Ecrit le par dans la catégorie Wouak ? - Mis à jour le

Continuons notre périple d’Halloween parmi les romans érotiques inspirés des thèmes classiques de l’épouvante. Après les morts-vivants de tout poil, voyons comment les créatures surnaturelles, abominables et terrifiantes, se retrouvent objets de fantasmes.

Les clowns

Les clowns font probablement partie des personnages les moins sexy que l’on puisse dénicher. Physiquement, déjà, ils ont le nez rouge, des chaussures trop grandes, et souvent une coiffure poussant la coupe mulet à son paroxysme. Et ils font des blagues pas drôles à tout bout de champ.

Qui plus est, pour Halloween, le clown se doit d’être un clown tueur, pas un gentil clown qui se contente de gonfler des ballons en forme d’animaux.

Mais cela n’empêche pas d’écrire des romans érotiques à leur sujet. Des romans érotiques creepy.

mad-clown-diseasesex-paranormal-clownhave-fun-clown-halloween-sex

 

Dans la série sexe avec des clowns tueurs (mais pourquoi, ô, pourquoi ?), nous avons :

  • “Mad Clown Disease” : “la maladie du clown fou” – si en bonus, ils sont contagieux, ça craint,
  • “Have Some Fun” : “Amusez-vous” – mais vu la tronche du clown, c’est pas gagné,
  • Et enfin, “Big Beautiful Woman Impregnated By A Killer Paranormal Clown” : “une belle femme ronde mise enceinte par un clown tueur paranormal”, lauréat du concours du nom de bouquin érotique le plus long et le plus what the fuck de tous les temps.

Les démons

A côté des clowns, les démons, c’est de la gnognote.

D’abord, on a les démons gentils, qui ne feraient pas de mal à une mouche, comme “Donnie the Dimwitted Demon” (Donnie le démon fainéant). Donnie, qui ne pense qu’à faire plaisir à ses amis humains, les invite à une fête d’Halloween. Malheureusement, suite à une mauvaise blague de démons plus méchants, ses potes se retrouvent possédés par leurs costumes – ce qui s’observe dans leur comportement par l’expression de toutes sortes de perversions.

donnie-dimwitted-demon bred-by-demon-halloweenboobeyman

 

Ensuite, dans “Bred By A Demon – On Halloween!” (“Baisée par un démon – le jour d’Halloween !”) on a le démon qui fait payer le déplacement : si tu l’invoques, il vient sans problème, mais il faut coucher avec lui pour qu’il reparte. Sinon, j’imagine qu’il te suit partout en attendant que tu veuille bien lui donner quelque chose, au moins un paquet de chips et une boisson histoire de reprendre des forces pour le trajet retour, mais vu ses cornes de bélier, c’est un peu la honte.

“The Boobeyman” (jeu de mots entre “boobs”, “seins” et “bogeyman”, “croque-mitaines”) est le plus louche d’entre eux : il fait sournoisement grossir les seins des jeunes femmes et augmente démesurément leur libido par la même occasion.

Le Diable

Le Diable, quant à lui, est tout rouge, tout nu, et s’intéresse aux jeunes femmes en les tentant (“Devil at the door” – “Le diable à la porte”).

Parfois, des connotations bibliques à la va-vite viennent se caser dans l’histoire (“Gabrielle and the Devil”). D’autre fois, l’auteur ne se fait pas chier avec la littérature, quitte à s’exprimer en langage SMS : de toute façon, Satan voulait juste se faire sucer (“OMG! Satan Wants a Blow Job !” – “Oh mon dieu ! Satan veut une fellation !”).

omg-satan-wants-a-blowjobgabrielle-and-the-devil devil-at-the-door

Succubes et incubes

Les succubes, et leurs équivalents masculins les incubes, sont déjà, à l’origine, des créatures imprégnées d’une connotation sexuelle forte. Faciles à caser dans un roman érotique, donc.

Parmi les combos possibles :

  • Humain + Succube, avec “A Succubus for Halloween” (Une succube pour Halloween),
  • Succube + incube, avec “One Night with an Incubus” (Une nuit avec un incube),
  • Succube + vampire, avec “Seeking the Succubus” (En cherchant la succube),
seeking-the-succubus succubus-halloween one-night-with-an-incubus

Les loups-garous

Chez les loups-garous, on imagine très bien des orgies sauvages au clair de lune, même si les puces cassent un peu l’ambiance.

pleasing-the-pack taken-for-a-ride-by-a-werewolf wolf-moon-redd-s-first-ride

Là aussi, il y a l’embarras du choix. Entre autres :

  • “Pleasing the Pack” (Satisfaire la meute),
  • “Taken For a Ride by a Werewolf” (Emmenées en promenade par un loup-garou),
  • “Wolf Moon: Redd’s First Ride” (Pleine Lune : la première virée de Redd).

Bigfoot

Les loups-garous, c’est bien beau, mais quitte à cibler dans le très velu, autant ne pas faire les choses à moitié, et se taper Bigfoot.

Au moins, il ne mord pas, et vous n’avez pas besoin d’amadouer toute une meute pour faire des trucs avec lui. C’est juste une grosse créature gentille qui vit seule dans la forêt et ne demande qu’à vous faire des câlins. Et puis, vous savez ce qu’on dit : grands pieds, grand…

moan-for-bigfootbigfoot-s-boyfriendbeauty-bigfoot

 

Du Bigfoot porn à toutes les sauces :

  • “Moan for Bigfoot” (Gémis pour Bigfoot),
  • “Bigfoot’s boyfriend” (Le petit ami de Bigfoot),
  • “Beauty & the Bigfoot” (La Belle et Bigfoot).

Les sorcières

Pour les sorcières, le même topo semble revenir inlassablement.

Un homme sans défense tombe entre les griffes d’une jolie sorcière, qui fait usage de magie pour profiter sexuellement de lui (ou qui fait usage de sexe pour un quelconque rituel magique, au choix). Bref, il fait semblant 5 minutes de s’inquiéter à propos du sort qui fait se dresser son pénis, puis il est content.

halloween-hot-trick the-witch-s-plaything the-sex-hex

 

C’est en tout cas, grosso modo, le synopsis de ces bouquins :

  • “Halloween Hot Trick” (Le tour de magie sexy d’Halloween),
  • “The Sex Hex” (Le sortilège sexuel),
  • “The Witch’s Plaything” (Le jouet de la sorcière).

Les tentacules

Les tentacules, organes des créatures monstrueuses – celles qui se cachent sous votre lit, ou bien celles qui, dans les hentai, tentent de pénétrer tous vos orifices. L’usage des tentacules dans les livres érotiques est multiple : on peut en avoir quelques-unes qui poussent sur soi, histoire de les glisser un peu partout, s’en faire insérer ou encore se faire fesser avec.

tantalizing-tentacles alien-sex-taken-by-tentacles spanking-tentacles

 

Au choix :

  • “Tantalizing Tentacles” (Des tentacules tentantes),
  • “Alien Sex: Taken By Tentacle” (Sexe alien : prise par la tentacule),
  • “Spanking Tentacles” (Les tentacules et la fessée).

Les citrouilles

La citrouille, tout à fait à son aise dans un potage ou une tarte, semble plutôt improbable en tant que thème de romans érotiques. Pourtant, à l’occasion d’Halloween, le sexe-citrouille semble très en vogue – du moins, si on en croit les suggestions littéraires d’Amazon.

 

pumpin-the-pumpkin curse-pumpkin-demon-erotic halloween-pumpkin-man-sex

 

Peut-être un fantasme de déshumanisation est-il exprimé à travers la transformation en corps à tête de potiron – ou peut-être est-ce simplement parce qu’à l’approche d’Halloween, l’attention du monde est un peu plus portée que d’habitude sur les citrouilles et autres cucurbitacées.

En tout cas, le sexe avec l’homme ou la femme potiron, voire la transformation du héros ou de l’héroïne en monstre à tête de citrouille au moment du coït, sont des thèmes de romans érotiques plus fréquents qu’on pourrait le croire.

 

the-pumpkin-patch pleasured-by-the-pumpkinjack-my-lantern-erotica

 

Le choix est exhaustif. On ne sait plus où donner du potiron de la tête :

  • Avec “Pumpin the pumpkin” (en pompant la citrouille),
  • “The Curse of the Pumpkin Demon” (la malédiction du démon-citrouille),
  • “Halloween with the Pumpkin Man” (Halloween avec l’homme-citrouille),
  • “The Pumpkin Patch” (le champ de citrouilles),
  • “Pleasured by the Pumpkin” (satisfaite par la citrouille),
  • “Jack My Lantern” (“Soulève ma lanterne” ? Un Jack-o’-lantern est une lanterne-citrouille),

Les fêtes d’Halloween entre (humains) adultes

Finalement, lorsqu’aucune créature surnaturelle ne vient troubler la fête, une soirée d’Halloween entre humains adultes dans un roman érotique peut se décliner en deux variantes :

  • la partouse (voire le simple threesome) classique en costume rigolo,
  • ou la partouse BDSM.
halloween-treat-house halloween-sex-orgy bdsm-halloween-party

 

Dans le lot :

  • “Halloween Treat House” (la maison des friandises / gâteries d’Halloween),
  • “Halloween Sex Orgy” (l’orgie sexuelle d’Halloween),
  • “BDSM Halloween Party” (la fête BDSM d’Halloween).

 

(Si vous êtes désespérément à la recherche d’un de ces titres, tous sont issus de issues de la section Erotica d’Amazon, il suffit de chercher leur nom pour les trouver.)

 

[(Re)lire la première partie : les morts-vivants]

 

Elle

Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

"Elle" ou "Eglantine" selon les versions.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des