Ecrit le par dans la catégorie Sextoys

Après les Stronic Eins, Drei et Zwei, et le rabbit Stronic Bi Fusion, Fun Factory a conçu un nouveau pulsateur : le Stronic G.

Sa particularité : à son extrémité, une tête protubérante, recourbée et plate, dotée d’une forme spécialement conçue pour la stimulation du point G. Sa morphologie n’est pas sans rappeler celle de l’Ella ou du Gigi de Lelo, sextoys que j’affectionne tout particulièrement.

Le pulsateur Stronic G de Fun Factory

Alors, le Stronic G, sextoy “point G” révolutionnaire, ou gadget ? C’est ce que nous allons déterminer : en effet, la boutique Passage du Désir nous a permis de le tester.

Voici notre avis sur le Stronic G de Fun Factory.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

La marque Fun Factory s’est assocée avec The Semenette pour créer un gode éjaculateur : le Fun Factory Pop.

Nous avions déjà évoqué la Semenette sur le forum : à l’origine, il s’agit d’un dispositif destiné aux couples lesbiens souhaitant concevoir un enfant sans intervention médicale. Le sperme d’un donneur volontaire est placé dans une petite poire, reliée par un tuyau à un orifice situé sur le “gland” du sextoy, ce qui permet à la personne portant le gode d'”éjaculer” dans le vagin de sa partenaire.

Mais ce gode bien particulier peut aussi être utilisé à des fins purement ludiques, pour des jeux entre adultes où l’on voudra simuler une éjaculation. En ce qui nous concerne, c’est uniquement l’usage ludique qui nous intéressera.

sextoy éjaculateur Fun Factory Pop

La boutique Espace Plaisir nous a permis de le tester.

Voici notre avis sur le sextoy éjaculateur Fun Factory Pop.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys

Je vous avais déjà expliqué pourquoi et comment utiliser des boules de geisha : ce type de sextoy, joignant l’utile à l’agréable, aide à renforcer les muscles pelviens et à avoir un vagin en pleine forme.

Donner un avis sur des boules de geisha “traditionnelles” n’est pas évident : concrètement, rien ne ressemble plus à une paire de boules de geisha qu’une autre paire de boules de geisha.

Les SmartBalls, de Fun Factory, sont un brin différentes, de par leur forme, leur conception plutôt bien réalisée, et le fait qu’elles existent en deux variantes : Uno, à une seule boule, et Duo, à deux boules.

Nous avons les deux versions. La Smartball Uno provient de Sextoys Addict, tandis que les SmartBalls Duo nous ont été envoyées par Neoplaisir, toutes deux en tant que surprises au détour d’un colis contenant d’autres jouets… Ayant déjà une paire de SmartBalls Duo, que nous avons achetée il y a très longtemps, je reconnais que nous ne nous sommes guère intéressés à ces deux objets

Mieux vaut tard que jamais, nous avons décidé de leur consacrer un mini test.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

Avant que se popularisent les vibros en forme de canard, de chenille ou autres animaux, puis ceux aux designs abstraits, un sextoy, c’était, avant tout, un gros machin phallique. Avec le Big Boss G5, Fun Factory revient à cette définition première, tout en la modernisant à souhait. Un imposant vibro, phallique certes, mais en silicone, bien fichu, et doté de vibrations du tonnerre.

Pour ma part, je n’ai rien contre les sextoys en forme de pénis, lorsqu’ils sont efficaces et de bonne qualité. La marque allemande ayant de nombreuses réussites à son palmarès, j’ai tout de suite eu envie d’essayer le Big Boss G5.

Nous avons reçu l’engin en deux versions : la G5 classique, envoyée par la boutique Body House, et l’édition “Black Line”, au look revisité avec une poignée de couleur noire, envoyée par la marque Fun Factory.

Voici notre test du Fun Factory Big Boss G5.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

Le marque Fun Factory nous a envoyé les quatre Funtastics (je viens à l’instant de remarquer le jeu de mots).

L’éditions limitée “Funtastics” contient quatre gaines interchangeables destinées à recouvrir un unique mini-vibromasseur, mais les quatre sextoys en question se vendent aussi séparément (chacun est constitué d’un mini-vibro et d’une gaine), sous les noms de Scooby, Chico, Fizzy et Buddy.

Voici le test de ces sextoys.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-fun-factory-miss-bi-10Le Miss Bi, un des petits derniers de la Génération 5 de la marque Fun Factory, est un petit rabbit plus puissant qu’il n’en a l’air.

Avec sa forme stylisée, très loin du classique lapin à deux têtes typique à cette catégorie de vibros, ce sextoy avait déjà toute mon attention. Mais ce ne sont pas seulement des détails cosmétiques qui distinguent le Miss Bi du commun des rabbits. En effet, ses deux moteurs qui se commandent indépendamment l’un de l’autre. Adieu les modes raplaplas proposant des combinaisons pré-établies de vibrations des deux branches : c’est à vous de composer !

Voici le test du Miss Bi de Fun Factory.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-funfactory-patchy-paul-g5-9La marque Fun Factory classifie ses sextoys par “génération” : certains modèles sont repris d’une génération à la suivante, avec des évolutions notables niveau qualité et puissance (les toys mutent vite…).

Cette année, c’est au tour de la Génération 5 de naître, avec des nouveautés plus que prometteuses.

Nous en avons quelques-unes à tester, et allons commencer par un spécimen bien connu : le Patchy Paul, ce mignon petit vibro-chenille, qui a, une fois encore, gagné un niveau.

 

Voici le test du Patchy Paul G5 de Fun Factory.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

fun-factory-bootieUn lecteur, qui a souhaité conserver l’anonymat, a testé le plug anal Bootie, de la marque Fun Factory.

Packaging

Le sextoy nous parvient dans une boite en carton aux dimensions très contenues. Le Bootie y rentre à peine, il faut même légèrement plier la poignée qui ne passe pas, même en diagonale. Comme le plug est souple, il n’y a pas de soucis. Il n’y a donc pas de perte de place avec une boite immense…

Ne cherchez pas un contenu idyllique :en dehors du plug et d’une notice, il n’y a rien d’autre. D’un autre côté, si, comme moi, vous préférez choisir vos lubrifiants, vous n’avez que faire des dosettes fournies avec…Bref, on n’y trouve que l’essentiel, et c’est tout.

Vu le prix raisonnable du plug (aux alentours de 20 euros), clairement ce n’est pas un défaut. On regrettera peut-être l’absence de housse pour ranger le sextoy ?

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-fun-factory-bouncer-8La marque Fun Factory était dèjà assez calée en matière de sextoys qui “rebondissent” : entre ses boules de geisha, les fameuses SmartBalls, leur équivalent anal (les B-Balls, dont nous publierons bientôt le test) et les Stronic, pulsateurs agités par les va-et-vient d’un aimant interne, voilà qu’elle nous sort un nouvel engin bondissant : un gode, cette fois-ci.

Le Bouncer Shake est un dildo dont la particularité est de contenir trois billes métalliques, qui remuent à chaque secousse, lui conférant davantage de réactivité aux mouvements des personnes qui l’utilisent. Il fait partie de la gamme “Stubs” de la marque, qui rassemble ses godes à base plate.

 

Voici le test du Bouncer Shake Stubs de Fun Factory.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

test-avis-sextoy-sharevibe-fun-factoryLe Share de Fun Factory est un sextoy qui m’a tout de suite tapé dans l’œil, et j’étais conquise avant même de l’essayer. Alors bon, effectivement, même s’il a plein de défauts et que ce n’est pas le sextoy que j’utilise le plus souvent, je l’aime malgré tout beaucoup.

J’avais donc bien envie d’essayer sa nouvelle version, le ShareVibe, d’une part pour tester la version vibrante de ce gode-ceinture strapless, d’autre part pour voir si les défauts avaient été améliorés.

 

Voici donc le test du ShareVibe de Fun Factory, grâce à la boutique Body House.

 

Lire la suite »