Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.

Des sculptures phalliques de la préhistoire aux photographies érotiques contemporaines, sauf censure, le sexe a toujours été une source d’inspiration prolifique pour l’art. Un ingrédient quasi-essentiel, tant et si bien que certains artistes ont pris la chose au premier degré. Plutôt que de se contenter de représenter le sexe, pourquoi ne pas intégrer son propre sexe à l’œuvre, en l’utilisant en tant qu’instrument de création ?

Faisons ensemble un petit tour d’horizon des gens qui font de l’art avec leurs parties génitales. Littéralement.

 

Pricasso, peintre avec son pénis

Sur AVN, on peut lire une interview de Pricasso, l’homme qui réalise des tableaux avec sa bite en guise de pinceau. Pricasso pratique cet art depuis 2003. Il a d’abord commencé en privé, puis s’est mis à réaliser ses performances dans des clubs libertins, des expos érotiques et des shows pour adultes, et est désormais mondialement connu.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.

Les corn flakes et la masturbation

corn-flakesJohn Kellog, le créateur des célèbres corn flakes, était un médecin tristement célèbre pour sa lutte acharnée contre la masturbation (selon lui à la source de tous les maux du monde), et contre la sexualité de manière générale.

Et à l’époque, il ne s’agissait pas d’un simple débat idéologique, mais de pseudo “remèdes” particulièrement barbares. En effet, pour empêcher la masturbation, celui-ci préconisait, entre autres atrocités, de coudre la peau du pénis des adolescents avec du fil d’argent, de pratiquer des circoncisions sans anesthésie, et de brûler le clitoris des jeunes filles à l’acide.

Il croyait que la consommation de viande augmentait le désir sexuel, c’est pourquoi il préconisait la consommation de céréales… d’où les corn flakes.

(Accessoirement, il préconisait aussi les lavements à base de yaourt… Bon appétit, bien sûr !)

(Non, les corn flakes ne diminuent pas l’appétit sexuel. Les amateurs de cereal porn pourront le confirmer.)

Lire la suite »