bougie parfum vagin de Gwyneth Paltrow

La bougie parfum vagin de Gwyneth Paltrow

par Elle
le

L’actrice Gwyneth Paltrow a commercialisé une bougie parfum vagin.

Nommée “This smells like my vagina”, cette bougie coûtant la coquette somme de 75 dollars a vu ses stocks s’épuiser à une vitesse folle sur le site de l’actrice, Goop.

bougie parfum vagin de Gwyneth Paltrow

 

Les acheteurs se sont également rués sur chez le fabricant, Heretic, où, faute de l’acquérir, on peut toujours la précommander pour la recevoir en octobre 2020… A condition bien sûr de souhaiter débourser 68 euros pour une bougie censée avoir une odeur de foune.

La nouvelle est déjà parue dans plusieurs médias, mais peut-être n’en avez-vous pas encore entendu parler.

Une bougie parfum vagin

La description initiale de la bougie donnait une curieuse explication au nom et au choix de l’odeur de cet étrange produit. Bizarrement, depuis, le site l’a modifiée.

Gwyneth Paltrow et Douglas Little, le parfumeur de la marque Heretic, testaient des combinaisons de fragances afin d’élaborer un nouveau parfum. Eh humant un mélange, l’actrice se serait exclamée : “Euh… Ca sent comme un vagin”.

A lire cette citation, les fans hardcore et les adeptes de burusera ressentiront peut-être un brin de déception. En effet, la bougie n’a pas le parfum du vagin de l’actrice. Elle sent juste le vagin, selon l’actrice.

Et un vagin, sous le nez de Gwyneth Paltrow, ça a l’air d’avoir une drôle d’odeur. Des fragrances de bergamote, de géranium et de cèdre, avec un cœur de rose de Damas, et une base de graine d’ambrette, au parfum musqué.

Le mélange sent-il réellement le vagin ? Ou le vagin qui se serait roulé dans un champ de fleurs ? Pour ma part, je n’ai pas envie de débourser 75 dollars pour le découvrir dans près d’un an. Mais si l’expérience vous tente, dites-le nous !

La marque Heretic présente cette bougie comme “un concept body-positive destiné à ceux et celles qui veulent dé-stigmatiser le vagin et le célébrer comme la fleur sexy qu’il est”. Après tout, le trilili aussi mérite qu’on le glorifie. A quand un diffuseur d’huiles essentielles senteur anus ?

Gwyneth Paltrow et le vagin

L’actrice de Seven, d’Iron Man et d’Avengers (non, pas la version porno !) fait souvent parler d’elle en matière de trucs un peu what-the-fuck liés aux vagins.

Sur son site Goop, elle a vendu des œufs de jade, sortes de boules de geisha sans ficelle, affirmant que ceux-ci pouvaient, entre autres, réguler les hormones et le cycle menstruel, ce qui est bien entendu faux.

Ces affirmations lui ont valu un procès, et une amende de 145000 dollars. Les œufs en question sont toujours en vente, mais avec une description plus modeste.

Comme les exercices de Kegel, les boules de geisha peuvent aider à raffermir les muscles pelviens, mais elles ne font pas des miracles pour tout et n’importe quoi.

En 2015, Gwyneth Paltrow a également vanté les soit-disant mérites des bains de vapeur pour le vagin. Soulagement des crampes, réduction des descentes d’organes, “purification”, etc…

Evidemment, cette pratique, non contente d’être absolument inefficace en ce qui concerne les prouesses attendues d’elle, est très dangereuse. En effet, il y a un fort risque de se cramer la foune.

D’ailleurs, en août 2019, une Canadienne de 62 ans, a souffert de brûlures au second degré au vagin, après s’être assise deux fois vingt minutes au-dessus d’une casserole d’eau bouillante contenant des herbes médicinales, sur les conseils de son médecin traditionnel chinois.

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *