Besoin de conseils

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #55284
    AvatarBibi
    Participant

    Bonjour,
    Je n’ai jamais été moi même baigné dans l’univers BDSM, cependant il semble qu’il ait décidé de venir toquer à ma porte…
    J’ai débuté il y a eu une nouvelle relation, qui a debuté à distance, impliquant bien entendu des échanges de sms coquins, or je fus surpris de découvrir que j’avais affaire à une femme TRES soumise, et je décidait de jouer le jeu, ce qui est toujours facile de loin…..
    Sachant que notre première rencontre physique arrive à grands pas et que je ne me sens pas encore suffisamment confiant et connaisseur pour réaliser tout ce que j’ai laissé pmentrevoir dans mes messages,
    Je me tourne vers ce forum car j’aimerai avoir des contacts avec des personnes, de préférences féminines, afin de discuter de la manière de bien appréhender cette première fois ainsi que de m’aider à y voir plus clair sur les attentes de madame en terme de relation
    Merci

    #55306
    AvatarElle
    Admin bbPress

    Bonsoir,

    Je dirais que tout tout dépend d’à quel point tu as joué le jeu et d’à quel point tu ne te sens pas de mettre en pratique ce que tu as annoncé.

    Dans les rencontres à distance, il y a toujours un côté “expectations vs reality” : les photos datent de la période où l’on faisait de la muscu ou du jour où l’éclairage était bon, on s’annonce über cool, ouvert d’esprit, doté de super pouvoirs, que sais-je encore… Bref, il y a un petit taux de déception auquel les gens s’attendent, et sont généralement prêts à tolérer.

    Bref, du moment où tu n’es pas diamétralement opposé à ce que tu as décrit, et que tu es prêt à au moins tenter certaines des choses que tu as promises à la dame en question, il serait étonnant qu’elle prenne mal le fait que tu ne te sentes pas confiant pour tout faire direct. Il est même très probable qu’elle aussi ait des appréhensions à l’idée d’aller trop vite… Du fantasme à la pratique, il y a un grand pas, ou plutôt, pas mal de petits pas…

    Il vaut mieux que tu te montres sincère quant au fait que tu préfères évoluer progressivement en matière de pratiques BDSM, sans fermer de portes et en laissant entrevoir du potentiel pour la suite. Tu verras au fur et à mesure ce que tu te sens (ou plutôt, de ce que vous vous sentez) de faire ou non. Dans tous les cas, il vaut mieux du BDSM soft réussi qu’un gros fail sur des pratiques hard (potentiellement dangereuses ! donc à ne pas tenter sans se sentir prêt). Je suppose que si vous avez commencé à échanger sur ce sujet du BDSM, c’est parce que certaines pratiques te tentent aussi ?

    #55313
    CurieuxCurieux
    Participant

    Bonjour Bibi,
    Il y a un membre du forum, Grand Coquin, qui s’y connaît pas mal en BDSM.
    Je t’invite à lire cette discussion qu’il avait lancé, très instructive:
    dominant-en-sado-masochisme

    Quant à moi je connais surtout des conseils de sécurité. Mon obsession d’éviter de mourir comme un c0n.
    De mon point de vue, coté dominant, pour éviter les ennuis, il faut savoir parfaitement maîtriser le safeword et établir un “contrat”. Ca peut manquer de glamour mais le BDSM n’est pas du sexe ordinaire et ça évite des ennuis voir des accidents.
    Autre intérêt, dans le cadre de vos premières rencontres ça évite de tomber par accident dans l’agression sexuelle…

    Le safeword est un mot qui signifie “on arrête tout”. Et on arrête tout c’est pas on arrête juste pour une pause, c’est on arrête, tout de suite, on défait les bandages, les liens, et on analyse ce qui a posé problème. Au passage, le dominant peut aussi utiliser le safeword si il trouve que le soumis ne se contrôle plus ou met sa vie, sa santé en danger. La personne qui souhaite arrêter n’a pas à se justifier et il ne faut pas la forcer à faire ce qui ne lui plairait pas.
    Il faut trouver à un safeword explicite et facilement prononçable. Il faut penser aussi à une manière de communiquer le safeword si le soumis est dans l’incapacité de parler ou de bouger. Dans ce dernier cas vérifier que c’est faisable en situation.
    Pour les premières rencontres, une alternative peut être le “feu rouge”. Au fur et à mesure qu’on monte dans l’action, le dominant demande au soumis (ou le soumis lui dit directement) : “couleur?”. “Vert: tout va bien”. “Orange: ça va mais on approche de mes limites, attention”. “Rouge: on arrête!”.
    Dernier point auquel je pense coté dominant. Le soumis va s’abandonner au dominant donc ça veut dire que le dominant doit s’occuper de vérifier la santé du soumis. Est-ce que ta partenaire est toujours consciente, par exemple.

    Le contrat:
    C’est définir au préalable ce qu’on aime faire sans inconvénient, ce qu’on veut bien essayer et ce qu’on ne veut pas du tout faire. Sachant que chacun est susceptible de revenir sur ses options, en plus ou en moins. Ca permet d’éviter de partir sur de mauvaises bases et parfois ça permet de découvrir de nouvelles choses.
    Par exemple moi je ne supporte pas la scatophilie mais je pense que l’ondinisme non dirigé vers le visage ne me gênerait pas trop. Et par exemple il y a certaines zones de mon corps que je refuse qu’on touche.

    Je te conseille aussi d’éviter les trucs “à risque” tel que les strangulations, du moins tant que tu ne connais pas parfaitement ta partenaire… et que tu ne sais pas faire le massage cardiaque+ bouche à bouche!
    Il y a aussi des trucs moins évident. Par exemple dans le cadre d’un bondage mal fait un lien trop serré peut avoir un effet garrot. La personne ne s’en rendra pas nécessairement compte parce que le membre s’insensibilise. Sauf qu’au bout d’un certain temps (1h? moins? Ca dépend de la partie affectée) la partie en aval du garrot va mourir pour cause de privation de sang.

    Bref, dans le bdsm la notion de safesex va au dela du préservatif ;-)

    Ceci pris en considération, amusez vous bien  :-) :good: .

    #65447
    GCGC
    Participant

    Hello, Grand Coquin, c’est moi, écrit comme Olivier (mon vrai prénom) sur BDSM.Fr. Elle y est membre aussi.

    ol’

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.