cosmétiques érotiques au cannabis

Cosmétiques érotiques au cannabis : découverte et avis

par Elle
le

La boutique Kisskiss.ch nous a proposé de tester des cosmétiques érotiques au cannabis. Non, vous n’avez pas loupé de scoop crucial concernant la légalisation de la weed.

cosmétiques érotiques au cannabis

Les produits que nous avons essayés contiennent du cannabis sativa. Contrairement à son cousin récréatif cannabis indica, le cannabis sativa, chanvre utilisé en cosmétique, ne contient pas de THC et n’a donc aucun effet psychotrope, et est légal en France.

A l’origine, je comptais compiler mes avis sur ces produits dans un seul et même article. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de décortiquer les listes d’ingrédients, et de vous décrire avec moults détails les sensations et l’utilisation de chacun de ces cosmétiques. Bref, pour des tests-express, c’était loupé. Nous allons donc répartir cela sur plusieurs posts.

Tests de cosmétiques érotiques au cannabis

Oh ! Holy Mary Cannabis Pleasure Oil

Ce stimulant est une huile au cannabis pour le clitoris (ça rime !) ou le gland.

Oh ! Holy Mary Cannabis

Sa description officielle promet “une sensation de chatouillement unique, électrisante et intense”, qui “fera grimper en flèche l’excitation et le désir”.

Pour s’en servir, il suffit d’en appliquer une ou deux gouttes sur la zone érogène avant de se masturber.

Lire le test de l’huile pour le clito “Oh ! Holy Mary Cannabis”.

Gel orgasmique HighOnLove : un cosmétique érotique au cannabis stimulant pour le clito

Le gel orgasmique au cannabis HighOnLove est un stimulant pour le clitoris, à base d’huile de graines de cannabis sativa, c’est-à-dire de chanvre cosmétique.

Gel orgasmique HighOnLove

Plus dense que l’huile “Oh ! Holy Mary Cannabis, il s’utilise de la même manière. On en applique une toute petite quantité sur les parties intimes avant une séance de masturbation ou un rapport sexuel à deux.

Lire le test du gel orgasmique HighOnLove.

HighOnLove Edible Dark Chocolate Body Paint

La peinture corporelle au chocolat HighOnLove contient de l’huile de graines de chanvre.

peinture corporelle au chocolat HighOnLove

N’allez toutefois pas prendre votre moitié pour un space cake fraîchement cuisiné. Le cannabis sativa listé parmi les ingrédients de ce cosmétique érotique n’est pas prévu pour la défonce. Mais son goût s’allie bien à celui du chocolat, pour des moments érotico-artistiques à deux.

Lire le test de la peinture pour le corps HighOnLove.

cosmétiques érotiques au cannabis

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

5 réflexions sur “Cosmétiques érotiques au cannabis : découverte et avis”

  1. Avatar
    mr_intimement
    Coucou, Le “chanvre industriel” contient quand même du THC, à faible teneur moins de 0,2% mais en contient quand même. Une étude scientifique sur ces huiles publiée dans le “Journal of Pharmaceutical and Biomedical Analysis” précise que sur 13 échantillons testés 3 contenaient du THC et 9 du CBD. Les taux varient en fonction de la méthode de pressage. Le CBD ou cannabidiol estune substance active du cannabis. Le CBD est autorisé en Suisse, en France le CBD lui est interdit selon un rapport de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Mais bon c’est du pinnaillage. Plus inquiétant, il est difficile de trouver une composition exacte de l’huile Holy Mary contrairement à celle de HighOnLove (qui contient de l’huile de menthe poivrée). Et je me demande quelle sont les interactions de ces huiles avec les préservatifs. Bonne journée
    1. Avatar
      Hello ! Oui, même dans le chanvre qui sert à faire des cordes, il n’y a pas 0.00% de THC, mais il y a un taux maximal à respecter pour que la plante soit légale en France. Les plantes ont été sélectionnées et croisées pour se conformer à ce seuil, qui est très faible (bien en-dessous d’un taux qui ferait des l’effet). Le chanvre utilisé autrefois pour les cordages des navires était pas loin d’être fumable. Pour ce qui est des ingrédients de l’huile Holy Mary, ils sont mentionnés sur le flacon (je détaillerai ça dans le test) et n’ont pas grand-chose d’inquiétant. Par contre, effectivement, huile + préservatifs, quelle que soit l’huile, en général c’est pas compatible. Bonne journée !
      1. Curieux
        @Elle Pour mémoire: “Par contre, effectivement, huile + préservatifs, quelle que soit l’huile, en général c’est pas compatible.” Sauf si le préservatif est en nitrile. C’est le latex qui n’aime pas l’huile. Si le fantasme est de se faire dévorer enduit de vinaigrette, un préservatif nitrile fera l’affaire… :D
  2. Curieux
    Je rejoins mr_intimement sur le pinaillage sur cannabis sativa et sa légalité. La lecture à droite à gauche semble même indiquer que C. sativa et C indica ne sont pas toujours considérés comme des espèces différentes mais plus comme des variétés différentes, certaines ayant été sélectionné pour obtenir de la corde, d’autre des substances psychotropes. Pour faire une comparaison, c’est un peu comme les chiens. Certains sont petits au poil raz et d’autres massifs au poil long mais tous sont des chiens. La preuve: faites s’accoupler un chihuahua avec un saint Bernard, vous aurez toujours un chien. Même si je crains plus les crottes du saint Bernard que du chihuahua. J’attends les tests mais je me demande donc s’il n’y aurait pas là un effet purement marketing. Dis autrement: les fabriquant misent sur le coté “interdit” du cannabis tout en sachant parfaitement que leurs produits ne contiendront par une seule molécule psychotrope et que les seuls effets ressentis seront placebo. D’un autre coté, si les gens aiment le goût ou le parfum du cannabis pourquoi pas. Dans la même gamme, savez vous s’il existe des huiles sans nicotine parfum “tabac” pour des pipes goût cigare? :D
    1. Avatar
      Hello, C’est effectivement la même espèce. Mais pas la même variété, et bien entendu pas les mêmes usages possibles. Concernant la question de l’argument marketing, je suis entièrement d’accord. L’absence d’effet psychotrope n’est pas mise en évidence sur les sites des fabricants. Sinon, pour les clopes électroniques et les liquides “goût tabac” sans nicotine, même si le concept peut sembler absurde, en fin de compte c’est pas mal pour ceux qui ont arrêté la clope et ont réussi à se débarrasser de la dépendance physique, mais qui tiennent toujours à leur habitude du geste de fumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *