Voici la huitième édition de la gazette du sextoy, avec des parcs d’attractions érotiques, du porno en réalité virtuelle, des dîners avec Ron Jeremy, et l’Emojibator, sextoy-émoji aubergine.

L’Emojibator : le smiley aubergine devenu sextoy

Après avoir été censuré dans la recherche par smiley d’Instagram, le phallique emoji aubergine fait encore des siennes.

Cette fois, il se transforme en sextoy : l’Emojibator. D’abord imaginé en tant que petite blagounette par son créateur, Jamie Jandler, ce vibro à dix modes reprenant l’aspect de l’émoticône “eggplant” :eggplant: a fini par voir le jour.

emojibator, le sextoy emoji aubergine
L’Emojibator

A l’intérieur de son étui, un conseil adapté à la situation : “Go f*ck yourself. Literally.”.

Notons que l’Emojibator n’est pas le premier sextoy à oser représenter ce fruit, devancé par le volumineux gode SelfDelve Aubergine, qui occupe une place de choix dans mon petit musée des curiosités sextoyesques personnel.

Un Ted Talk avec Ela Darling, première camgirl en VR

Ela Darling, première camgirl en réalité virtuelle, partage son expérience dans un Ted Talk.

 

ErotikaLand, un parc d’attraction dédié au sexe

Au Brésil, ErotikaLand, un parc d’attraction dédié au sexe, ouvrira ses portes en 2018, dans la ville de Piracicaba, près de Sao Paulo.

erotikaland

 

Au programme, des montagnes russes, un musée du sexe, des jeux et des sculptures érotiques, un cinéma, et même une piscine nudiste et un sex shop. Y avoir des rapports sexuels y sera par contre interdit.

Le plan d'ErotikaLand
Le plan d’ErotikaLand

 

Bien qu’Erotikaland se présente comme premier en son genre, il n’est pas sans rappeler Jeju Loveland, le célèbre parc coréen consacré à l’érotisme qui, depuis 2004, expose à ses visiteurs ses 140 statues décadentes.

Un dîner avec Ron Jeremy

Le site Hotmovies sort une websérie avec l’acteur porno Ron Jérémy, intitulée “Dinner with Ron”.

dinner with Ron
Screenshot du pilote de Dinner with Ron

 

Le pilote de cette série non-pornographique, intitulée “Ron eats a D****”, est disponible sur Youtube. Spoiler : ce n’est pas un phallus mais une espèce d’andouillette.

Dans cet épisode, l’iconique et sympathique pornstar discute avec d’autres acteurs et actrice devant un repas, échangeant pensées et anecdotes.

 

Polémique sur “Hot Girls wanted”

Les réalisateurs du documentaire Netflix “Hot Girls Wanted: Turned On”, censé montrer l’envers du décor des tournages pornos “amateurs” américains et l’exploitation des actrices pour de l’argent, semblent avoir fait exactement ce qu’ils dénoncent.

L'affiche de la série Hot Girls Wanted
L’affiche de la série “Hot Girls Wanted”

 

En effet, le reportage n’aurait pas respecté la vie privée des performeurs interviewés durant le tournage, allant jusqu’à montrer à l’écran le prénom et le compte Facebook d’une actrice, qui avait pourtant demandé à être retirée du documentaire. Et il aurait utilisé des vidéos d’actrices, récupérées sur les réseaux sociaux, sans leur accord.

Gia Paige, l’actrice figurant dans “Hot Girls Wanted” malgré son changement d’avis sur le sujet, et Riley Reynolds, son employeur, ont communiqué leur version des faits à AVN.

La Free Speech Coalition demande l’arrêt de la série, tandis qu’Xhamster prévoit d’envoyer à l’équipe du tournage des parapluies rouges (symboles des droits des travailleurs du sexe), des livres et des messages vidéos de camgirls expliquant pourquoi elles s’opposent à cette série.

D’autres trucs

  • Vous avez une statue phallique d’un mètre quatre-vingt de haut dans votre jardin, et vos voisins se plaignent ? Pas de panique, il suffit de la couvrir. (C’est très bête, mais ça m’a fait rire)

 

  • Pornhub a crée TrickPics, une application qui permet d’animer ses sextos.
  • Faire l’amour dans un avion ? Dans la théorie, c’est original, mais dans le monde réel, vous n’avez pas de jet privé, ce qui vous condamne, si vous comptez tenter l’expérience, à faire des choses camouflés dans les toilettes douteuses d’un Airbus, en croisant les doigts pour qu’il n’y ait pas de turbulences. Pas de panique : le mile high club n’est plus à la mode. De nos jours, en matière de sexe relatif à un vol aérien, les voyageurs préfèrent le faire dans l’aéroport.

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Fanlham Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fanlham
Fanlham

Toujours plein de choses amusantes, étonnantes, interpellantes, ahurissantes, voire alien !
Merci :)