Red Light Center

Red Light Center : un univers virtuel pour adultes

par Elle
le

Red Light Center est un univers virtuel multijoueurs réservé aux adultes, façon Second Life. Comme dans ce dernier, les utilisateurs peuvent créer et vendre des objets en 3D aux autres joueurs.

Nous avons essayé ce jeu dans le cadre de notre test du VStroker. Nous avons donc décidé de vous le présenter.

Red Light Center - Screenshot - Danse
Mon avatar, un furry, en plein slow

La monnaie du jeu, le ray, s’achète avec de l’argent réel. On peut aussi en gagner en faisant affaire avec d’autres joueurs ou en étant actif dans le jeu, par exemple en évaluant des profils d’autres utilisateurs.

Création du perso et début du jeu

Dans Red Light Center, on peut incarner un homme ou une femme (éventuellement transexuel(le)). Mais également un “furry”, une sorte de gros matou/renard à taille humaine qui marche sur deux pattes et porte des vêtements.

Beaucoup plus immersif que 3D Sexvilla, Red Light Center implique un certain roleplay et une dose d’imagination.

Il s’axe principalement sur les rencontres. En effet, on débute le jeu sur une piste de danse où l’on peut flirter avec d’autres nouveaux inscrits. Cependant, on n’accède aux fonctionnalités sexuelles que si l’on a souscrit à l’abonnement “VIP”, qui coûte 20 dollars par mois (soit environ 15 euros).

Red Light Center - Screenshot - Pattes baladeuses
Ce renard est un sale pervers ! Je lui ai demandé de danser “joue contre joue”, mais bonjour les pattes baladeuses…

Les relations sexuelles dans Red Light Center

Les relations sexuelles constituent une interaction entre deux joueurs. Les avatars, une fois tout nus, sont anatomiquement “réalistes”. Ou du moins, autant qu’un personnage cartoonisé peut l’être… Et les pratiques sexuelles sont animées de manière plutôt détaillée (quelques screenshots ici et , et des vidéos sur la chaîne Youporn du jeu).

Les deux joueurs choisissent, dans un menu, une position ou une action qu’ils souhaitent effectuer, et voient ensuite leur avatar réaliser cette action avec l’avatar de leur partenaire.

Sans abonnement, on peut toujours danser et se faire masser virtuellement. Si si, c’est très utile, si l’on est atteint de courbatures virtuelles…

Les zones à thème de Red Light Center

Il existe diverses zones à thème dans le jeu, avec notamment des pièces spécialement équipées pour la pratique du BDSM.

Red Light Center - Screenshot - Massage
En tout cas, il a l’air content.

Le site officiel du jeu

Pour visiter le site officiel de Red Light Center, c’est par ici.

Tags:
Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *