Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-body-wand-aqua-8Les vibros ultra-puissants sont parmi mes sextoys préférés. Leur concept ne date certes pas d’hier, mais en les utilisant, je sais que je vais jouir presque à coup sûr, et sans le moindre effort – et c’est déjà pas mal.

Le Body Wand Aqua, comme les modèles filaires de la marque, est un stimulateur clitoridien, dont la particularité (que l’on devine à son nom) est d’être waterproof. Ayant hâte de pouvoir enfin utiliser un Body Wand sous la douche, j’avais très envie de l’essayer.

 

Voici le test du Body Wand Aqua, grâce à la la boutique Neoplaisir.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

test-avis-sextoy-sharevibe-fun-factoryLe Share de Fun Factory est un sextoy qui m’a tout de suite tapé dans l’œil, et j’étais conquise avant même de l’essayer. Alors bon, effectivement, même s’il a plein de défauts et que ce n’est pas le sextoy que j’utilise le plus souvent, je l’aime malgré tout beaucoup.

J’avais donc bien envie d’essayer sa nouvelle version, le ShareVibe, d’une part pour tester la version vibrante de ce gode-ceinture strapless, d’autre part pour voir si les défauts avaient été améliorés.

 

Voici donc le test du ShareVibe de Fun Factory, grâce à la boutique Body House.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-hello-touch-jimmyjane-17Utiliser un sextoy au cours d’un rapport sexuel entre deux personnes introduit un objet extérieur dans l’interaction : celui-ci influe sur les gestes effectués, et devient, en quelque sorte, un troisième “acteur” de la scène.

Sa présence pousse à improviser de nouvelles configurations, de nouvelles positions, ce qui peut s’avérer appréciable…. ou pas : ça dépend des goûts, et ce n’est pas nécessairement chose évidente pour tout le monde. D’où un désir d’un sextoy que l’on pourrait percevoir comme une prolongation du corps, du sexe, des doigts…

Pour le sexe, on a les “godes-ceintures strapless” comme le Feeldoe de Tantus ou le Share de Fun Factory. Et pour les doigts ?…

Voici le test du Hello Touch de JimmyJane, un vibro qui se porte sur le bout des doigts – et qui donne (un peu) un look de cyborg.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

test-sextoy-womanizer-saint-valentin-6En complément à notre test du Womanizer, voici l’avis de MagicToy, qui a offert à à sa chérie Toy Story l’édition limitée spéciale Saint-Valentin de ce sextoy.

 

Cela faisait un bon moment que nous le voulions, ce redoutable Womanizer… Et, au hasard du calendrier des amoureux, nous avons fini par craquer, sur cette édition spéciale Saint-Valentin…

La version standard de ce produit ayant déjà fait l’objet d’un test complet, nous ne reviendrons pas sur les points communs aux deux modèles.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-womanizer-12J’ai découvert le Womanizer en lisant son test sur Sexactu : une sorte de vibro, au look improbable et ultra-kitsch, obtenant, malgré son design douteux, l’approbation de Maia Mazaurette… S’agirait-il d’un concurrent de taille pour le Fairy ?

Intriguée, j’ai eu envie de tester ce sextoy. C’est ce que nous a permis la boutique Neoplaisir.

Voici notre test du Womanizer W100.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-sextoy-dorcel-real-vibration-6Le Real Vibration, de Dorcel, est le frère motorisé du So Dildo : c’est un vibro plutôt imposant, de forme phallique, en silicone…. et tout aussi fuchsia.

J’ai mis longtemps à me décider à tester l’engin, qui nous a été envoyé par la boutique Dorcel Store : à vrai dire, ce gros machin rose ne m’inspirait pas trop.

Ce pauvre sextoy me regardait du fin fond de son tiroir, alors que je m’apprêtais à empoigner l’un de ses copains, lorsque j’ai décidé qu’il était temps que je m’occupe de lui.

 

Voici le test du Real Vibration.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-lelo-mona-2-16Ces temps-ci, LELO fait des trucs franchement bizarres, comme par exemple, lancer le Pino, un cockring conçu pour les banquiers, avec pince à billets et boutons de manchettes inclus.

J’espère qu’il s’agit d’un poisson d’avril (comment ça, on est en décembre ?) à la manière du Dextrüs, “sextoy pour droitiers” (canular) présenté l’an dernier par la marque. Sinon, une flopée d’interrogations me viennent à l’esprit… On a le droit de l’acheter si on est guichetier, ou il faut être suffisamment riche pour avoir besoin d’une pince à billets ? Ils comptent aussi sortir un gode pour DRH et un plug anal pour agent immobilier ? En choisissant le nom de l’engin, personne n’a remarqué que “Pino”, ça ressemblait à pine ?

 

Bref… En ce qui concerne LELO, je vais plutôt m’intéresser à des sextoys plus… classiques. Le Mona 2, vibro très orienté stimulation du point G, a notamment retenu notre attention. La boutique Neoplaisir nous l’a envoyé, afin que nous puissions partager notre avis avec vous.

 

Voici notre test du LELO Mona 2.

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-we-vibe-4-plus-18Jusqu’à présent, les We Vibe 1, 2, 3 et 4 ont été, plus ou moins, des versions améliorées au fil du temps du même sextoy : un vibro en forme de V, muni d’une télécommande, que l’on porte pendant la pénétration, ou discrètement sous des vêtements, afin de stimuler le clitoris et le point G. Avec des différences de forme et une augmentation de la puissance d’un modèle au suivant, certes, mais le concept reste le même.

Visuellement, les We Vibe 4 et 4 Plus se ressemblent trait pour trait. C’est au niveau de leurs fonctionnalités que tout change. En effet, le We Vibe 4 Plus est un sextoy connecté. Si son utilisation pendant les galipettes est toujours possible, il cible en premier lieu les couples séparés par les kilomètres – mais reliés par leur smartphone.

 

Voici le test du We Vibe 4 Plus, grâce à la boutique Sextoys-Addict.

 

Lire la suite »

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

objetsdeplaisir-test-nexus-bisous-7Quand on me dit “Bisous”, je pense à un gros poutou affectueux et pas spécialement sexy : le genre de baiser que l’on dépose sur la joue en faisant un bruit de ventouse. Entre ce nom gentillet, et une marque qui est aussi un nom de téléphone, le Nexus Bisous est un vibro étrangement nommé.

Ce rabbit à la sauce design (il n’a pas la moindre ressemblance avec un lapin, même avec beaucoup d’imagination) joue entre vibrations et rotations, son mouvement évoquant celui de la langue au cours d’un fervent roulage de pelles – d’où le nom de ce sextoy.

La boutique Espace Plaisir nous a envoyé le Nexus Bisous, dont voici le test.

 

Lire la suite »