Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-we-vibe-4-plus-18Jusqu’à présent, les We Vibe 1, 2, 3 et 4 ont été, plus ou moins, des versions améliorées au fil du temps du même sextoy : un vibro en forme de V, muni d’une télécommande, que l’on porte pendant la pénétration, ou discrètement sous des vêtements, afin de stimuler le clitoris et le point G. Avec des différences de forme et une augmentation de la puissance d’un modèle au suivant, certes, mais le concept reste le même.

Visuellement, les We Vibe 4 et 4 Plus se ressemblent trait pour trait. C’est au niveau de leurs fonctionnalités que tout change. En effet, le We Vibe 4 Plus est un sextoy connecté. Si son utilisation pendant les galipettes est toujours possible, il cible en premier lieu les couples séparés par les kilomètres – mais reliés par leur smartphone.

 

Voici le test du We Vibe 4 Plus, grâce à la boutique Sextoys-Addict.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-nexus-bisous-7Quand on me dit “Bisous”, je pense à un gros poutou affectueux et pas spécialement sexy : le genre de baiser que l’on dépose sur la joue en faisant un bruit de ventouse. Entre ce nom gentillet, et une marque qui est aussi un nom de téléphone, le Nexus Bisous est un vibro étrangement nommé.

Ce rabbit à la sauce design (il n’a pas la moindre ressemblance avec un lapin, même avec beaucoup d’imagination) joue entre vibrations et rotations, son mouvement évoquant celui de la langue au cours d’un fervent roulage de pelles – d’où le nom de ce sextoy.

La boutique Espace Plaisir nous a envoyé le Nexus Bisous, dont voici le test.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-fun-factory-dolly-bi-11Mon tout premier vibro était en forme de dauphin. Le Dolly Dolphin, de Fun Factory, un autre dauphin, a été l’un des premiers vibros testés sur ce blog.

Ce ne sont peut-être pas les objets érotiques les plus sexy du monde, mais j’éprouve une certaine sympathie pour les vibros-dauphins

J’ai donc été ravie lorsque la célèbre marque de sextoys allemande m’a proposé de tester son dernier sextoy-dauphin en date : le Dolly Bi, un rabbit rechargeable, petit frère plus high-tech du Dolly Dolphin.

 

Voici le test du Fun Factory Dolly Bi.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-black-exceed-9Le Black Exceed est, avec le Turbo, l’une des deux nouveautés ultra-puissantes de la marque Fairy.

Ce vibro correspond en tout point à l’image stéréotype que l’on pourrait se faire du sextoy à la japonaise.

Au lieu de se contenter de ressembler à un microphone over-kawaii rose comme ses grands frères, il semble tout droit sorti d’un hentai, avec sa tête recouverte de bosses.

Avec un peu (beaucoup) d’imagination, il nous évoque le pistil d’une fleur géante qui aurait muté pour devenir un monstre assoiffé de sexe. oui, avec beaucoup beaucoup d’imagination certes.

La boutique Lovely-Vibes a accepté de nous l’envoyer, afin que nous puissions le tester.

 

Voici le test du Fairy Black Exceed.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-vibro-camera-svakom-gaga-18Le Svakom Gaga est à la fois un vibro et une caméra endoscopique. Il est muni d’une petite caméra et d’un système d’éclairage, ce qui permet de réaliser des vidéos de l’intérieur de votre anatomie ou de celle de votre partenaire. C’est à peu près ce que je vous décrivais comme étant le “Do-it-yourself-macro-porn” en vous parlant de sextoys du futur.

Intérieur de vagin, d’anus, ou de bouche : la vidéo finale ne promet certes pas le summum de la sexytude, mais la perspective d’explorer mon intimité avec un gadget high-tech ne pouvait qu’attiser ma curiosité.

La boutique Sextoys Addict a accepté de nous le fournir afin que nous puissions l’essayer et vous donner un avis.

Voici le test du Svakom Gaga.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

test-lelo-soraya-6Pourquoi le Soraya ? Depuis pas mal de temps, le Lelo Soraya nous intriguait avec avec son look “futuriste” tout droit sorti d’un épisode de Star Trek !

Et puis, après tout, pourquoi pas ? Nous possédions déjà deux Billy, un Gigi, et le Magic Wand… Notre premier rabbit se devait d’être radicalement différent…

 

Voici le test du Soraya de Lelo.
Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-5Le Fairy Large existe depuis un moment déjà, mais je ne l’avais jamais essayé.

Tout aussi rose que les autres Fairy, filaire, celui-ci présente des dimensions plus conséquentes. Je me devais de découvrir ce que valait la version grande taille du célèbre vibro ultra-puissant, afin de le comparer à son petit frère le Fairy Mini et à son concurrent de même gabarit, le Body Wand Large.

Voyant que la boutique Neoplaisir avait l’engin dans son catalogue, j’ai demandé si je pouvais le tester.

Voici le test du Fairy Large.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-vibro-fairy-turbo-12Vous avez probablement déjà entendu parler du Fairy, ce vibromasseur japonais ultra-puissant, célèbre pour sa capacité à faire grimper aux rideaux les clitos les plus récalcitrants.

Nous en avons testé quelques versions sur ce blog : le Mini, filaire, le Lithium, rechargeable, et le Pocket Mini, portable.

Fairy vient de sortir deux nouveaux modèles : le Turbo et le Black Exceed. La boutique Kisskiss.ch a accepté de nous fournir l’un d’entre eux afin que nous le testions : j’ai choisi le Turbo.

Voici le test du Fairy Turbo.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-lelo-ora-9Le LELO ORA, le dernier vibromasseur en date créé par la marque suédoise, est présenté comme étant un “simulateur de cunnilingus”.

Le Sqweel, sorte de moulin à aube pour foune, prétendait déjà à ce titre… D’abord intriguée, j’avais très envie de tester cet engin équipé d’une ribambelle de langues roses rotatives, mais, après avoir lu quelques avis peu engageants sur le Sqweel, j’ai finalement préféré passer mon tour.

Le cunni étant un acte sexuel qui nécessite un tantinet de subtilité, la perspective qu’une machine puisse en pratiquer un semble assez incongrue. Mais on n’arrête pas le progrès, et il fallait que je voie le ORA de plus près – et surtout, que je l’utilise – afin de savoir ce qu’il en était.

J’ai donc contacté LELO, qui a accepté de me fournir le ORA pour ce test.

 

Lire la suite »