Ecrit par & déposé en vertu de Gazette du sextoy.

Voici la sixième édition de la gazette du sextoy, avec des dinosaures qui s’accouplent, des problèmes de sextoys connectés, des love dolls intelligentes et des godemichets pour ouvrir vos chakras.

La vie sexuelle des dinosaures

Le youtubeur DirtyBiology s’est attaqué à la question qui nous taraude tous : Comment les dinosaures faisaient-ils du sexe ? Avaient-ils un pénis ? Un cloaque ? Quels étaient leurs critères de sexytude ? Et les dinos dotés de piques, comme les stégosaures, comment parvenaient-ils à s’accoupler sans se blesser ? Quant aux plus lourds, ils ne galéraient pas trop avec le kama-sutra ?

Un fossile n’a plus d’appareil génital. On ne peut donc qu’établir des spéculations, en se basant sur les espèces actuelles proches, telles que les crocodiles et les oiseaux, et sur des détails morphologiques du squelette.

Je vous laisse regarder la vidéo pour découvrir le déroulement de son enquête et ses conclusions :

 

 

Pour en savoir davantage : un article de Scientific American sur la sexualité des dinosaures, et une thèse consacrée à ce sujet.

 

Des sextoys connectés… et leurs failles

Sextoys piratables et données personnelles

Le Siime Eye de Svakom, vibro-caméra endoscopique successeur du Gaga, serait beaucoup trop facile à hacker. Une consolation : si l’image est aussi floue que celle du Gaga, le pirate pervers n’aura pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Le Siime Eye de Svakom

 

Pendant ce temps, la marque de sextoys We Vibe se retrouve condamnée à verser à ses clients la somme de 4 millions de dollars canadiens pour avoir collecté des données personnelles sans en informer les utilisateurs, avec son sextoy connecté le We Vibe 4 Plus.

 

Un préservatif “intelligent”

L’i.Con, de British Condoms est un préservatif “intelligent”. Non content de mesurer les “performances” de ses utilisateurs au lit (calories dépensées, durée, circonférence du pénis, nombre et vitesse des va-et-vient, etc), certains sites lui attribuent même le pouvoir de détecter les signes caractéristiques d’infections sexuellement transmissibles.

L’i.Con

Et hop, une fois la partie de jambe en l’air finie, on récupère toutes les infos via Bluetooth, et on peut s’auto-analyser, si possible en se contemplant les biceps dans un miroir. Après des ébats torrides, rien de plus sexy que d’annoncer à son ou sa partenaire : “Cette baise à duré 7 minutes et 35 secondes, avec 238 allers-retours, on vient de brûler l’équivalent calorique d’une demie salade au thon, et tu devrais faire surveiller ce petit bouton par un gynécologue. Sinon, pour toi, c’était cool ?”.

Bon, en vrai, la seule indication concrète comme quoi il pourrait détecter un souci de santé, c’est qu’il mesure la température corporelle… C’est assez limité comme diagnostic d’IST.

Fort heureusement, à 60 livres sterling l’engin, ce mesureur de performances  n’est pas une simple capote à usage unique, mais une sorte d’anneau, réutilisable, qui s’enfile à la base du pénis, par-dessus le préservatif.

 

Une poupée sexuelle à dix-huit personnalités

Realdoll, leader sur le marché des poupées sexuelles réalistes, présente Harmony 2.0, une love doll dotée d’une intelligence artificielle et de dix-huit personnalités différentes.

Harmony 2.0

Ce robot sexuel est capable de dialoguer, et notamment, de donner son avis sur la sexualité.

 

Un cunni en léchant son iPhone

Du côté des réussites (du moins, d’après la journaliste de Vice qui l’a testée)O-Cast est une appli qui permet de faire un cunni à distance à une partenaire, ou encore de s’auto-faire un cunni… en léchant son iPhone.

 

Cette personne ne bave pas sans but sur son smartphone, elle pratique l’auto-cunnilingus

 

Des sextoys baba cool

Des godes pour vos chakras

Chez Chakrubs, des sextoys qui ouvrent les chakras. Ils sont atrocement chers, et la description de leurs fonctionnalités (ou plutôt devrais-je dire “pouvoirs magiques”) est tirée par les cheveux à souhait, mais je dois avouer que le gode en quartz rose et celui en améthyste, je les trouve particulièrement jolis.

 

Un vibro écolo ?

Le Gaia Eco Vibrator de Blush Novelties clame être le “premier sextoy biodégradable”. Par contre, il fonctionne à piles. Mouais.

Le Gaia Eco Vibrator

 

D’autres trucs…

Le plug anal Donald Trump

La capote présidentielle, ènième édition

Les godes Stan the T.rex er Trent the Triceratops

 

  • Pourquoi s’embrasse-t-on sur la bouche : l’histoire du baiser depuis l’antiquité.

 

 

Elle

Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

"Elle" ou "Eglantine" selon les versions.
PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on RedditEmail to someone

6 Réponses à “La gazette du sextoy #6”

  1. Curieux

    Curieux

    Ah! enfin, des nouvelles!!! :-)

    Bon, alors le coup du ” préservatif “intelligent”” qui détecte les MST, ça pourrait se faire.
    La méthode? Les puces à ADN. Non pas des morpions, mais des microprocesseur qui détectent la présence d’un ADN, par exemple celui de la syphilis. Par contre LA puce coûte autour de 100€ pièce. Ca fait cher le préservatif.

    Le vagin tordu des femelles dauphins? Comme le dit l’article: c’est assez similaire au vagin des femelle canard. En fait ça se retrouve pas mal chez les espèces où les mâles ont tendance à pratiquer le viol comme méthode de reproduction. Ca permet -malgré tout- de choisir qui sera le fécondateur en bloquant le sperme des violeurs.

    Le sextoy biodégradable? Et les piles rechargeables? Manuellement? Mieux, un sex toy qui se chargerait – comme les montres- au mouvement. Deux heures d’usage en godemichet vaudrait une heure de sex-toy. Ou alors avec un gros ressort et un mécanisme type montre…

    Répondre
    • Elle

      Bonjour, et ravie de te revoir ici ! :-)

      Pour le coup du préservatif “intelligent” qui détecterait les MST, c’est surtout le principe de vouloir combiner l’acte sexuel avec le check-up médical qui me dépasse un peu. Déjà, bonjour le casse-ambiance, et puis, si l’on compte se dépister, autant le faire avant, et pas pendant le rapport (c’est un peu trop tard…).
      Le dauphins : ce qui est rigolo, c’est que contrairement aux canards, les dauphins mâles, quant à eux, ont des pénis relativement droits. Et ce qui est dommage, c’est que tout le monde s’intéresse aux phallus de mammifères marins, mais jusqu’alors, quasiment aucun chercheur ne s’était préoccupé de leurs vagins.
      Pour le moment, il y a bien eu un vibro à manivelle qui est sorti (je n’ai plus le nom en tête), mais il avait l’air un peu tout pourri. Le concept de la recharge de vibros par le mouvement reste à explorer….

      Répondre
    • Lui

      Lui

      Hello @Curieux :)
      Content de te revoir !

      – le preservatif qui détecte les MST, j’imagine que c’est possible techniquement dans un certain futur, mais d’ici a ce que la technologie soit utilisable, les-dites MST auront sans doute disparus.. On en aura sans doutes des nouvelles, mais indétectables ? ou bien simplement quasiment plus de MST dans les pays les plus riches ! Qui vivra verra ! (pas nous ceci-dit).

      – le sextoy biodégradable. .mouaif.. M’enfin bon, si l’on voulait etre vraiment objectif on prendrait en compte le coût (en pollution) de fabrication des batteries Lipo et autre lithium dieux-sait-quoi, qui finissent elles aussi par etre jetes relativement rapidement. Quant au sextoy a recharge par mouvement.. Je reste sceptique :) A mon avis, c’est borderline littéralement théoriquement impossible (rapport a la quantité d’énergie requise pour le moteur et celle capture par les mouvements). Et même si je me trompe et que c’est possible, encore une fois, d’ici-la, on aura de bien meilleurs batteries qui rendront sans doute l’idée obsolète :)

      Répondre
    • Elle

      Officiellement, Chaturbate aurait interdit ces sextoys sur conseil de son équipe légale (probablement par crainte d’une assimilation à la zoophilie ?). Mais ce seraient les processeurs de paiement (comme Paypal, Visa, Mastercard, etc) qui, très puritains, font pression pour censurer ce qui se rapporte au sexe. Paypal est connu pour être particulièrement extrême sur le sujet, allant jusqu’à désactiver des comptes de camgirls et de travailleur/ses du sexe pour nudité.

      Répondre
  2. Fanlham

    Fanlham

    Ravi de voir encore plein d’activités, des news amusantes, des news intéressantes et d’autres un peu plus…étranges… je suppose que ça dépend du degré d’implication de chacun dans l’expérimentation ! :)
    Concernant le sex-toy biodégradable, c’est bien entendu un pur objet marketing. Le sex-toy le plus écolo qui soit, ce sont ses propres doigts :)
    Idem sur le coup du préservatif connecté, j’aurais pu prendre ça pour un poisson d’avril, qui se moquerait de Apple. Si effectivement les rapports sexuels deviennent des tests de performance ou de santé, bof bof.
    Quand à Paypal, c’est comme apple, je boycotte depuis très longtemps car leur éthique est vraiment à vomir. Ca fera plaisir à certains amateurs…

    Répondre

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)