Vibro Minna Limon

Minna Limon : un vibro-citron sensible à la pression

par Elle
le

Le Minna Limon est un vibro en forme de citron, qui est sensible à la pression. L’intensité de ses vibrations varie en fonction de la force avec laquelle on le presse.

Minna Limon

Ce type de commandes atypiques, plus intuitives que celles des vibromasseurs “classiques”, est-il réellement un plus ? Q’en est-il des autres aspects du sextoy ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Acheter chez espaceplaisir 

Packaging du sextoy

L’emballage est une boîte en carton cylindrique, façon Pringles. Un étui de rangement est fourni.

emballage du Minna Limon Déballage du Minna Limon

Aspect du Minna Limon

Le Limon a la forme et les proportions d’un citron, mais sa teinte est entre le bleu turquoise et le vert.

Ce look est sympa, original, et n’entre dans aucun cliché.

Vibro Minna Limon

Texture et matériau

Le revêtement du vibro est en silicone pur, matériau sans danger pour le corps et inodore.

Hormis sa base et deux petites zones fermes, l’une aux alentours de ses commande et l’autre à l’opposé, sa surface est molle, on peut le presser, l’écraser dans la main.

Texture du vibro Minna Limon

Alimentation

Le chargeur du Minna Limon est un socle sur lequel on pose le sextoy, qui y adhère magnétiquement via deux “pouics” métalliques sur sa base. Il se branche sur un port USB.

Le Minna Limon sur son chargeur

Sa batterie semble plutôt costaude, et conserve sa charge assez longtemps.

Commandes du Minna Limon

Le sextoy n’a qu’un seul bouton, qui permet de l’allumer ou de l’éteindre.

Ensuite, c’est là que sa sensibilité à la pression intervient. En effet, pour augmenter l’intensité des vibrations du Minna Limon, il suffit de le presser comme un citron. Lorsqu’on le relâche, l’intensité des vibrations diminue.

Utilisation du Minna Limon

Cette façon bien particulière de contrôler un vibro est intuitive, et franchement agréable.

Utilisation du Minna Limon

Le Minna Limon s’utilise uniquement pour la stimulation clitoridienne.

Je parviens à obtenir un orgasme avec, mais uniquement lorsque je suis déjà très excitée, et encore, il faut que je prenne mon temps pour y arriver. Bref, même si le résultat n’est pas catastrophique, il manque quelque peu de puissance à mon goût.

La RealCock 2 DTF, le Minna Limon, le Womanizer W500 et le Lelo Ina 2
Le Limon avec la RealCock 2 DTF, le Womanizer W500 et le Lelo Ina 2.

Conclusion sur le Minna Limon

Les bons points :

  • C’est un vibro qui se contrôle de manière intuitive, sans avoir à mémoriser l’emplacement ou la fonction de quelconques boutons. Cette simplicité est très agréable, et permet de se focaliser sur l’essentiel : le plaisir.
  • Son look est original, et esthétique.
  • Sa batterie tient bien la charge.

Les mauvais points :

  • Ses vibrations manquent quelque peu de puissance.
  • Son prix est assez élevé : près de 110 euros.

Le Minna Limon, son étui et son chargeur

 

Note finale du test

7 / 10

Look et originalité

9/10

Texture et matériaux

7/10

Efficacité

5/10

Ergonomie et aspect pratique

9/10

Rapport qualité/prix

5/10

Les plus

  • Contrôle intuitif par pression
  • Look sympa
  • Bonne batterie

Les moins

  • Pas assez puissant
  • Un peu cher

 

Le Limon explore des pistes intéressantes. Ses commandes intuitives à souhait apportent un réel plus à son utilisation.

Cependant, à mon goût, sa puissance laisse quelque peu à désirer. Cela dit, ce dernier point est probablement lié au fait que ce vibro est un modèle qui date d’il y a quelques années, et il y a eu pas mal de progrès entre temps. J’aimerais beaucoup voir d’autres sextoys reprendre son concept.

Merci à espaceplaisir  de nous avoir fourni le Minna Limon pour ce test

 

 

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *