Un porno en VR de Badoink

Le porno en VR prend de l’ampleur

par Elle
le

Tout le monde se met au porno en VR : après VirtualRealPorn et VRTube, c’est au tour de Badoink, d’une nouvelle compagnie nommée Holofilm et de… Jacquie et Michel (je parie que vous ne vous y attendiez pas) de se lancer dans le porn en VR.

Badoink offre des Cardboards pour mater leur porno en VR

Le site de vidéos pour adultes BaDoink a maintenant une section réalité virtuelle, fonctionnant par abonnement. L’abonnement mensuel coûte une trentaine d’euros, l’annuel, une centaine…

Un porno en VR de Badoink

Screenshot d’un porno en VR de Badoink

 

Un casque de réalité virtuelle est offert à tous les nouveaux abonnés. N’espérez toutefois pas recevoir un Oculus Rift, il s’agit du Google Carboard, la version en carton créée par Google. Ce n’est qu’un gadget d’une valeur d’une dizaine d’euros, mais ça fonctionne.

Holofilm Productions : le porno holographique

Soutenu par de grandes marques du porno et des sextoys (XBIZ, AVN, Fleshlight, le jeu Red Light Center, et d’autres), ainsi que par les  pornstars Manuel Ferrara, Kayden Kross, Lilly Labeau et Anikka Albrite) le projet Holofilm Productions lance une campagne de crowfunding ambitieuse, avec le slogan “Give Porn a Hand”…

Son but : développer ce qu’elle nomme le “porno holographique”.

Manuel Ferrara, enthousiasmé par le porno en VR

Manuel Ferrara, visiblement enthousiasmé par le porno en VR…

 

Plus concrètement, il s’agit, là aussi, de pornographie en réalité virtuelle, qui se divise, selon Holofilm Productions, en trois stades d’évolution :

  • le “Synthologram”, un porno en VR à 360° (des démos sont déjà disponibles ici)
  • la “vidéo holographique”, multipliant les angles de prise de vue sous lesquels le spectateur peut observer la scène.
  • l'”Interactive Holographic Avatar Sex”, dans lequel, par le biais de son casque de VR, le spectateur participe à la scène, interagissant avec les avatars des acteurs.

 

Jacquie et Michel s’immergent dans la réalité virtuelle

Contre toute attente, Jacquie et Michel, qui, jusqu’alors, étaient plutôt axés sur le “pseudo-amateur”, a ouvert un site de porno en réalité virtuelle : Jacquie et Michel Immersion.

Au programme pour le moment, un seul film, de 22 minutes, filmé à 360°, nommé “en immersion dans une partouze”, pour lequel il faudra débourser 2 euros et des poussières… Si vous essayez, je serais curieuse  de savoir ce que vous en avez pensé.

Porno en VR de Jacquie et Michel : En immersion dans une partouze

“En immersion dans une partouze”

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *