Ecrit le par dans la catégorie Sextoys - Mis à jour le

La boutique en ligne Neoplaisir nous a permis de tester le vibromasseur We Vibe Touch.

Il s’agit là du troisième sextoy de la marque canadienne We Vibe que nous avons l’occasion de tester grâce à cette boutique. Nous avons été très satisfaits des deux précédents, le We Vibe III et le Tango, dont nous avons pu apprécier l’excellente qualité.

Le Touch, petit vibromasseur clitoridien rechargeable, rivalise avec le Tango, avec ses 8 modes de vibrations.

Mais, si ces deux objets comportent des caractéristiques en commun, ils sont loin d’être identiques. Voyons donc ce qui les rassemble et ce qui les différencie.

 


Premières impressions

Design

Le Touch a une forme harmonieuse et douce. A première vue, il nous fait penser, selon l’angle selon lequel on le regarde, à une feuille, à une grenouille ou à une marmotte.

Ce vibro mesure 10 cm de long, environ 4 cm de large, et 2,5 cm d’épaisseur.

 

Le Touch, avec un stylo et un briquet pour l’échelle

 

On appréciera sa forme en “huit”, qui permet de le tenir confortablement dans la paume de la main. En ce moment même où j’écris cet article, il se trouve à côté de la souris de mon ordinateur, et cela fait plusieurs fois que, machinalement, je confonds et je me demande pourquoi le curseur ne bouge pas.

 

Le modèle que j’ai testé est turquoise. Il existe également en magenta et en violet.

 

Matériau et texture

Comme les autres sextoys de la marque We Vibe (notamment le We Vibe 3 et le Tango), le Touch est en silicone médical.

Le Touch, vu de profil

 

Donc (au risque de me répéter), il ne contient pas de phtalates (toxique) ni de latex (gare aux allergies).

 

Et attention à ne le ranger qu’avec ses potes les sextoys siliconés, car les matières plastiques de compositions chimiques différentes peuvent parfois réagir entre elles, et le résultat d’un tel combat de sextoys n’est jamais très glorieux pour les deux lutteurs, aussi vaillants soient-ils.

 

 

Contrairement au Touch, le Tango est fait d’un matériau souple (le silicone peut avoir diverses déclinaisons).

 

Sa base n’est pas flexible, car elle contient le moteur, la batterie, etc, bref, tout ce qui permet à l’appareil de vibrer, mais son “museau” (son extrémité, la partie qui sera le plus en contact avec le clitoris), qui ne contient rien, l’est.

 

Pression sur le “museau” du Touch

 

 

On peut donc, comme vous pouvez le constater sur les photos, incliner plus ou moins le museau de la bête en appuyant dessus.

Je vais peut-être songer à ôter de la présentation de ce blog le “Aucun sextoy n’a été maltraité pendant les tests”… Ou à ajouter une dérogation en ce qui concerne les aplatissages de museau.

En tout cas, une extrémité fine et souple pour un vibromasseur clitoridien, c’est bon signe…

 

 

 

Chargement

 

Le chargeur du Touch est le même que celui du Tango : une sorte de demi-bille, avec deux petits emplacements métalliques aimantés sur sa face plate. Cette demi-bille est reliée à un transformateur.

 

La bille se fixe contre la face plate du Tango, en imbriquant les deux petits pouics complémentaires dans les emplacements du chargeur. Ainsi, ni visserie, ni prise de courant, ce qui permet à l’appareil d’être waterproof.

 

 

 

Comme pour le Tango, on peut le laver sans hésiter, mais je recommanderais toutefois d’éviter une trop longue immersion totale du Touch dans l’eau.

 

En effet, son revêtement n’est pas conçu en un seul bloc. Bien que ses composants soient solidement assemblés, sans interstice ni défaut, il se pourrait qu’à la longue, de l’eau finisse par s’immiscer du côté qui se branche au chargeur, et ainsi endommager les circuits.

Fonctionnalités

Mise en route

Comme le Tango, le Touch s’allume en appuyant sur un bouton rond, au centre de sa face plate.

Le bouton d’allumage du Touch

 

Il s’agit là du seul et unique bouton de l’objet. Il permet également de choisir le mode de vibrations souhaité.

 

Vibrations

Comme le Tango, le Touch possède huit modes de vibrations.

 

Les quatre premiers modes sont des modes assez « classiques » : le sextoy vibre de manière régulière. Le premier mode est le plus doux, puis l’intensité va en augmentant, jusqu’au quatrième, qui n’a absolument rien à envier aux vibros de plus grande taille.

 

Ensuite, on a quatre modes plus « fantaisistes » :

  • Le cinquième alterne une série de pulsations régulières lentes (9 si j’ai bien compté) avec une série de pulsations régulières très rapides (craignant une crampe au poignet, j’ai abandonné l’idée de compter celles-ci).
  • Le sixième augmente, puis diminue, progressivement et régulièrement, l’intensité des vibrations. Il pemet de faire monter le plaisir pogressivement, par vagues, et est très agréable pour commencer.
  • Le septième est constitué de pulsations régulières, plutot rapides.
  • Le huitième, enfin, est semblable au mode « Cha cha » du We Vibe 3 : deux pulsations longues, puis trois pulsations courtes, lui aussi répète en boucle le chiffre 7 en morse.

 

Les vibrations du Touch sont plus silencieuses que celles du Tango. Cela est probablement lié à la texture plus souple du revêtement du Touch, qui lui permet de mieux les amortir.

 

Gadgets

Comme le Touch, le Tango est équipé d’une diode qui clignote au rythme des vibrations, sous le bouton qui permet de l’allumer. Le bouton en question étant vert foncé, la diode paraît moins lumineuse (d’où l’absence de photo, mais elle se voit très bien dans l’obscurité).

Utilisation

Utilisation en solo

Le Touch est très agréable pour une utilisation clitoridienne. Encore plus agréable que le Tango, car, si ses vibrations sont aussi puissantes, sa texture souple permet de l’utiliser plus longtemps (je l’ai déjà dit, un clitoris, c’est sensible !), donc, de jouir plusieurs fois. Et également de varier les pressions et les zones de l’objet (qui ont une texture plus ou moins souple selon l’endroit) appliquées sur le clitoris.

 

Comme le Tango, il est un peu trop petit pour être idéal pour une utilisation vaginale.

 

Utilisation à deux

Comme pour le Tango, la petite taille du Touch lui permet de s’immiscer en toute discrétion dans des rapports sexuels à deux, et d’apporter un petit plus qui se compte à quelques orgasmes près.

 

Le Touch, dans la main

 

De plus, sa forme recourbée lui permet d’être aisément maintenu contre le clitoris, sans avoir à “viser”, ce qui permet une liberté de mouvements plus importante et évite d’avoir à focaliser son attention sur le maintien du vibro.

 

Conclusion

Le Touch de We Vibe est un agréable petit vibro clitoridien, très efficace malgré sa petite taille, qui le rend pratique à transporter.

 

A choisir entre le Tango et le Touch, qui se ressemblent sur de nombreux points (chargeur identique, mêmes modes de vibrations, mêmes commandes, tailles semblables), j’ai une préférence pour le Touch, en raison de sa texture souple et de sa forme ergonomique. Grâce à ces deux caractéristiques, il est plus maniable et utilisable à volonté. Mais le Tango s’est tout de même bien battu. Et, de toute manière, vu que je n’ai pas eu à choisir, les deux ont été adoptés :) .

 

We Vibe Touch

We Vibe Touch
9.4

Look et originalité

10/10

    Texture et matériau

    10/10

      Efficacité

      9/10

        Ergonomie et aspect pratique

        9/10

          Rapport qualité/prix

          9/10

            Les plus

            • En silicone tout moelleux
            • Vibrations puissantes
            • Bonne qualité

            Les moins

            • Attire un peu les poussières

             

            Si vous souhaitez vous procurer le We Vibe Touch, je vous rappelle qu’il est en vente sur le site de la boutique Neoplaisir, que nous remercions de nous avoir permis de réaliser ce test.

             

            Elle

            Testeuse de sextoys at Objets De Plaisir
            Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

            "Elle" ou "Eglantine" selon les versions.

            Poster un Commentaire

            2 Commentaires sur "Test du vibro Touch de We Vibe"

            Me notifier des
            avatar
            Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
            Suel

            A quand le test du dernier We vibe 4, à priori bien mieux pensé pour le corps féminin selon les premières critiques…..