Tone e20 : un smartphone qui interdit les selfies coquins

Tone e20 : un smartphone anti selfies coquins

par Elle
le

La marque japonaise Tone Mobile propose une solution quelque peu drastique à la diffusion de nudes sans le consentement de la personne photographiée. Pour cela, elle a sorti le Tone e20, un smartphone qui vous empêche de prendre des selfies coquins.

 Tone e20

Envoyer un selfie coquin à autrui peut s’avérer lourd de conséquences. En effet, lorsque le destinataire n’est pas digne de confiance, un cliché intime peut se retrouver sur le net, et causer du tort à l’exhibitionniste amateur.

Les médias évoquent d’ailleurs souvent les dangers du revenge porn, et ses conséquences désastreuses sur les adolescents. Chantage, harcèlement allant parfois jusqu’à pousser les victimes au suicide, le sujet préoccupe, et il est légitime de vouloir s’en protéger.

Mais aller jusqu’à interdire logiciellement tout autoportrait dénudé, est-ce vraiment une bonne idée ? Ne vaut-il pas mieux se contenter d’informer des risques ?

Le Tone e20 : un smartphone anti selfies coquins

Pour refréner les envies de nudes de ses utilisateurs, Le Tone e20 fait appel à l’intelligence artificielle. Lorsque vous prenez une photo, avant de l’enregistrer, le smartphone l’analyse.

Si l’algorithme détecte un contenu “inapproprié”, un sein, un bout de zigounette, un postérieur, le téléphone refuse de sauvegarder la photo. Idem pour les vidéos. Au lieu d’immortaliser vos ébats ou votre séance de masturbation, l’appareil affiche un avertissement.

Tone e20 : un smartphone anti selfies coquins

Quid de la pertinence des résultats de cette analyse d’image ? Que se passe-t-il si vous tentez de photographier un magnifique spécimen d’urechis unicinctus, que vous venez de trouver sur la plage ?

https://twitter.com/BayNature/status/1204905854572449792

Il est également possible de demander à ce smartphone de vous interdire de regarder des vidéos envoyées via l’application de messagerie instantanée. Des fois que vous tombiez sur du porno. Ou sur une compilation de vidéos de chats un peu trop captivante.

A qui s’adresse le Tone e20 ?

Mais qui peut bien vouloir d’un smartphone imposant la chasteté numérique à son propriétaire ?

Vous l’aurez deviné, le Tone e20 ne cible pas en priorité un public adulte, mais s’adresse aux enfants et aux adolescents. Ou plutôt, à leurs parents. Son but est de protéger les plus jeunes contre le revenge porn et la diffusion de photos de nu. Elle vise aussi à éviter les potentielles tentatives d’approche de pédophiles tentant de glaner des photos.

S’ils le souhaitent, les parents peuvent également paramétrer l’appareil pour en faire un délateur zélé. Dans ce cas, à la moindre tentative de nude de la part de sa progéniture, le parent reçoit aussitôt une notification. Celle-ci comprend la date, l’heure et la localisation géographique de l’incident, ainsi qu’une vignette miniature, juste assez grande pour déterminer la nature de la photo sans voir les détails de trop près.

Un brin traumatisant pour l’ado ainsi surveillé, peut-être ? Cela rappelle l’épisode de Black Mirror “Arkangel”, où l’usage du contrôle parental finit par mal tourner.

Cependant, les contrôles parentaux actuels ne sont pas infaillibles. Il est probable qu’un utilisateur un peu futé trouve un moyen de contourner les interdictions.

On peut également s’interroger sur la sécurité d’un tel système. La description officielle du téléphone garantit bien évidemment l’impeccable protection des données. Mais les diverses affaires de piratage d’iCloud montrent qu’il existe parfois des failles. Et individu malfaisant qui piraterait le Tone e20 aurait alors potentiellement accès à une source de clichés pédopornographiques soigneusement sélectionnés par l’appli censée empêcher leur existence.

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *