Captain Obvious !

Cependant, certaines pincent avec une intensité réglable, tandis que d’autres ne sont pas ajustables. Pour débuter, mieux vaut choisir des pinces réglables.

pinces à seins japonaises

Les pinces à seins japonaises sont pourvues d’une chaîne. Plus on tire sur la chaîne, plus elles pincent fort.

Bien qu’elles ne semblent guère effrayantes au premier coup d’œil, les pinces à seins aimantées peuvent réserver des mauvaises surprises. En effet, beaucoup pincent trop fort.

Photos : Une séance BDSM soft - pinces à seins

Les accessoires BDSM un peu plus hard

La cagoule

En BDSM, une cagoule peut avoir deux buts : une forme de “déshumanisation” de la personne soumise, et une privation sensorielle.

Si c’est l’esthétique et/ou l’aspect déshumanisant qui vous intéresse, une cagoule en tissu suffira.

Les cagoules destinées à la privation sensorielle ont parfois du rembourrage au niveau des yeux et des oreilles, et se retrouver ainsi engoncé peut déclencher un sentiment de claustrophobie.

Le visage de la personne soumise étant sa masqué, il sera impossible d’observer ses expressions. Il est donc important d’établir à l’avance un moyen de communiquer rapidement et clairement si quelque chose ne va pas, et de rester très attentif tout au long de la séance.

A lire sur Objets de Plaisir : le topic de GC sur l’usage de la cagoule en BDSM.

L’armbinder

Un armbinder est un accessoire qui permet d’attacher les deux bras dans le dos.

Accessoires BDSM : armbinder

Niveau look, il est un peu plus impressionnant que des menottes (on aime ou on n’aime pas, les goûts et les couleurs…) et la sensation de contrainte est plus poussée.

Le crochet anal

Un crochet anal est pourvu d’une boule métallique qui s’insère dans l’anus (ça, vous l’auriez deviné à son nom). Associé à d’autres accessoires de bondage, il permet de restreindre davantage les mouvements, tout en procurant une pénétration.

Accessoires BDSM : crochet anal

Avant d’utiliser un crochet anal, si sa boule est amovible, il faut s’assurer qu’elle soit correctement vissée, afin qu’elle ne se détache pas en cours de route.

A lire sur le forum : le topic de GC sur le crochet anal.

La cage de chasteté

Au cours d’un rapport BDSM, une cage de chasteté permet de jouer sur la frustration de celui qui la porte.

Cage de chasteté Metal Wörx (Pipedream)

Avant de choisir une cage de chasteté, il est important de réfléchir à la durée pendant laquelle on compte la (faire) porter. Plus cette durée est longue, plus il faudra choisir une cage confortable.

Les cages de chasteté en plastique sont généralement les plus confortables.

A lire sur Objets de Plaisir :

La barre d’écartement

Les barres d’écartement permettent, comme leur nom l’indique, de maintenir les bras ou les jambes écartés, en les combinant à des menottes.

barre d'écartement

On en trouve dans diverses gammes de prix, et si l’on a un budget réduit et quelques outils, nul besoin d’être Mac Gyver pour s’en fabriquer des très chouettes.

La roue à pics

Aussi appelée roulette de Wartenberg, ce petit accessoire métallique est, à l’origine, un accessoire médical permettant de tester la sensibilité.

En BDSM, maniée délicatement, elle vous permettra de picoter la peau de votre partenaire, et de lui infliger ainsi des sensations insolites et délicieuses.

roue à pics BDSM ou roulette de Wartenberg

La canne BDSM

Une canne en rotin ou en bois peut constituer un accessoire BDSM pour prodiguer des fessées.

Ce type d’ustensile a tendance à laisser des marques, c’est pourquoi je le déconseillerais aux débutants. Certaines personnes apprécient ce type de “souvenirs”, mais c’est loin d’être le cas de tout le monde. Des traces non-équivoques sur un postérieur peuvent s’avérer difficiles à expliquer au moment de se mettre en maillot de bains…

Autres accessoires BDSM et équipement d’un donjon

Cet article n’est bien entendu pas exhaustif. Chaque kink a son lot d’accessoires BDSM spécifiques. Je n’ai, entre autres, pas mentionné ici tout ce qui se rapporte au pet play, aux jeux uro, au fétichisme du pied,à l’electrostimulation, etc… Cela serait bien trop long pour un seul article.

Sinon, en ce qui concerne les accessoires BDSM plus encombrants, il existe tout un panel d’ustensiles pouvant équiper un donjon, qu’il s’agisse de meubler un club libertin ou SM, ou d’aménager une pièce de jeux chez soi.

Croix de Saint-André, pilori, chaises ou tables de bondages, cheval d’arçons, accessoires BDSM de suspension, cages, ustensiles de bondage destinés à maintenir dans des positions spécifiques, etc…

Certains sites, comme Whip me Up ou DDV66 , proposent même de fabriquer des meubles BDSM sur demande.

Si vous cherchez un artisan capable de réaliser l’ustensile BDSM de vos rêves, vous renseigner sur les réseaux sociaux BDSM comme Fetlife ou BDSM.fr. Vous y croiserez probablement des personnes qui sauront vous donner des recommandations. Les adeptes du BDSM sont toujours bienveillants envers les débutants et prêts à les conseiller. A condition de demander poliment, bien entendu.

 

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

6 réflexions sur “Accessoires BDSM : petit guide pour débutants”

  1. Un autre objet que je trouve sympa et accessible, c’est la roue à pics. Quand on ne connaît pas ça peut impressionner, mais ce n’est pas tellement compliqué ni dangereux à utiliser.
    1. En effet ! On en a une, en plus. Bonne idée, je vais l’ajouter dans l’article dès que je la retrouve pour la photographier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *