Combinaison porte-jarretelles LovehoneyJ’ai flashé sur une tenue sexy à tout petit prix : la combinaison porte-jarretelles de Lovehoney.

Cette combinaison, ou “bodystocking” en anglais, est un vêtement tout-en-un : une mini-robe, un porte-jarretelles et des bas. Le tout fusionné en une seule pièce de tissu.

Sobre, mais sexy, ce vêtement semblait constituer une petite tenue fort sympathique pour sortir en club libertin.

Voici notre avis sur ce “collant intégral” avec porte-jarretelles.

Acheter chez Lovehoney 

Packaging

L’emballage est simple, mais présentable : noir et rose, il ressemble à un emballage de collants, assez classique.

La combinaison porte-jarretelles

Premières impressions

La combinaison Lovehoney est un vêtement extensible et près du corps, intégralement noir, avec de la dentelle.

Tissu

Le tissu qui compose la combinaison Lovehoney est très élastique. L’étiquette indique : “100% nylon”, le matériau qui constituait autrefois les bas et les collants.

Bodystocking Lovehoney
Transparent.. mais juste un peu

Sur le plan visuel, c’est comparable à un collant dit “opaque”. Le vêtement est suffisamment translucide pour laisser entrevoir les formes, sans réellement montrer ce qui se cache en-dessous.

Niveau solidité, c’est aussi du même ordre de grandeur. Disons que si vous laissez un chat se faire les griffes dessus, ou si vous traversez un bosquet de ronces avec, c’est sûr qu’il va y avoir des dégâts. Mais sinon, a priori, le tissu ne se maillera pas au premier pincement.

Si l’on observe de près, aux quelques petits bouts de fil par ci par là et à l’absence de fioritures raffinées, on remarque bien qu’on n’a pas affaire à une tenue ultra-luxueuse… Mais pour moins de 20 euros, il fallait s’y attendre.

Les consignes sur l’emballage et l’étiquette préconisent un lavage à la main, mais en machine à basse température, ça passe.

Tailles

La combinaison Lovehoney n’a qu’une unique taille.

Etant donné l’extensibilité du tissu, je dirais, à la louche, qu’elle peut convenir à des personnes portant habituellement des vêtements de taille entre 36 et 40. Toutefois, n’ayant pas sous la main divers cobayes de mensurations variées à qui faire essayer des fringues, je n’ai vu le rendu que sur moi.

Le haut

Au niveau du cou, le bodystocking Lovehoney a une bande de dentelle. Celle-ci ferme sur l’arrière grâce à un bouton-pression.

combinaison porte-jarretelles Lovehoney
Le haut du vêtement

 

La zone “robe” moule le haut du corps, laissant vaguement entrevoir les pointes des seins par transparence, sans réellement les montrer.

Partie “robe” de la combinaison

La partie porte-jarretelles

La partie robe arrive jusqu’au bas de hanches, après quoi, on passe sur la zone porte-jarretelles, laissant voir le sexe, les fesses et le haut des cuisses.

Deux bandes de dentelle par jambe, l’une devant, l’une derrière, maintiennent les bas.

C’est directement cousu, sans système de réglage. Ce n’est certes pas ultra-sophistiqué, et au fil des mouvements, les bas peuvent se retrouver avec une petite différence de hauteur… Mais cela présente le mérite de ne jamais se détacher. Or si vous connaissez la technique pour que des porte-jarretelles classiques ne s’amusent pas à se détacher tout seuls, je suis preneuse.

 

La zone “porte-jarretelles”, de face et de dos

 

Les bas

Opaques ou presque, les bas sont surmontés du même type de dentelle que le col et le bas de la robe.

les bas de la combinaison porte-jarretelles Lovehoney
Les bas de la combinaison porte-jarretelles

 

Confort

Les collants sont doux, la robe aussi, le tissu est souple, rien ne tire, rien ne gratte : on a presque l’impression de porter un pyjama. Niveau confort, le bodystocking Lovehoney est impeccable. Avec ces répétitions de matières, de haut en bas, on retrouve une certaine harmonie, tout en restant dans la sobriété.

 

Conclusion sur la combinaison porte-jarretelles Lovehoney

la combinaison porte-jarretelles LovehoneyLes bons points :

  • C’est une tenue sobre, mais harmonieuse et sexy.
  • Elle est confortable.
  • Son tout petit prix : moins de 20 euros.

 

Les mauvais points :

  • Les finitions peuvent trahir le fait qu’il s’agit d’un vêtement peu coûteux. Mais d’un autre côté, pour ce prix, il fallait s’y attendre.

 

Bon, ce n’est certes pas de la haute couture, mais la combinaison Lovehoney reste un vêtement très sympa pour son prix, et sexy tout en conservant une certaine sobriété.

Laissant les zones intimes à découvert tout en masquant une grande superficie de peau, c’est une tenue qui peut s’avérer chouette au cours d’une soirée libertine, pour qui souhaite afficher sa sexytude sans pour autant taper dans le fluo, le bling-bling ou les paillettes… Ou pour porter dans l’intimité, afin de ne pas forcément avoir à tout enlever avant de passer à l’acte…

 

Merci à Lovehoney  de nous avoir fourni ce bodystocking pour ce test

 

Un code promo exclusif :

 

Acheter chez Lovehoney  15% de reduction en passant par ce lien

13
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
8 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
ptit_boyElleCurieuxTinuFanlham Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fanlham
Fanlham

Pas mal, je vais en parler à ma femme.
En plus, une occasion d’avoir de très belles photos à se mettre sous les yeux !
Ca fait envie. Merci ;)

Tinu
Tinu

Bonjour

Tenue très sympa franchement!
Bon faut dire qu’ici elle est bien portée….

Belles photos :)

Curieux
Curieux

Sympa de lire un article (sexy en plus) et de vous savoir en forme. :-)

ptit_boy
ptit_boy

Est-ce que vous pensez que ça irait à une femme d’1m55 ?

Fanlham
Fanlham

A priori ça colle pour du 8-16 UK, donc du 36-44 en taille.
Reste à voir donc, la taille de la personne concernée.

ptit_boy
ptit_boy

Ma femme fait du 38, ça c’est pas un souci. J’aurais bien aimé savoir quelle taille fait “Elle” pour voir ce que ça rendrait (pas sa taille 36/38/40 etc … mais sa “hauteur” :) ).

Fanlham
Fanlham

Bon, moi j’avais pas vu le code de réduc, mais qu’importe !
On l’a acheté, Mme a essayé, et autant dire que ouah… le loup de Tex Avery n’avait rien à m’envier !
C’est encore mieux en vrai qu’en photo, et pourtant vous savez la fascination qu’exerce le modèle :)
Merci pour ce chouette conseil en tout cas.