Ecrit par & déposé en vertu de Sextoys.

La boutique en ligne Lilou Plaisir nous a permis de réaliser un test du vibromasseur Seducer, de la marque allemande Minds of Love.

Je souhaitais tester un rabbit. Lilou Plaisir m’a alors proposé de choisir entre deux marques : Minds Of Love et Layla.

Ces deux marques ont en commun leur aspect très “présentable”. En effet, les sextoys Minds of Love et Layla présentent des emballages sobres et esthétiques, sans la moindre illustration évocatrice.
J’ai choisi le Seducer car, tout en conservant le principe du rabbit, son absence d’oreilles “lapinomorphes” l’éloigne du stéréotype des rabbits originels façon “Sex and the City”. Ce design moins girly me semble plus susceptible d’intéresser un public féminin moins ciblé, qui n’a pas nécessairement envie de consommer de la série télévisée via des orifices inhabituels.

Ce malin lapin rose, qui n’a plus grand-chose d’un lapin, annonce des caractéristiques qui semblent honnêtes : deux moteurs, pas de phtalates, six modes de vibration avec puissance réglable… Voyons donc ce qu’il vaut à l’utilisation.

 

Premières impressions

Le colis

Le colis est simple et ne permet pas aux regards indiscrets de deviner son contenu.

Lorsqu’on l’ouvre, on trouve la carte de visite de Lilou Plaisir, ainsi qu’une jolie sucette en forme de cœur, dont l’emballage porte le logo de la boutique.

 

Le reste du colis, qui contient le sextoy et du rembourrage pour le protéger des chocs durant le transport, est emballé dans du papier rouge.

 

Emballage

Comme je l’ai dit précédemment, la boîte du Seducer est plutôt sobre et sans vulgarité. Elle est illustrée par une photo de l’objet, sur fond blanc, avec, en ombre discrète, une silhouette féminine.

Il s’agit toutefois d’un emballage classique. Celui-ci n’est pas assez solide pour que l’on puisse le conserver à long terme en tant que boîte de rangement pour l’objet. Il sera donc conseillé de se procurer un étui de rangement, afin de préserver le Seducer des contacts éventuels avec d’autres sextoys. En effet, les matières plastiques différentes, au contact les unes des autres, peuvent subir des réactions chimiques qui endommagent les objets.

 

 

Aspect

Sur la photographie qui le présente sur Lilou Plaisir, sa teinte semble virer vers le violet nacré, mais en réalité, le Seducer est d’un fuschia vif. Sa forme évoque celle d’un bourgeon, ou d’une fleur en bouton dotée d’une feuille. On peut également penser, selon l’angle de vue, à deux silhouettes enlacées.

Son manche est blanc.

Le sextoy en lui-même comporte deux “têtes”, une grosse et une petite.

 

Texture et matériau

Le Seducer est très flexible. Son manche, qui permet de régler ses commandes, est en plastique dur. Le reste du sextoy est en silicone souple. On peut le tordre (pas trop quand même, mais suffisamment pour que cela le rende agréable à manier), et sa surface est douce et plutôt molle. Son armature est légèrement flexible.

Il est totalement inodore.

Utilisation

Le but d’un rabbit est de stimuler simultanément le vagin et le clitoris.

Sa partie la plus grosse permet une stimulation vaginale, tandis que sa partie la plus petite s’occupe du clitoris.

 

Alimentation

Le Seducer fonctionne à l’aide de quatre piles AAA. Investir dans un chargeur de piles peut donc devenir fort utile afin d’avoir toujours des munitions sous la main. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait. (Soudain, il m’est passé par la tête une envie soudaine d’écrire un test du chargeur… Mais ce serait un brin hors sujet.)

Les piles se placent dans un compartiment que l’on atteint en dé-clipsant le manche du sextoy. Pour cela, il faut maintenir fermement le corps du vibro d’une main et tourner d’un coup sec la base vers le bas d’un quart de tour.

Ce système de fermeture, qui nécessite de forcer un peu sur le plastique du manche, nous a semblé un peu “cheap”, bien que cela reste correct. Il faudra tout de même faire attention quant à l’étanchéité de l’objet au niveau de son manche et de sa jointure avec celui-ci. Il ne craint pas les éclaboussures, mais hors de question pour lui de prendre un bain, et une douche peut être risquée pour ses circuits qui pourraient s’oxyder.

 

Vibrations

Il est indiqué que le Seducer possède six modes de vibrations. Chacun de ces six modes se décline en quatre vitesses.

Le sextoy possède trois boutons sur son manche :

  • Un bouton rond, au milieu, que l’on presse pour changer de mode de vibrations. Une pression longue sur ce bouton permet d’allumer ou d’éteindre le sextoy.
  • Un “+”, qui augmente l’intensité des vibrations.
  • Un “-“, qui diminue leur intensité.

 

L’engin possède deux moteurs, qui vibrent indépendamment l’un de l’autre. L’un se trouve dans la partie stimulant le vagin, l’autre dans la partie stimulant le clitoris.

 

Les modes se vibrations se succèdent de la manière suivante :

  • Vibrations classiques
  • Longues pulsations régulières lentes
  • “Vagues” régulières
  • Pulsations régulières rapides
  • Pulsations régulières courtes et très rapides
  • Alternance entre une pulsation longue et deux pulsations courtes

Le mode que je préfère est le premier, qui correspond aux vibrations simples, qui se déclinent donc en quatre vitesses.

 

Niveau sonore

Les vibrations sont un peu plus bruyantes que celles de l’IRIS de LELO, par exemple, mais le niveau sonore reste tout à fait acceptable. La transition entre les modes et les vitesses semble également un brin plus brusque.

 

Utilisation en solo

Un inconvénient que je trouve aux rabbits, c’est qu’il faut souvent attendre d’avoir l’engin dans le vagin pour pouvoir profiter de la stimulation clitoridienne. Alors que, souvent, on préfère commencer par le clitoris. Reste à voir si l’efficacité de l’engin permet de compenser ce bémol…

Si l’on compte débuter une séance de masturbation à l’aide d’un rabbit, il faut donc prévoir du lubrifiant. On peut également commencer par une stimulation du clitoris avec ses doigts, avec la partie grosse du rabbit, ou avec un autre sextoy.

 

Le Seducer de Minds of Love est plutôt maniable. Son manche se tient facilement, et ses réglages sont assez pratiques à atteindre sans regarder.

On notera tout de même un manque d’ergonomie (pas dramatique, mais tout de même agaçant lorsque cela arrive) au niveau des commandes : si l’on change se mode sans le faire exprès (appuyer sur le mauvais bouton, ça arrive), on est obligé de parcourir les modes un à un avec le bouton rond pour revenir là où on en était – et étant donné son nombre important de modes de vibrations, c’est plutôt galère.

Il me permet d’atteindre l’orgasme sans trop de difficultés, en un temps qui est loin d’être record, mais qui reste raisonnable : au bout d’environ un quart d’heure d’utilisation pour le premier orgasme (ce n’est qu’une estimation, je n’ai pas chronométré).

Si vous souhaitez des orgasmes instantanés, orientez plutôt votre choix vers des vibros clitoridiens ultra-puissants, comme le Body Wand ou le Fairy.

Sa surface est très douce, et il est assez flexible. Il n’exerce ni pressions ni frottements indésirables, et je peux sans problème l’utiliser pour plusieurs orgasmes successifs sans le moindre inconfort.

 

Utilisation à deux

La stimulation physique procurée par le Seducer se destinera exclusivement aux femmes.

Envisager une utilisation anale sur un homme ne présente pas vraiment d’intérêt : la partie clitoridienne du sextoy gênerait, à moins d’apprécier les vibrations sur la raie des fesses (bof…). Et encore, cela placerait le reste de l’engin (qui est courbé) dans une position peu propice aux sensations agréables.

Bref, le Seducer est entièrement consacré au plaisir féminin.

Si vous êtes un homme, votre relation avec lui sera donc platonique. Mais en cas de partenaire féminine à proximité, il pourrait très bien devenir un allié précieux au cours des préliminaires, afin de compléter vos compétences en prodiguant des sensations complémentaires.

Grâce à sa texture souple, il peut être utilisé sans gêne au cours d’un cunnilingus. Il sera également très agréable d’utiliser le Seducer pour une stimulation vaginale et clitoridienne pendant que l’on réalise une fellation, ou au cours d’une pénétration anale.

Conclusion

Les bons points :

  • Sa souplesse et ses vibrations suffisamment puissantes lui permettent d’assurer des orgasmes à répétition, tout en restant très confortable d’utilisation.
  • Il se révèle très ludique dans le cadre d’une utilisation à deux, et sait s’immiscer en toute harmonie dans les caresses d’un couple.

Les mauvais points :

  • Quelques défauts au niveau de sa constitution, qui semble un peu “cheap” sur certains détails. Notamment, son compartiment à piles, qui n’est pas le plus pratique du monde.
  • Autre détail “cheap”, les moteurs, qui ne semblent pas aussi high-tech que ceux des LELO par exemple, car un peu plus bruyants et moins sophistiqués.

 

Le rabbit Seducer de Minds of Love est un vibromasseur efficace et plutôt élégant, malgré quelques négligences en matière de de finition.

Mais celles-ci sont compensées par son prix, d’une cinquantaine d’euros, ce qui est un coût très faible si l’on compare aux grandes marques chics et sans imperfections (LELO, We Vibe, etc), pour lesquelles il faut au moins doubler le budget.

 

Seducer (Minds of Love)

Seducer (Minds of Love)
7

Look et originalité

7/10

    Texture et matériau

    9/10

      Efficacité

      6/10

        Ergonomie et aspect pratique

        6/10

          Rapport qualité/prix

          7/10

            Les plus

            • Souple
            • Vibrations assez puissantes

            Les moins

            • Quelques détails cheap
            • Utilise des piles

             

            Merci à la boutique en ligne Lilou Plaisir, qui nous a permis de réaliser ce test en nous fournissant le rabbit Seducer.

             

            Elle

            Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
            Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

            "Elle" ou "Eglantine" selon les versions.
            PartagerTweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+share on TumblrPin on PinterestShare on RedditEmail to someone

            6 Réponses à “Test du rabbit Seducer de Minds of Love”

            1. R.

              Bonjour mesdames, je cherche un joli sextoy en porcelaine, pas forcément vibrant… Des conseils ? :)
              Merci d’avance, et même la bise !

              Répondre
            2. Elle

              Bonjour et bienvenue R.,

              Je me permets d’abord de piailler que j’apprécie tout particulièrement ton blog, et tes textes qu’y sont chouettes.

              Je n’ai jamais testé de sextoy en céramique, bien que certains modèles m’inspirent… Je ne peux donc fournir que ma bonne volonté en matière de googlage acharné.

              Une marque assez “générique”, mais qui me tentait bien : Lovemoiselle, qui fait des sextoys vibrants ou non vibrants. Ils sont assez jolis, mais question diversité, c’est pas le top, tous les objets de la marque ont le même motif floral.

              Plus classe, mais plus cher, et qui a l’air pas mal difficile à trouver (sur les boutiques connues qui le proposaient, les stocks sont épuisés), tu as la marque Goldfrau.

              Sinon, sur Etsy, quelques boutiques :
              TCDiletti
              PleasureStone
              ecofeminist

              Répondre
            3. Lui

              Lui

              Salut. Il y en a potentiellement beaucoup ! Par contre, tout ceux auquel je pense vibrent. De manière générale, les marques lelo et we vibe ont des produits qui font chouette impression je trouve, notamment l’impression de finition quand on les a en main. Mais ce ne sont pas les moins chères. Par ailleurs, j’ai personnellement beaucoup accroché au look du zini roae dont on publiera bientôt le test. Le Joya qu’on a aussi testé pourrai quand à lui passer pour un objet de déco ! Celui de cette page est plutôt chouette pour un rabbit et il à l’avantage d’être dans la cinquantaine d’euros !

              Bref, désolé, pas un seul truc non vibrant, et mes choix sont pas forcements très adapté à tes goûts/à ta requête ! cf. http://www.objetsdeplaisir.fr/liste-des-tests/

              Répondre
            4. R.

              Tout d’abord, mille excuses pour mon entrée en matière sur le premier commentaire. Je me suis emmêlé les pinceaux avec d’autres blogs, et ai donc cru que vous étiez deux femmes.
              Ensuite, merci pour ces bons conseils. Enfin, surtout Elle, puisque Lui a sauté le mot “porcelaine” dans ma demande… ;o)
              Bref, gros coup de coeur pour le Goldfrau, mais mon salaire ne suit pas. Bien aimé aussi TCDiletti, plutôt dans l’idée de ce que je voulais mais pas encore ça… Du coup, je vais peut-être faire ma peureuse et tabler sur un lovemoiselle Elodie ? Si quelqu’un a testé l’un des deux, je suis preneuse !
              Et puis merci pour les compliments bloguesques, aussi. Ça me touche toujours beaucoup.
              Bises.

              Répondre

            Laissez une réponse

            • (Se sera pas publier)