Tenga Flip Hole Red

Test du masturbateur Tenga Flip Hole Red

par Lui
le

La sympathique boutique Le Lapin Magique nous a permis de réaliser un test du masturbateur Tenga Flip Hole Red.

La marque japonaise Tenga est d’abord célèbre pour ses masturbateurs masculins jetables, les “Eggs” (dont nous testerons bientôt la version “Spider”) et les “Cups”. Mais le Flip Hole, en revanche, n’est pas jetable.

Tenga Flip Hole Red

En matière de sextoys, les hommes ont (du moins pour le moment, mais espérons que l’équilibre se rétablisse très vite) moins de choix que les femmes.

Hormis les sextoys “mixtes”, beaucoup d’objets destinés au plaisir masculin restent très kitsch et peu engageants. Boudins à zizi façon mini-brassard de plage, foufounes-tétés-fions-bite mutants 4 en 1, poupées qui font peur, etc.

 

Tenga s’éloigne de ce cliché, en jouant sur une image “high tech” du produit, avec des formes géométriques, lisses et non évocatrices. Avec en bonus, un clip-manga avec des monstres du futur et des nanas qui ressemblent à des cups Tenga.

Quatre modèles de Flip Hole existent à l’heure actuelle : le Black, le White, le Silver et le Red. Ces modèles, dont la forme extérieure est identique, diffèrent au niveau de leur texture interne.

Observons donc le Tenga Flip Hole Red de plus près..

Visiter Le Lapin Magique 

Emballage et accessoires

Le Flip Hole Red est emballé dans une boîte cylindrique transparente, qui lui sert de socle.

Cette boîte est jolie, mais pas très utile pour le rangement (transparente, et pas très protectrice). Pour protéger le sextoy lorsqu’on ne s’en sert pas, il vaut donc mieux se procurer un étui de rangement, quoi que le ranger tel quel – sans boîte – ne pose pour une fois pas trop de problèmes.

 

Trois tubes de lubrifiant (“hole lotion”), ressemblant à des tubes à essais, sont fournis avec : un très liquide (“wild”, le tube noir), un normal (“real”, le tube rouge), et un mentholé (“mild”, le tube blanc).

 

 

D’après le site web de la marque Tenga, ces lubrifiants contiennent des parabènes.

Une composition plus saine aurait été la bienvenue, mais pas de quoi en faire tout un drame. Compte tenu de la taille des tubes, ils servent principalement à faire joli, et à s’assurer que l’heureux propriétaire d’un Tenga Flip Hole ne se retrouve pas en panne de lubrifiant au moment de tester son acquisition.

 

Je dois vous avouer qu’ayant déjà un petit stock de lubrifiant, nous ne les avons pas encore essayés au moment d’écrire ce test, mais après tout, on achètera le Flip Hole pour l’objet lui-même, pas pour ses 3 petits flacons !

Le sextoy

Extérieur

Le Flip Hole est une boîte cylindrique de 17,5 cm de long pour 8,5 cm de diamètre.

masturbateur Tenga Flip Hole Red

Soit un peu plus petit que le diamètre d’une boîte de Pringles – je ne vois pas trop pourquoi cette comparaison m’est passée par la tête.

Presque cylindrique : pour être exact, sa base est plutôt une ellipse.

La partie rouge est en plastique dur, tandis que la partie blanche est en élastomère silicone tout mou.

Tenga Flip Hole

 

 

Les trois “points de pression” que l’on distingue sont un peu plus fermes, et on peut appuyer dessus avec les doigts afin de varier la pression exercée sur le pénis lorsque celui-ci est à l’intérieur.

Pour l’ouvrir, on ôte d’abord le clip de fermeture en le faisant coulisser.

 

 

On découvre alors une “entrée” toute moelleuse, en silicone également, avec un trou (extensible) d’environ 2 centimètres de diamètre.

 

Bon point : visuellement, il ne ressemble ni à un trilili mal fait, ni à une foufoune, … juste à un trou confortable dans le silicone. Côté texture, ce n’est bien entendu pas du “realistic skin” (ce n’est pas vraiment le but de ce sextoy), mais après comparaison assidue, un extérieur de foufoune, c’est un peu mou pareil, finalement.

 

Intérieur

L’intérieur du Flip Hole est beaucoup plus mou que les sextoys en silicone pour femme. Le contact avec la matière est agréable. La texture est… complexe, et varie sur la longueur.

texture interne du Tenga Flip Hole Redtexture interne du Tenga Flip Hole Red

 

 

La longueur pénétrable est de 15 cm. Ce qui ne veut pas dire que vous soyez nécessairement privé de Tenga si votre engin n’a pas pile poil cette longueur règlementaire. Pour utiliser le Flip Hole, vous n’êtes pas obligé d’y enfoncer l’intégralité de votre pénis, ni de toucher systématiquement le fond avec votre gland. Mais je vous laisse plutôt continuer la lecture pour les impressions sur sa taille.

l'intérieur du Tenga Flip Hole Redpartie interne du Tenga Flip Hole Red

 

 

Mode d’emploi du Tenga Flip Hole Red

Avant d’utiliser le Flip Hole, il faut d’abord l’ouvrir (en faisant coulisser le clip de fermeture) afin de le tartiner de lubrifiant à base d’eau. Surtout pas de lubrifiant à base de silicone, ni de substance grasse, sous peine d’endommager l’objet. (Bien entendu, le lubrifiant fourni fait l’affaire.)

 

Puis on le referme, en plaçant cette fois le clip de fermeture du côté opposé au trou.

masturbateur Tenga Flip Hole Red

Le Flip Hole est alors prêt à l’emploi.

 

Vous l’aviez deviné sans explication, il s’utilise en enfonçant le pénis dedans et en effectuant des mouvements de va-et-vient.

Pas de contraintes quant à la position à adopter, du moment que vous visez bien le trou. Vous pouvez, au choix, vous installer confortablement et bouger le Flip Hole avec la main, ou effectuer des mouvements du bassin afin de pénétrer l’engin avec un peu plus d’action.

Une fois que vous avez fini, il faut penser à le nettoyer. Pour cela, on l’ouvre et on lave simplement l’intérieur à l’eau et au savon, puis on le laisse ouvert, le temps qu’il sèche à l’air libre. Avant de le ranger, on le referme, en faisant attention à ne pas pincer le silicone avec le clip en plastique.

Utilisation du Tenga Flip Hole Red

Avant de l’essayer, je craignais que le tube soit trop court (pas par prétention, mais parce que se cogner le zizi contre une paroi, ça peut être désagréable). Mais non, la longueur est suffisante en fait, malgré un pénis d’environ 17 cm. A vrai dire, je n’avait pas remarqué avant rédaction du test que la longueur pénétrable était de 15cm. Visiblement, ça n’est pas un problème du tout, la longueur m’ayant parfaitement convenu.

 

Du côté du pénis, les sensations physiques m’ont surpris, car elles sont proches de celles ressenties lors d’une pénétration vaginale (rien à voir avec une fellation). Finalement (en tout cas, quand l’engin est bien lubrifié), ce n’est pas trop serré. Voir même presque pas assez en fait. Du moins pour cette version Red, et en n’ayant pas lésiné sur la quantité de lubrifiant. Mais je crois avec lu -après coup- quelque part sur internet, que quelqu’un conseillait de ne pas mettre beaucoup de lubrifiant dans ces Tenga justement.

 

Au niveau tactile – ou plutôt “péni-tactile” – la ressemblance avec un vagin est assez surprenante. Ça ressemble (pardonnez mon manque de classe), à une vrai foufoune un peu “large” (et qui plus est, abondement lubrifiée) !

 

Par contre, petit défaut, le Flip Hole fait plein de bruits de foufoune-ventouse-pudding pendant l’utilisation. Il faut le savoir. Ça, c’est plutôt dommage (sauf pour les fartophiles). Ca n’est qu’un problème sonore et cela ne gênera pas tout le monde à mon avis, mais moi je n’ai pas trouvé ça très agréable à entendre.

De plus, le plastique a tendance a grincer un tout petit peu. Ce n’est en rien gênant, c’est très léger, mais ça donne une impression de fragilité.

 

La possibilité de moduler la pression que l’on exerce sur les parois (une des spécificités de la gamme Flip Hole) est sympa, et même utile, mais sans plus.  Cela finit parfois par servir à atténuer le constant flux audio de bruits de ventouse lubrifiée… !

 

Conclusion sur le Tenga Flip Hole Red

Pour résumer, j’ai globalement bien aimé le Flip Hole. Il n’est pas sans petits défauts, mais je l’ai trouvé bien conçu, avec des sensations très agréables. En plus, il n’est pas moche, se range facilement, … bref, il est pratique !

 

Dans les bons points, je retiendrai surtout qu’il est…

  • Très simple à bien nettoyer !
  • Très simple à utiliser (à ouvrir, les points de pression, etc..)
  • Et surtout, le principal, que la sensation rappelle celle d’une pénétration vaginale, et est donc très agréable. Je n’ai pas encore testé d’autres masturbateurs, je ne sais donc pas si d’autres sont plus réalistes, peut-être, mais celui-là l’est déjà largement (c’est le cas de le dire…) assez pour moi, et il n’a pas une mauvaise forme d’arrière-train à qui il manque la personne autour.

 

Les petits défauts que je lui ai trouvé ne sont pas du côté des sensations ou de l’utilisation, mais simplement qu’entre une chose et l’autre, l’impression de qualité de fabrication n’est pas totalement présente. Le plastique extérieur semble un peu “cheap”, les bruits qu’il fait ne sont pas très classe, etc… Ce n’est pas au niveau des LELO par exemple (mais LELO ne fait pas de masturbateurs… Et puis, on n’est pas dans les mêmes prix non plus !).

 

Ceci étant dit, je pense qu’il est suffisamment solide et résistera bien dans le temps malgré tout. Il ne s’agit vraisemblablement pas de le lancer contre les murs !

 

Je conclurai en répondant à ces deux questions :

  • Continuerai-je à l’utiliser pour me masturber ? Probablement. Pas systématiquement, mais oui, je pense.
  • Si je devais acheter aujourd’hui un nouveau masturbateur ? Je pense que je resterais, malgré les petits défauts, dans la marque Tenga.

 

Note finale du test

7 .6 / 10

Look et originalité

8/10

Texture et matériaux

7/10

Efficacité

7/10

Ergonomie et aspect pratique

8/10

Rapport qualité/prix

8/10

Les plus

  • Sensations agréables
  • Facile à utiliser
  • Facile à nettoyer

Les moins

  • Bruits désagréables

 

Merci à Le Lapin Magique  de nous avoir fourni le Tenga Flip Hole Red pour ce test

 

Edit: N’hesitez pas à consulter (ou écrire !) les commentaires ci-dessous, et notamment celui de Tinu qui nous fait gentiment part de son avis sur les modèles Black et White.

 

 

15 réflexions sur “Test du masturbateur Tenga Flip Hole Red”

  1. Merci pour ce test!! L’idéal serait de comparer avec celui silver qui est aussi tout récent. :) D’après ce qui a été dit le silver semble plus étroit, mais a surtout l’avantage de ne pas avoir une texture si différente côté haut/bas. Ce n’est pas un inconvénient cette grosse différence entre la face haute et bas? J’ai pu comparer le black et le white. Personnellement ce sont les seuls “masturbateurs” que j’ai trouvé de valable pour homme. Après en différent il y a le cobra libre, mais là c’est totalement différent. En tous cas merci pour ce test. Je confirme la solidité de la chose sur le long terme.
  2. Bonjour Tinu, et merci pour ton commentaire ! Et, oui, ce serait idéal :) .. Bref, pour te donner mon avis sur tes interrogations (et sans connaître le Silver donc) s’il est plus étroit, c’est peut-être une bonne chose ? En revanche, pour ce qui est de la texture, non, je t’avoue que cela ne m’a pas gêné du tout la différence. J’hésite entre dire “au contraire” et “ça ne change quasiment rien” ! Mais peut-être faudrait-il mètre moins de lubrifiant ? Je reviendrai après vérification :o) Mais il ne faut pas oublier que le silicone à l’intérieur est vraiment flexible, “mou”, et de ce fait, les différences de texture ne se ressentent pas forcément tant que ça je pense. Le pénis est très sensible à certaines choses, plus que les doigts, mais ce n’est pas pour autant qu’on peut lire du braille avec le bout de la zezette.. Je veux dire, si le petit picou en silicone est penché de 3° de plus vers la gauche ou fait 1mm de plus de diamètre, je suis pas certain que la différence soit flagrante, c’est d’avantage la matière, l’espace disponible, etc qui font la différence je pense. ..Mais ce ne sont que des suppositions, n’ayant pas testé d’autre modèle ! Si ton avis diffère tu mien, n’hésite pas à nous en faire part, ce peut être intéressant pour quelqu’un qui en étudie la possibilité d’achat et tomberai sur cette page ! Qui plus est, j’ai cru comprendre que tu n’avais pas le même modèle. Pour info, il est très probable qu’un test d’un Tenga 3D arrive dans les prochaines semaines (à confirmer).
  3. Ah, petite précision, Après rédaction du test, j’ai appris que les points de pression blancs étaient supposés simuler différentes expériences selon sur lequel on appuie: Le 1er une pénétration anale, le 2nd une pénétration vaginale, et le dernier une “gorge profonde”. Mais je ne l’aurai jamais deviné.. pour moi les sensations étaient proches de la pénétration vaginale, peu importe le point de pression.. J’imagine que c’est une “fonctionnalité” surtout commerciale !
  4. Ben disons que j’ai eu le blanc, le noir. Entre les deux ma préférence va au noir. Le blanc n’étant pas assez “rigide”, l’intérieur étant je trouve trop souple, mais ça reste une question personnelle. Sur le noir, on sent je trouve bien les étapes à l’intérieur, particulièrement les “portes” et ou les modules qui dépassent. ET justement sur le noir, qui a aussi un sens haut bas, ce sens est en fait assez important. Il n’est pas possible par exemple de l’utiliser tourné avec une rotation à 90°, mais ça c’est propre au noir. (à cause du “conduit final semis ouvert, si on fait une rotation à 90° l’urètre vient buter sur l’ouverture du conduit, chose pas vraiment conseillée :D ) Dans l’autre sens c’est utilisable, mais ce n’est plus vraiment pareil. POur le blanc et le noir il ne me semble pas avoir lu que les boutons étant sensé représenter quelque chose de particulier. ILs procurent bien quelques variations, mais c’est plus pour augmenter la pression qu’autre chose. ça ne transande pas la la chose de manière flagrante. Pour l’argent et le rouge, je ne les ai pas testé donc aucune idée, de ce que j’ai lu l’argent est plus étroit, et au vue du design interne, il n’y a pas l’air d’avoir de sens, c’est une succession de “vague” en gros. C’est un peu le soucis, c’est d’arrivé à se faire un avis qui dépend de : 1) la souplesse du silicone dedans. (le blanc est vraiment souple, le noir un peu plus étroit et plus rigide, grosse préférence pour le noir franchement mais aucune valeur de comparaison par rapport aux deux derniers justement c’est ça le soucis) 2) il faut se faire une avis sur l’étroitesse de la chose, et là encore une fois, il y a quelques différences entre les versions, mais difficile de pouvoir comparer sans test qui les comparent tous 3) Le design interne a son importance aussi, niveau sensation, entre le blanc et le noir là aussi je préfère le noir bien plus “intense” diront nous, on ressent bien certains élément, là ou sur le blanc c’était vraiment pas flagrant. Là encore une fois c’est difficile de pouvoir comparer avec les deux derniers sans les avoir essayé quoi. :/ Pour le tenga 3D j’en possède un, celui en polygone, c’est diront nous sympa, différent, rapide à utiliser et facile. Le polygone est pas mal, mais je pense qu’il y a mieux, tu comptes essayer lequel?
  5. Merci pour ton avis, très intéressant. j’ai d’ailleurs édité la fin de l’article à ce propos. Et pour répondre concernant le 3D, je t’avoue que je n’en ai aucune idée pour le moment ..!
  6. Avec plaisir! :) On ne trouve pas assez d’avis comme vous le faites je trouve. Donc si on peut rajouter un peu le notre, même s’il est forcément un peu subjectif je n’hésite pas. :D Pour le test du 3D, à mon avis essaye plutôt le “zen” ou celui avec les triangles en 3D. Le polygon a été assez souvent testé. Le possédant, je pourrais te faire un retour dessous, un peu comme ici sur cette version à la rigueur, dans tant qu’à faire si possible essaye en un autre. Enfin bien sûr c’est toi qui vois, c’est juste une proposition. :)
  7. Pour le Tenga 3D, j’attends confirmation de la personne avec qui j’en ai discuté. Si nous en recevons un, je ne sais pas encore de quel modèle il s’agira. Peut-être le Polygon, peut-être le Nodule (n’ayant pas de zézette à mettre dedans, j’ai suggéré les modèles que je trouvais les plus jolis), ou peut-être un autre. Ou peut-être aucun. Mystère et boule de gomme…
  8. Sinon, je suis partie en quête de sextoys masculins méconnus qui pourraient avoir l’air cool… Il y a l’Autoblow qui m’intrigue. Vu que c’est sur une boutique anglaise, il y a peu de chances qu’un test en français les intéresse, mais je les contacterai quand même à l’occasion. (Bon, ok, ça ressemble un peu à un lavomatic pour teub, mais bon…) En tout cas, il faut regarder la seconde vidéo de démo d’utilisation, avec le son. Une branlette automatique sur fond de remix techno de “Tu vuo’ fa’ l’americano”, ça a un je-ne-sais-quoi d’hilarant.
  9. @ elle, essaye d’avoir la version “nodule” alors. :D Sinon pour l’autre “objet” effectivement j’avais déjà vu. :D Mais bon là c’est assez usine à gaz, et plus vraiment discret comme objet lol. C’est un peu notre pb, tous les sextoys pour hommes sont assez volumineux.
  10. Effectivement le lavomatix je suis curieux d’avoir plus d’info :D Bon le truc c’est que c’est pas dispo en france…. Et effectivement la musique sur la vidéo mdr. Bon par contre ça reste pas vraiment discret quoi. :D
  11. Pour le Tenga 3D, il est fort possible que ça tombe sur le Polygon. Pas encore sûr, mais trop tard pour changer d’avis (du moins pour ce Tenga 3D là, ensuite, d’autres tests viendront peut-être).
  12. Merci pour les infos! Bah la version polygone est sympa, mais je pense qu’il y a plus “intense”. Sinon le principe est top. C’est un des rares sextoys pour homme si compact et transportable facilement. Ah et cool pour le flip hole silver!! On va pouvoir avoir un avis de comparaison avec le rouge. :)
  13. Je vais vous dire avec toute honnêteté, j’ai une superbe copine, un Flip Hole White et un FleshLite alors je peux alors vous (les puceaux) assurer qu’aucun SexToy ne vaut une jolie demoiselle! :) Mais à mon humble avis, le TENGA Flip Hole c’est THE SexToy pour homme! Niveau qualité : c’est le meilleur, niveau prix : c’est le meilleur et encore mieux, niveau qualité/prix c’est encore le meilleur! Que demander de plus? Le design est assez sympa et j’apprécie qu’il ai l’avantage de pouvoir se fondre facilement dans une chambre sans que quelqu’un se doute que c’est un sextoy! Malheureusement, à ce prix là, le plastique est vraiment à déplorer! En contre partie, le silicone est vraiment de très bonne qualité et est très bien réalisé sous ses différentes coutures! Très bon travail de ce côté là! Dans la pratique, le sextoy chaud et bien lubrifié sait imiter un vagin lors de la première pénétration, la suite l’est beaucoup moins mais reste sympathique. Pour un maximum de plaisir, je conseil donc pour l’utilisation de laisser tremper quelques minutes dans l’eau chaude et de lubrifier à volonté! Le nettoyage est très simple mais si vous souhaitez le séchage sur le support est laborieux! 4/5 : Malgré quelques défaut perfectible, je suis convaincu que le Tenga Flip Hole White est LE jouet pour les plaisirs solitaires. Amusez vous bien bande de coquins! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *