exhib dark et fucking machine

Photos : exhib dark et fucking machine

par Elle
le

Une mini-série de photos exhib dark, avec une fucking machine pour me tenir compagnie.

> Retour aux galeries

exhib dark et fucking machine

Un couloir sombre, des portes, des tuyaux au plafond… L’endroit nous rappelait les passages glauques de certains jeux vidéos, c’est pourquoi nous avons eu envie d’y réaliser quelques clichés.

Exhib dark… et poussière

Les lieux n’étaient en réalité pas aussi lugubres que l’ambiance que nous avons voulu donner à ces photos. Pas de zombies pervers au bout du couloir, ni de mutants à trois pénis. Ni même d’aliens naturistes.

Mais le sol était tout de même bien trop poussiéreux pour que j’aie envie de me risquer à réellement utiliser la fucking machine sur place. Faut pas déconner non plus.

photos sexy exhib dark

Avec une fucking machine

Si vous vouliez me voir à l’œuvre avec un engin de ce type (sur un sol propre), vous pouvez jeter un coup d’œil à notre test de la fucking machine BlackPill 415. Celle que vous pouvez contempler sur la photo en tête d’article n’a jamais été testée sur notre blog. Toutefois, nous remédierons peut-être à cela à l’occasion.

Nous réitérerons probablement l’expérience avec davantage d’idées en tête.

Avez-vous aimé ces deux photos exhib dark ? Dites-nous ce que vous en avez pensé en laissant un petit commentaire.

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

8 réflexions sur “Photos : exhib dark et fucking machine”

  1. Avatar
    C’est très particulier comme décor, c’est amusant ça ressemble à ma cave ;-) le rendu est superbe. Bravo
  2. Avatar
    J’aime beaucoup les couloirs de votre immeuble :D Comme d’habitude la photographie est réussi j’aime beaucoup l’ambiance. Je serais vraiment curieux de voir la photo sans post traitement pour voir l’ambiance originale.
    1. Avatar
      Merci :-) Y’a pas grand-chose comme post-traitement en fait, juste quelques petits réglages dans Lightroom, les effets de lumière proviennent des flashs.
  3. Avatar
    Ah, là, vous tombez assez dans mes phantasmes! Ca me fait penser à une variante des images de Kink (Kink donne plutôt dans les teintes rouges/jaune, là on est dans un éclairage blanc industriel). Les couleurs sont épatantes. L’éclairage blanc bleuté industriel et le gris de la cave contrastent fortement avec le rose de la chair d’Elle, le rouge de ses chaussures et de sa chevelure. Cet éclairage métamorphose votre cave (plutôt banale) en un lieu déshumanisé, hostile. On retrouve l’ambiance de certains jeux vidéos ou certains films d’horreur. Bravo! Ca contraste brutalement avec la nudité de Elle et sa posture face à la fucking machine. Ca renforce vraiment l’impression qu’elle donne de vulnérabilité, renforcé par sa posture. Niveau scénographie, la posture d’Elle et de la fucking machine sont idéales. Vous ne l’avez pas essayé, mais la photo est très suggestive. L’angle du gode et parfait, renforcé par l’ombre: je ne sais pas si cette ombre sur elle était volontaire mais c’est très bien fait. On s’attend à le voir pénétrer d’un instant à l’autre. D’autant que la posture d’Elle fait qu’on ne sait pas dans quel orifice il va aller. Et sa posture est vraiment celle de la femme offerte face à une machine dominante. Grey et ses bluettes pour ménagère de plus de 70balais peuvent aller se rhabiller. Ou alors c’est mon cerveau qui surchauffe. Pour un premier essai, bravo! Les petites critiques/ suggestions d’amélioration: Dommage que le sol ait semblé trop poussiéreux pour la fucking machine (quoi que, la photo est parfaite sur le plan suggestif). Quelques idées pour y palier si finalement vous tentiez le coup: – Utiliser un tapis de sol/ couverture de couleur grise pour éviter le contact avec la poussière. Le camoufler en choisissant l’angle de la photo ou le cachant avec le décors (parpaing, tuyaux, etc.) Ou le découper de manière à ce qu’il ne soit que sous les jambes de Elle, donc moins visible. – prévoir de quoi laver Elle, pourquoi pas dans votre propre cave. Ce qui pourrait donner l’occasion d’autres séries de photos :) . Avec par exemple un grand baquet et des jerricans d’eau chaude, une brosse, du savon. Lavage à l’ancienne. Ou version “chauffe eau en panne”/ “coupure d’eau”. D’ailleurs sur la fucking machine, le bonus aurait été de masquer les pieds du support et de voir le corps de la fucking machine, si c’est bien la blackpill qui a été utilisé. Je trouve que le support la “normalise” trop. Le cadre fait trop “accessoire de remise en forme”, ne case pas avec le décors industriel… Quitte à faire une photo (donc pas besoin de solidité), il faudrait la “déshumaniser” plus. De l’acier brut, de la rouille? Pas de plastique noir. Du béton, du parpaing? Vous qui êtes fan de Fallout, je pense qu’il doit y avoir moyen d’y trouver des éléments d’inspiration ad hoc. Le jeu Stalker avec ses décors industriels post-soviétiques décrépis est pas mal non plus dans ce genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *