La marque française Rosebuds nous a envoyé le Tailbud.

Vous connaissez peut-être déjà les rosebuds, ces petits plugs anaux à vocation décorative, ornés de cristaux, de gemmes ou de sculptures.

Tailbud (Rosebuds)

Ces bijoux très particuliers se sont forgé une réputation à laquelle fétichistes et libertins de tout poil sont rarement insensibles.

Le Tailbud est un modèle assez spécial. En effet, ce bijou-sextoy, orné de crin véritable, gratifie celui ou celle qui le porte d’une queue, à la manière de celle d’un cheval.

Vous l’auriez deviné sans mon aide, cet accessoire s’intègre parfaitement à des jeux BDSM ou fétichistes.

Visiter Rosebuds 

En anglais, “rosebud” signifie “bouton de rose”. Certains y verront là une allusion à l’expression “faire feuille de rose”, qui désigne de manière très imagée un anulingus (d’ailleurs, l’exemple d’emploi de cet expression dans le Wikitionnaire est assez perturbant).

Emballage et étui

Le Tailbud est arrivé un enveloppe, dans une pochette plastique hermétique, entourée de papier bulle.

Dans cette enveloppe se trouvait également la pochette de rangement de l’objet, un petit sachet noir en velours.

Aspect du Tailbud

Les rosebuds existent en diverses tailles, allant du S au XXL. Mais le Tailbud n’est proposé qu’en L et en XL.

J’imagine que la partie “plug” des modèles plus petits ne serait pas suffisamment lourde pour faire contrepoids et maintenir la “queue” dans une position esthétique.

Nous avons reçu un Tailbud taille L.

Là, je vous vois venir : “L comme Large ? Eh ben dis donc, tu te rentres des trucs larges dans le trilili ?”… Ouais, mais non. Un rosebud, c’est tout petit : c’est censé pouvoir se porter longtemps en tant qu’ornement sans causer d’inconfort.

Une taille L est donc tout à fait raisonnable, et reste plus petite qu’un plug classique. En effet, la partie insérable du Tailbud taille L mesure 3 centimètres de diamètre en sa zone la plus large, pour 6 centimètres de long. (Sur les photos ci-dessus, vous pouvez le voir en compagnie d’un petit briquet, faisant office de référentiel de taille. Promis, un jour on trouvera un autre truc à photographier pour les comparaisons dimensionnelles.)

Texture et matériau

Comme chez tous les autres rosebuds, la partie insérable du Tailbud est en acier de qualité chirurgicale. Un matériau très lisse, lourd, et froid. On peut remédier à sa température en la passant quelques instants sous l’eau chaude avant de s’en servir.

La “queue” de l’objet est en crin de cheval. Au cas où vous vous inquièteriez à ce sujet (je me suis posé la question, j’ai donc vérifié sur le net) : le prélèvement de crins ne fait pas de mal au cheval. Il s’agit toutefois d’un produit d’origine animale, qui ne conviendra donc pas aux végans. Au toucher, cela fait penser à des cheveux, en plus épais, et un peu plus rêche.

Seul petit défaut, on peut voir quelques traces de colle sur les crins près de la jointure avec la base du plug. Mais cela reste très discret.

Entretien

La partie métallique est très solide et ne risque pas grand-chose, mais il faut porter une attention toute particulière aux crins :

  • La “queue” est collée sur la base du plug. Il ne faut pas tirer sur les poils, car cela peut les arracher. Il vaut mieux éviter de salir les crins afin de ne pas avoir à les laver. Mais en cas d’accident (traces de lubrifiant, etc), il semblerait (d’après Google – je n’ai heureusement pas encore eu l’occasion de vérifier) que le shampooing (ou le savon de Marseille) soit capable de nettoyer du crin.
  • Ça s’emmêle assez facilement, et le démêlage est aussi galère que de tenter de coiffer une poupée (les poils qui ne repoussent pas si on les arrache…). Et un rosebud muni de dreadlocks, ce serait moyennement classe… Bref, la meilleure solution reste d’y faire hyper gaffe quant on le range, afin d’éviter tout risque de nœud.

plug Tailbud de RosebudsTailbud de Rosebuds

Utilisation du Tailbud

Pour mettre en place le Tailbud, on enfonce le plug dans l’anus après l’avoir suffisamment lubrifié.

Question confort, les rosebuds sont généralement prévus pour pouvoir être portés sur des durées assez longues (de l’ordre de plusieurs heures), éventuellement de manière discrète. Le Tailbud se porte sans le moindre inconfort du côté du trilili, mais la discrétion n’est pas sa vocation première – d’autant plus qu’il est assez difficile de parvenir à s’asseoir en le portant.

Nous avons utilisé le Tailbud dans le cadre de jeux de rôle BDSM. C’est moi qui l’ai porté. Mais il peut également être porté par une homme (ce que nous n’avons pas testé, du moins pour le moment – cela dit, je ne désespère pas). Ce fut agréable, amusant et un peu gênant (je ne suis pas accoutumée au port de ce type de queue de cheval).

plug anal Tailbud

A condition de soulever la “queue”, le Tailbud ne gêne pas la pénétration vaginale (ce qui est souvent le cas avec les sextoys anals de taille plus conséquente). Au contraire, la pression qu’il exerce accroît les sensations perçues.

Conclusion sur le Tailbud

Les bons points :

  • Son originalité
  • Son aspect classe
  • L’impression de qualité

Les mauvais points :

  • Son entretien est un brin difficile (bien que ce soit assez logique étant donné sa matière)

Tailbud

En somme, rien de très marquant quant aux bons ou aux mauvais points. L’objet n’a rien à cacher, si ce n’est qu’il est globalement de plutôt bonne facture. Pour peu que l’on prenne un peu soin de son crin (mais rassurez-vous, ça n’est pas non plus aussi fragile qu’un archet), il pourra sans doute traverser quelques années d’utilisation sans problèmes.

Du reste, je laisse à votre jugement personnel pour décider de l’utilité ou non d’un tel objet dans votre attirail érotique. En ce qui nous concerne, il a bien sa place parmi nos accessoires légèrement orientés domination-soumission, et il s’est avéré vraiment amusant de l’utiliser.

 

Tailbud (Rosebuds)

Tailbud (Rosebuds)
9

Look et originalité

10/10

    Texture et matériaux

    10/10

      Efficacité

      7/10

        Ergonomie et aspect pratique

        9/10

          Rapport qualité/prix

          9/10

            Les plus

            • Sextoy original, destiné au pet play
            • Excellente qualité

            Les moins

            • Entretien difficile

             

            Merci à Rosebuds  de nous avoir fourni le Tailbud pour ce test

             

            2
            Poster un Commentaire

            avatar
            2 Comment threads
            0 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            2 Comment authors
            florillegeYoups Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            Youps
            Youps

            Bonjour, Sans rapport avec votre post, si ce n’est que j’adore votre blog et que je pense que vous êtes les seuls à qui je peux en parler, mais hier, dans la boite, j’ai du bosser sur mac. Il y avait cette souris: http://store.apple.com/fr/product/MB112ZM/B/souris-apple Ben la “bille de défilement”, sous le doigt, heu, ben la sensation était très, heu, bizarre et m’a rappelé quelque chose de féminin, de petit et au bout rond dont le nom commence par cli… Alors si monsieur a l’occasion de tester, histoire de confirmer mes impressions… Apple aurait-il inventé sans le savoir un outil permettant… Read more »

            florillege
            florillege

            C est un Plug pour des jeux érotiques, il n’est pas fait pour la discrétion , bien au contraire. Après c ‘est un Rosebuds, c ‘est à dire, qu’il tient bien en place, discret (même sous un pantalon), confortable puisque tu peux avoir diverses activités en le portant. Tu sens bien sa présence sans que cela soit une gêne et il apporte un plus à la pénétration vaginale, Pour l’entretien rien de plus simple et pour le crin, un petit shampoing classique.
            Bonne chose aussi, il y a plusieurs tailles