?Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un article sur le thème : les sextoys du futur que ça serait chouette qu’ils existent.

“C’est quoi, ce sujet à la con ? (et même pas grammaticalement correct, en prime…)”, me direz-vous.

Les sextoys, c’est parfois un brin high-tech. On innove régulièrement en la matière, d’ailleurs. Et la science-fiction, c’est sexy. Soyez sympas, ne niez pas cette affirmation. Pensez à Sarah Connor ou Leia. Pas à Yoda, sauf, bien entendu, si vous trouvez Yoda sexy.

Je me suis donc demandé quels sextoys ou accessoires érotiques j’aimerais bien voir inventés. Si possible, dans un futur proche, histoire de ne pas devoir farfouiller dans les plis de ma chair fripée afin de les utiliser. Et encore moins, me réincarner, vu que la procédure me semble un brin complexe et incertaine.

Donc, des trucs techniquement plausibles. C’est-à-dire, pas de sextoys du futur-futur nécessitant un vaisseau supersonique et quelques générateurs de gravité artificielle. Des fois qu’une bonne âme aurait envie de se lancer dans leur conception, je me porte volontaire pour effectuer tests et louanges du produit, moyennant un échantillon gratuit.

Le Do-it-yourself-macro-porn

Description pour qu’il t’en faille absolument un exemplaire

(Loupé, il n’existe pas encore !)

Les sextapes, c’est devenu plutôt banal. Grâce au Do-it-yourself-macro-porn, explorez une nouvelle dimension de l’érotisme en contemplant vos ébats… depuis l’intérieur de votre corps, ou de celui de votre partenaire. Vous pourrez ainsi réaliser des vidéos montrant des scènes que vous n’auriez jamais pu observer de vos propres yeux sans la magie de la caméra.

Sextoys du futur : Porno avec caméra endoscopique

Comment le fabriquer

Matos : là, il faudrait vous débrouiller pour trouver ou bricoler une caméra, infrarouge ou équipée d’un système d’éclairage performant (histoire d’y voir quelque chose), qui soit suffisamment petite (et solide) pour pouvoir être intégrée à un accessoire du genre préservatif ou étui pénien sans que ça fasse mal ou que ça soit inconfortable.

Inconvénients : Pour les couples un brin masochistes, ceci ou ceci, démonté puis agrémenté de quelques diodes, pourra peut-être faire l’affaire (à condition que Monsieur ait le pénis fort robuste et que Madame n’ait pas le vagin sensible). Pour les riches, vous pouvez regarder du côté des équipements médicaux. Vous y trouverez des dispositifs moins encombrants, mais reliés à un boîtier par un câble. Bref, la caméra idéale pour ce genre de pratiques reste à concevoir.

Le Telekinevibrator

Description, pour te donner grave envie de l’avoir

(Oh zut, lui non plus n’a pas encore été créé !)

Las(se) des partenaires lents à interpréter vos désirs ? Ou simplement envie d’une expérience transcendante de fusion entre votre sextoy et vos ondes mentales ? Le Telekinevibrator est le premier sextoy qui comprend vos envies.

Il vous suffit de le paramétrer afin d’associer le programme de vibrations de votre choix à la pensée de votre choix. Ensuite, vous n’avez plus qu’à mettre le casque, à laisser aller votre imagination, et le Telekinevibrator suit le gré de celle-ci, vibrant au rythme de vos pensées.

Comment le fabriquer

Matos :

  • Un dispositif permettant de capter les ondes cérébrales. Oui, ça existe. Par exemple le Force Trainer, jouet inspiré de Star Wars, qui détecte l’intensité des ondes de votre cerveau afin de faire monter ou descendre une balle dans un tube, qui une fois démonté permet de réaliser des gadgets comme ça. Ou, plus perfectionné mais plus cher, l’Emotiv, qui peut se programmer grâce à la librairie open source Emokit.
  • Un potentiomètre
  • Un vibro
  • Un logiciel performant basé sur de la reconnaissance d’encéphalogrammes, permettant d’interpréter et de paramétrer le tout (créé par vos soins, bien entendu)
  • Votre ordinateur

Inconvénients : avec l’avancement actuel de la technologie, je doute que l’interprétation fournie par le dispositif de capture d’ondes cérébrales soit hyper précise. Il se peut que vous dussiez employer des pensées très nettement distinctes les unes des autres afin de pouvoir paramétrer l’engin. Vous associerez donc votre mode de vibration préféré à la pensée “Sexe !”. Pour changer de mode, il vous reste les émotions  “Perspective de manger un truc bon !”, “Idée hilarante !” et “Oh, je suis très émue !” pour les plus agréables. Pour les autres modes, je vous laisse vous démerder pour répartir “Honte inopinée !”, “Terreur indicible !” , “Colère foudroyante !” et “Désespoir profond !”.

Le Mind Pleasure Indicator

Description, afin de courir l’acheter

(Ah non, j’oubliais que tu ne l’as pas encore inventé. Cher lecteur, je compte sur toi. Dépêche-toi !)

Vous êtes-vous déjà demandé pendant l’amour quelle était l’intensité du plaisir ressenti par votre partenaire, et à quel point celui/celle-ci était proche de l’orgasme ? Envie de guider votre partenaire dans ses caresses ? De lui indiquer, à tout moment, en toute spontanéité, quel geste vous fait grimper aux rideaux, lequel n’a que très peu d’intérêt, et lequel peut déclencher votre orgasme, sans avoir à prononcer un mot ? Le Mind Pleasure Indicator mesure l’intensité du plaisir ressenti par celui ou celle qui le porte, et l’affiche sur son écran.

Le Mind Pleasure Indicator peut notamment être un indicateur utile et rassurant dans les jeux de bondage où l’un des partenaires est bâillonné, ou dans les jeux SM pour lesquels certains avis prononcés à voix haute risqueraient de casser l’ambiance.

Vous devez, au préalable, paramétrer le Mind Pleasure Indicator afin que celui-ci apprenne comment les divers degrés de plaisir se manifestent au niveau de vos ondes cérébrales. Ce qui est loin d’être désagréable car, pour cela, il vous suffit de porter le casque pendant que vous éprouvez diverses sensations d’excitation et de plaisir sexuel, et de noter l’intensité des sensations ressenties.

Comment le fabriquer

Matos : si tu viens d’achever la réalisation du Telekinevibrator (ce dont je ne doute pas le moins du monde), tu disposes déjà de la quasi-totalité du matériel nécessaire. Il te suffira donc de te procurer un afficheur LCD (ou un VU-mètre, pour un design plus rétro) pour avoir tout ce qu’il te faut.

Inconvénients : En pleine action, attention à ne pas abîmer le casque !

Le Fantasmrealizer

Description, pour que tu le veuilles au plus vite

Que diriez-vous de pouvoir personnaliser à souhait l’apparence de votre partenaire ? Nous ne doutons pas un instant que son physique ait déjà tout pour vous plaire.. Mais que diriez-vous de pouvoir le/la contempler pendant vos ébats avec, disons… la peau multicolore, des écailles, des ailes, des oreilles pointues et une queue, ou n’importe quelle fantaisie qui vous inspirerait, le tout sans passer par une longue séance de maquillage ? Grâce au Fantasmrealizer, c’est possible.

Comment le fabriquer

Matos : Bon, la réalité augmentée, ça existe déjà, et ça marche plutôt bien. Les lunettes à réalité augmentée, ça existe également (par exemple, les Wrap 920, dont les verres sont remplacés par des écrans affichant les images filmées par une caméra embarquée, ou les Star 1200 dont les verres sont des écrans transparents, de la marque Vuzix. Le rendu des secondes est un chouilla moche et saccadé, les écrans transparents n’étant pas tout à fait au point).

Petit hic, les systèmes de réalité augmentée ont souvent besoin de “repères” matériels (souvent des carrés de carton avec un “code barre” imprimé dessus) dans le monde réel pour fonctionner, ce qui n’est pas très sexy. Donc, à moins que cela ne dérange pas votre partenaire de se faire coller des bouts de carton un peu partout sur le corps, il va vous falloir trouver une autre méthode. A vous d’imaginer un système de motion capture adéquat :

  • Soit, vous tentez de développer un truc qui capture les mouvements sans s’aider d’autre ustensile que la caméra. Un peu sur le même principe que celui de la Kinect. Il va toutefois falloir être plus doué que Microsoft pour aboutir à vos fins. En effet, un temps de latence trop élevé ou un manque de précision quant au rendu visuel de vos ébats peut vous coûter un doigt dans la narine ou une zézette dans l’oreille. Sans compter le fait que deux corps enlacés en vision subjective sont bien plus complexes à modéliser qu’un mec qui lève le bras face à la caméra pour faire une chorégraphie.
  • Soit, vous utilisez des marqueurs que vous placez à des points stratégiques sur votre lit, sur votre corps et sur celui de votre partenaire. Vous pourriez coller ces marqueurs à l’aide de patchs autocollants, mais une méthode plus sexy et moins allergène serait de concevoir des tenues incluant ces marqueurs, suffisamment légères et près du corps pour ne pas gêner les caresses. Moi, je verrais bien comme base un truc du genre la tenue de la nana du Cinquième élément fraîchement échappée de labo (de préférence, un peu plus comme ceci, cela ou encore cela que comme ça ou ça, mais toutes les versions feront l’affaire. Ce costume s’adapte même aux poneys.), mais sans slip et avec des manches.
  • On pourrait également imaginer des accessoires équipés eux aussi de marqueurs, permettant de les visualiser aisément avec une apparence personnalisable en réalité augmentée. Par exemple, des godes ceintures qui, vus à travers les lunettes, deviennent des pénis.

Inconvénients :

  • Présenté sans tact, cet accessoire peut être assez vexant pour le ou la partenaire. Penser à prévoir, pour les mufles ayant gaffé en proposant l’emploi de l’objet, un mode d’utilisation en solo.
  • Etant donné que tout nu avec vos encombrantes lunettes, vous avez l’air sacrément con, il vaut mieux que les deux participants soient équipés.

 

Edit (juin 2017) :

Etat des lieux, 5 ans plus tard

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des