Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-we-vibe-4-plus-18Jusqu’à présent, les We Vibe 1, 2, 3 et 4 ont été, plus ou moins, des versions améliorées au fil du temps du même sextoy : un vibro en forme de V, muni d’une télécommande, que l’on porte pendant la pénétration, ou discrètement sous des vêtements, afin de stimuler le clitoris et le point G. Avec des différences de forme et une augmentation de la puissance d’un modèle au suivant, certes, mais le concept reste le même.

Visuellement, les We Vibe 4 et 4 Plus se ressemblent trait pour trait. C’est au niveau de leurs fonctionnalités que tout change. En effet, le We Vibe 4 Plus est un sextoy connecté. Si son utilisation pendant les galipettes est toujours possible, il cible en premier lieu les couples séparés par les kilomètres – mais reliés par leur smartphone.

 

Voici le test du We Vibe 4 Plus, grâce à la boutique Sextoys-Addict.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-bluetooth-blue-motion-ohmybod-16L’une des pistes les plus intéressantes de vibros innovants se trouve du côté des sextoys connectés. On ne se limite plus à la portée d’une télécommande, on peut maintenant faire vibrer sa partenaire par le biais d’internet, même si celle-ci se trouve à l’autre bout du monde (je mets au féminin car la plupart des sextoys connectés que l’on peut acheter actuellement sont essentiellement destinées à la stimulation clitoridienne ou vaginale).

Ces vibros connectés n’appartiennent désormais plus au futur : l’ère de la télédildonique (teledildonics pour les anglophones) a commencé.

Grâce à la boutique Sextoys-Addict, nous allons découvrir ensemble plusieurs sextoys connectés, les essayer et tenter de nous faire un avis sur chacun d’entre eux.

Nous allons commencer avec le test du OhMiBod blueMotion.

Ce vibro, connectable via BlueTooth ou Wifi, se télécommande à l’aide d’un smartphone. Il est intégré dans une petite culotte.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

Attention : Cet article a fait l’objet de l’ajout d’un paragraphe pour des raisons peu réjouissantes : plusieurs témoignages portent à penser que le SmartLove est une arnaque (lire la fin). Il sera complété si nous en apprenons davantage.

 

smartloveA quoi ressembleront les sextoys du futur ? Une piste prometteuse se dessine : le sextoy connecté.

Nous avons vu et testé le VStroker, qui permet (à condition d’être muni d’un pénis), d’interagir, via un masturbateur Fleshlight, avec des vidéos pornos prévues à cet effet, ou avec d’autres joueurs dans un univers virtuel.

Des sextoys qui se connectent à distance les uns aux autres commencent également à voir le jour. Ceux-ci permettent d’avoir des rapports sexuels, tactilement réactifs, avec un(e) partenaire éloigné(e) géographiquement. Graal des amoureux séparés par les kilomètres, ces sextoys high-tech exploitent un concept tentant. On a entendu parler, à grand renfort de buzz, du Mojowijo, puis du Lovepalz.
La marque française Eymalis, créatrice de l’Intimate Love Toy, se lance dans l’aventure, avec le SmartLove : un sextoy connectable par wifi, intégralement Made In France, existant en deux versions : pénétrante ou pénétrable.

Sur son site officiel, les infos à propos du SmartLove sont, pour le moment, sommaires. Mais Stéphane Turc, responsable d’Eymalis, a répondu à toutes mes questions.

Le SmartLove sera peut-être le sextoy préféré des geeks. En tout cas, je l’espère, car nous le testerons sur Objets De Plaisir lorsqu’il sortira.

Lire la suite »