RealCock 2 de RealDoll : test d’un gode ultra-réaliste

RealCock 2 de RealDoll : test d’un gode ultra-réaliste

par Elle
le

La RealCock 2 de RealDoll est un gode au réalisme surprenant. Et pour cause : vous connaissez probablement la marque RealDoll, célèbre pour ses poupées sexuelles. Imiter le vivant est sa spécialité, qu’elle exerce avec un soin extrêmement minutieux pour le moindre détail.

RealCock 2 de RealDoll, gode réaliste

RealDoll a deux godes à son répertoire : la RealCock 2 et la RealCock 2 DTF. Tous deux tentent de représenter un pénis humain à la perfection.

La RealCock 2 est un énorme phallus à base plate. Quant à la DTF, pour “Down To Fuck”, elle a des dimensions plus raisonnables, mais peut s’ajuster sur un harnais ou une fucking machine pourvue d’un embout Vac-U-Lock.

RealCock 2 et RealCock 2 DTF de RealDoll
La RealCock 2 DTF (à gauche) et la RealCock 2 (à droite) de RealDoll

Les prix sont loin de ceux des godes “classiques” : on se situe tout de même à près de 500 dollars le sextoy (soit environ 440 euros). Mais, comme vous pourrez le voir ce test, c’est un tout autre registre de réalisme. Ces godes sont minutieusement manufacturés aux Etats-Unis, et on voit que quelqu’un s’est penché avec amour sur chacune des petites veines, sur chacun des petits plis, pour en perfectionner l’aspect.

Nous avons eu la chance de tester les deux versions, que la marque RealDoll nous a très aimablement fait parvenir.

Dans ce premier test, je vais donc vous parler de la RealCock 2.

Acheter chez RealDoll 

Packaging

Le packaging est quasi-absent. Le colis est soigné, mais aucun emballage “industriel” n’accompagne les deux sextoys.

Est-ce parce que nous avons reçu un exemplaire de test ? Ou simplement parce que chaque modèle est créé de manière artisanale à la demande, et que le packaging n’est pas une priorité ? J’aurais tendance à opter pour la seconde hypothèse.

la RealCock 2 et la RealCock 2 DTF de RealDoll
La RealCock 2 et la RealCock 2 DTF de RealDoll

Aspect du sextoy

Le RealCock 2 représente un pénis de dimensions imposantes : près de 20 centimètres de long. Sa taille demeure anatomiquement crédible, mais en haut de l’échelle des statistiques de mensurations phalliques. Ce pénis est droit, symétrique, avec un gland bien marqué et une paire de coucougnettes bombées. Une fine base plate lui permet de tenir debout. Il a fière allure : c’est un beau pénis.

RealCock 2 de RealDoll RealCock 2

 

Soit, mais qu’en est-il de son réalisme visuel ?

Je vous parle régulièrement des sextoys Vixens Creations, qui étaient jusqu’à présent ma référence n°1 en matière de sextoys réalistes. Eh bien en matière de ressemblance avec un vrai pénis, la RealCock 2 encore loin au-dessus.

RealCock 2 de RealDoll : test d’un gode ultra-réaliste

 

Des plis, avec un degré de précision semblable à celui de la peau humaine. Des veines, nombreuses, en relief, différentes les unes des autres, plus ou moins bleutées. Encore des plis, des plis du scrotum, des plis du prépuces, des mini-plis un peu partout. Une multitude de petites imperfections (volontaires) de la peau et de légères taches de rousseurs viennent renforcer le réalisme du rendu.

Gode RealCock 2 de RealDoll : ultra-réalisteRealCock 2 RealDoll

 

Texture et matériaux

La RealCock 2 se compose de silicone de qualité médicale à 100%.

Sa texture est tout bonnement bluffante de réalisme. Comme avec un vrai pénis, on peut pincer sa peau ou la faire coulisser (un peu) lorsqu’on le masturbe.

La peau du gode RealCock 2
En pinçant la “peau” du gode RealCock 2

Et on sent, à travers la peau de son scrotum, que ses testicules sont deux boules internes individuelles. Cette hampe et ces coucougnettes sont impressionnantes : on croirait avoir affaire à des vraies.

Texture des testicules du gode RealCock 2 de RealDoll

Pour obtenir cette effet, RealDoll emploie une technologie brevetée, nommée “Sil-Slide”.

Contrairement au VixSkin, il ne s’agit pas d’un mélange de silicones, mais de trois couches distinctes : une souple pour la peau, une un peu plus ferme, mais flexible, pour le “cœur” au centre, et une couche liquide entre les deux, qui permet à la peau de se désolidariser du “squelette”, avec la souplesse du vivant. Bref : c’est un zizi à la peau toute douce, comme un vrai.

Masturbation gode RealDoll RealCock 2

Les veines et les plis sont, bien entendu, tous en relief. Le gland est souple et tout doux, et à son sommet se trouve un urètre particulièrement convaincant.

La RealCock 2 de RealDoll, sextoy ultra-réaliste RealDoll RealCock 2

 

Utilisation de la RealCock 2

La RealCock 2 est, donc, un immense pénis, et qui dit gros zizi, dit lubrifiant. Mais attention : uniquement du lubrifiant à base d’eau.

Niveau sensations : à tout point de vue, c’est comme un vrai (très gros) pénis. Ma foune n’est pas capable de faire la distinction. Et même dans la main, on s’y méprend. La texture est tout bonnement bluffante ! Dans la bouche, on sent tout de même la différence : niveau peau, c’est parfait, mais le gland d’un pénis humain est plus lisse.

Texture du gland de la RealCock 2
Texture du gland de la RealCock 2

Ainsi, la RealCock 2 laisse à peu près le même éventail de possibilités qu’un vrai pénis. Il est beaucoup plus moelleux, doux et souple qu’un gode “classique”, ce qui fait qu’à dimensions égales, on l’insère bien plus aisément, et il y a nettement moins de risque de se faire mal.

Flexibilité du gode RealCock 2 de RealDoll
Flexibilité du gode RealCock 2 de RealDoll

Niveau sensations, ce gros zizi ultra-réaliste remplit son rôle – et la personne qui l’utilise – à merveille : je suis conquise.

Notez quand même qu’il ne tient pas vraiment dans un harnais. En effet, l’agencement des testicules rend cet usage impossible. La séparation coucougnettes-pénis arrive nettement plus haut que le niveau de la base, ce qui empêche la mise en place du gode dans l’anneau d’un harnais.

La RealCock et la RealCock 2, au milieu d'un amas de godes réalistes
La RealCock 2 et la RealCock 2 DTF, au milieu d’un amas de godes réalistes Vixen Creations, Tantus et Fleshjack.

La RealCock 2, en vidéo

Une petite vidéo de la RealCock 2 de RealDoll, pour vous donner une idée plus précise de sa texture :

Conclusion sur la RealCock 2

Je n’ai jamais vu de love doll en vrai, mais si je devais imaginer le pénis idéal pour une love doll masculine, je penserais probablement à la RealCock 2.

Son réalisme visuel est impressionnant, et la similitude de sa texture avec celle d’un vrai pénis l’est encore plus. Et pour couronner le tout, il ne ressemble pas à n’importe quel phallus banal et tristounet : il incarne un beau pénis bien droit, bien régulier, et de dimensions imposantes, mais toujours crédibles.

Test du gode réaliste RealCock de de RealDoll

Son seul défaut : il coûte un bras. C’est probablement le godemichet réaliste parfait (ou en tout cas, l’un d’entre eux), mais cette perfection se paie.

Est-ce que je l’aurais acheté si j’avais dû le payer de ma poche ? Pour être sincère, je n’aurais sûrement pas eu le budget pour. Mais si vous pouvez vous le permettre, n’hésitez pas : vous ne serez pas déçu(e).

Les deux RealCock sont désormais clairement nos godes préférés.

Si Lui
préfère le gabarit plus modeste de son acolyte, la RealCock DTF, que l’on testera très bientôt, moi, c’est maintenant sans hésitation celui-ci mon gode préféré.

Texture de la RealCock 2

Note finale du test

9 / 10

Look et originalité

10/10

Texture et matériaux

10/10

Efficacité

10/10

Ergonomie et aspect pratique

9/10

Rapport qualité/prix

6/10

Les plus

  • Réalisme visuel impressionnant, dans les moindres détails
  • Texture bluffante : les coucougnettes et la hampe en particulier
  • C'est un gros et beau zizi !
  • Les sensations sont au rendez-vous

Les moins

  • Son prix : ce pénis parfaitement imité coûte très cher

 

Merci à RealDoll  de nous avoir fourni la RealCock 2 pour ce test

La RealCock 2 et la RealCock 2 DTF de RealDoll
La RealCock 2 et la RealCock 2 DTF de RealDoll

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

11 réflexions sur “RealCock 2 de RealDoll : test d’un gode ultra-réaliste”

  1. Méluzine
    C’est hyper impressionnant ! Merci pour ce test, vous êtes chanceux car vu le prix, peu de gens y auront accès. J’en resterai au Vixen, que je trouvais déjà cher, mais le rapport qualité prix me semble plus raisonnable. Par contre, pour un objet aussi réaliste, et onéreux, je trouve carrément dommage de ne pas pouvoir l’utiliser avec un harnais. Je serai curieuse de ce que donne la “peinture” avec le temps, j’ai déjà vu des reviews de prothèse hyper réalistes, qui perdaient relativement rapidement leur couleur.
    1. Avatar
      L’autre modèle de la marque, la RealCock 2 DTF, est compatible avec un harnais. Mais encore faut-il avoir un embout Vac-U-Lock sous la main. On en avait un provenant d’un vieux harnais, on a essayé en l’incorporant au Joque de SpareParts, ça tenait nickel. Pour la couleur, on verra avec le temps. Je mettrai l’article à jour si besoin.
      1. Méluzine
        D’accord, merci pour cette précision. J’attends donc votre autre test avec impatience. ;) (même si ça restera hors de prix à tout jamais pour moi, mais c’est toujours sympa de voir ce qui se fait)
    2. Avatar
      J’ai quelque harnais vide je pourrais surement le transformer si vous le souhaité et reste dispo si vous voulez le tester sur moi :)
    1. Avatar
      C’est assez rare qu’on me dise qu’on a envie de tâter mon sboub ;-) Cela dit, ça fait une super balle anti-stress (un peu chère pour une balle anti-stress, certes…)
      1. Avatar
        Je me doute qu’on doit pas te demander ça tout les jours. Meme ma chérie a était impressionné. Je viens de lui montrer. Dommage pour le prix parce que on se serait laisser tenter. Rien que pour la curiosité
  2. Avatar
    Gode Save The Queen
    Je lis la plupart de tes articles avec attention, mais j’avoue que celui-ci m’avait échappé ! Je suis tombée dessus en effectuant quelques recherches sur les sexdolls (c’est pour le travail, m’voyez) et je suis sur le cul devant tant de réalisme. J’espère avoir l’occasion de l’essayer un jour. Très bel article :)
  3. Avatar
    Bonjour la base fait elle ventouse et le dildo peut-il donc être utilisé fixé sur une surface lisse sans les mains ? Merci Terry
    1. Avatar
      Bonjour, Non, la base ne fait pas ventouse. Cependant, posé à plat sur son socle, ce gode tient debout de manière assez stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *