Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la huitième édition de la gazette du sextoy, avec des parcs d’attractions érotiques, du porno en réalité virtuelle, des sextoys-émojis et des robots innocents pervertis.

CamasutraVR réalise du porno en VR interactif

Les vidéos porno en VR que l’on peut voir actuellement sont des filmées à 360 degrés : en tournant la tête, le spectateur peut changer son angle de vue à souhait, mais il ne peut ni se déplacer dans la scène, ni interagir avec celle-ci. Mais CamasutraVR s’apprête à changer cela, en numérisant l’actrice Annika Albrite (que l’on voit en plein tournage sur la photo ci-contre) et ses mouvements dans un studio futuriste, afin d’en faire la star d’un porno en VR complètement interactif.

 

Le spectateur sera non seulement présent dans la scène, mais il pourra aussi interagir avec l’avatar de la pornstar, le toucher, le voir réagir au contact et avoir des rapports sexuels virtuels avec  celui-ci, par le biais de sextoys connectés.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la sixième édition de la gazette du sextoy, avec des dinosaures qui s’accouplent, des problèmes de sextoys connectés, des love dolls intelligentes et des godemichets pour ouvrir vos chakras.

La vie sexuelle des dinosaures

Le youtubeur DirtyBiology s’est attaqué à la question qui nous taraude tous : Comment les dinosaures faisaient-ils du sexe ? Avaient-ils un pénis ? Un cloaque ? Quels étaient leurs critères de sexytude ? Et les dinos dotés de piques, comme les stégosaures, comment parvenaient-ils à s’accoupler sans se blesser ? Quant aux plus lourds, ils ne galéraient pas trop avec le kama-sutra ?

Un fossile n’a plus d’appareil génital. On ne peut donc qu’établir des spéculations, en se basant sur les espèces actuelles proches, telles que les crocodiles et les oiseaux, et sur des détails morphologiques du squelette.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Il s’est passé beaucoup de trucs sexuels dans le monde ces temps-ci… Je vous ai donc récolté une petite flopée de liens… Mais voyant que l’article commençait à devenir un interminable pavé, j’ai fini par me résoudre à le découper en plusieurs parties. En guise de premier bloc, voici la cinquième édition de la gazette du sextoy, avec des ceintures de chasteté, du porno en VR (encore), des statistiques et tout plein d’autres trucs.

 

Le porno en réalité virtuelle prend de l’ampleur…

Tout le monde se met au porno en VR : après VirtualRealPorn et VRTube, c’est au tour de Badoink , d’une nouvelle compagnie nommée Holofilm et de… Jacquie et Michel (je parie que vous ne vous y attendiez pas) de se lancer dans le porn en VR.

 

Badoink offre des Cardboards pour mater leur porno en VR

Le site de vidéos pour adultes BaDoink a maintenant une section réalité virtuelle, fonctionnant par abonnement (l’abonnement mensuel coûte une trentaine d’euros, l’annuel, une centaine)

 

badoink-porno-vr

Screenshot d’un porno en VR de Badoink

 

Un casque de réalité virtuelle est offert à tous les nouveaux abonnés : n’espérez toutefois pas recevoir un Oculus Rift, il s’agit du Google Carboard, la version en carton créée par Google (ce n’est qu’un gadget d’une valeur d’une dizaine d’euros, mais ça fonctionne).

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la quatrième édition de la gazette du sextoy, avec des blagues à base de réalité virtuelle, de pornstars et de masturbateurs, du porno mormon, du sperme de cerf et des des godes-pénis d’aliens pondeurs.

Tenga explore la réalité virtuelle

La marque de masturbateurs Tenga explore de nouveau les possibilités de la réalité virtuelle (qu’elle nomme SR pour “Substitutional Reality”, “réalité de substitution”). Elle démontre le potentiel de celle-ci grâce à une expérience à laquelle ont participé Love Saotome, actrice porno japonaise, Takashi Matsūra, le dirigeant de Tenga, et un journaliste-cobaye, qui subit une gentille blagounette.

 

tenga-realite-virtuelle

Les trois protagonistes de l’expérience

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.

Gardez en mémoire ce moment historique : Ela Darling est la première camgirl à avoir diffusé ses performances sexy en réalité virtuelle (le 30 juillet 2015, si vous voulez retenir la date) : les spectateurs ont pu assister à son show en immersion 3D, leur Oculus Rift sur les yeux. Le futur arrive… et par des chemins sexy.

 

ela-darling-vr-camgirl-oculus-rift-3

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.

virtualrealporn-good-morning-amarna-millerIl y a quelques jours, je vous présentais un petit tour d’horizon de ce que l’on peut trouver en matière de porno immersif en 3D destiné à l’Oculus Rift.

Chose promise, chose due, nous allons entrer davantage dans le vif du sujet. Nous avons écrit à VirtualRealPorn (“OculusRealPorn” au moment où nous les avons contactés il y a deux semaines), l’un des tout premiers (voire peut-être le premier) studios réalisant du porno visualisable via un casque de réalité virtuelle, afin de proposer une petite interview.

Linda Wells, responsable du support client et des relations publiques (on la croise notamment sur Reddit, où elle annonce la sortie des nouvelles vidéos, répond aux interrogations et s’intéresse aux suggestions des utilisateurs), a aimablement répondu à nos questions.

Voici son interview (traduite par nos soins – Linda et ses collègues étant espagnols, nous avons discuté en anglais).

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.


Porno oculus riftLui
 s’est procuré un Oculus Rift, ce fameux casque de réalité virtuelle tant attendu (il ne s’agit pour le moment que d’un prototype à destination des développeurs et autre bidouilleurs), qui permet de plonger dans une scène en 3D, en observant le monde autour de soi, comme si on y était… Ce périphérique, à la base surtout destiné au gaming, n’a pas échappé à la règle 34 : les jeux vidéos, c’est bien beau, mais n’oublions pas qu’internet is for porn.

Nous avons donc (entre autres choses, bien évidemment) expérimenté l’une des prouesses technologiques que la réalité virtuelle rend possibles : le porno immersif.

 

Pour ceux qui ne connaissaient pas la chose, l’Oculus Rift est un casque que l’on met sur sa tête, qui nous affiche du contenu avec une 3D particulièrement réussie, un très grand champ de vision, et plein de capteurs pour que l’on bouge dans le jeu lorsque l’on bouge “en vrai”. Le résultat est particulièrement bluffant, et pour peu que le-dit contenu soit bien réalisé, on s’y croit vraiment, cela n’a rien à voir avec ce qui existe déjà.

Mais bref, si l’Oculus Rift est capable de telles prouesses en terme de sensation de présence dans un jeu, qu’est-ce que cela peut donc donner avec du porn ?

 

Bien qu’il soit assez difficile (et même impossible) de retranscrire verbalement ou donner un aperçu de ce que l’on perçoit réellement dans l’engin (si je vous fais un screenshot, vous pouvez toujours l’imprimer puis l’enrouler pour le voir à 360°, mais il ne sera pas en 3D pour autant, vous aurez juste l’air con…), je vais tenter de vous raconter nos premiers émois en matière de porno du futur – et de vous montrer quelques images.

Lire la suite »