Coffret Extase Sensuel

Découverte du coffret Extase Sensuel “Intime Elle”

par Elle
le

La boutique en ligne Kisskiss.ch nous a envoyé le coffret Extase Sensuel “Intime Elle”.

 

(Non, je ne me suis pas trompée quant au nom de la marque. Il s’agit bien d’“Extase Sensuel” et non d’ “Extase Sensuelle”.)

 

Cette marque espagnole, dont le site officiel n’est guère fourni (il ne comporte qu’une page, avec seulement une image et un mail de contact), produit des lubrifiants, des gels stimulants, des huiles de massage et des accessoires érotiques soft.

Le coffret contient un lubrifiant à la fraise, un gel stimulant à effet chaud-froid, un bandeau pour les yeux et des pétales de rose parfumées.

 

Visiter Kisskiss.ch 

Le lubrifiant

Le lubrifiant est aromatisé à la fraise. Fraise-bonbon, quoi. Son goût est plutôt agréable.

Le lubrifiant

 

Petit reproche quant à la taille du flacon : 30 millilitres seulement, c’est un peu petit, pour du lubrifiant, quand même.

Et, surtout, un hic dans la liste de ses ingrédients, écrite en pattes de mouche sur l’étiquette : des parabènes (pour être plus précis ,du 4-hydroxybenzoate de méthyle, ou en anglais “methylparaben”). Substance toxique, présente dans de nombreux aliments et  produits de beauté, certes, mais il n’empêche que ça coupe un peu l’envie.

 

Le gel stimulant

Il s’agit d’un gel à effet chaud-froid. Mais est-il efficace ? Rien dans le coffret n’indique quels sont supposés être ses effets.

 

Deux hypothèses, potentiellement cumulables :

1) Peut-être accélère-t-il l’orgasme.

2) Peut-être augmente-t-il l’intensité des sensations.

Le gel stimulant

 

Hypothèse 1 : Accelère-t-il l’orgasme ?

On ne va tout de même pas se mettre à chronométrer les orgasmes…

 

Ah ouais ?… Et pourquoi ne le ferait-on pas ?

Un test est un test, il faut des preuves scientifiques (ou pas). Pour la science, je me suis donc sacrifiée.

 

L’expérience : stimulation clitoridienne manuelle dans des conditions identiques, une fois avec un lubrifiant classique (j’ai utilisé celui du coffret), et une autre fois, avec le gel stimulant contenu dans le coffret. En chronométrant le tout. (Quels branleurs, ces scientifiques… Mais bon, c’est toujours moins pire que de donner du LSD à un éléphant…).

 

Matériel :

  • Mon clitoris : C’est le mien. Si vous voulez reproduire cette expérience chez vous, débrouillez-vous pour trouver le vôtre. Si, malgré une recherche approfondie, vous ne parvenez pas à mettre la main dessus (cela peut arriver, environ une personne sur deux n’en a pas), demandez à une âme charitable de vous en prêter un, ou choisissez une autre zone de votre corps (non, pas le bout du nez !).
  • Le lubrifiant à la fraise contenu dans le coffret : il fait office de “témoin”, pour comparer les effets.
  • Le gel stimulant contenu dans le coffret.

 

Conditions de l’expérience : tripotage de clitoris (le mien), en solo, à la main. Une fois avec le lubrifiant à la fraise, une fois avec le gel stimulant. Avec une pause assez longue et un rinçage entre les deux tests, pour ne pas fausser les résultats. En regardant un truc drôlement excitant : un chronomètre en ligne (bon, ok, je le reconnais, j’ai un peu triché en détournant les yeux de temps en temps, parce que voir des chiffres défiler, c’est assez stressant et déconcertant).

 

Test scientifique de lubrifiants

 

J’ai chronométré le temps entre l’instant où mon doigt enduit de lubrifiant est entré en contact avec mon clitoris, et la fin de l’orgasme (avec une seconde de délai pour atteindre la souris afin d’arrêter le chrono).

 

Résultat :

  • Lubrifiant non stimulant à la fraise : 1 minute et 48 secondes. Deuxième essai (d’affilée) : 1 minute et 15 secondes.
  • Gel stimulant : 1 minute et 48 secondes… Décidément, j’ai un abonnement. Il faudra que je pense à vérifier qu’il n’existe aucune malédiction associée à ce nombre… Deuxième essai (d’affilée) : 1 minute et 10 secondes.

 

Je crois qu’on peut en conclure que non, le gel stimulant n’a pas une grande influence sur le temps mis pour atteindre l’orgasme.

 

(Certes, pour que ma méthode soit réellement science-proof, il aurait fallu un plus grand nombre d’essais, une plus grande quantité de produit, et une plus grande diversité en matière de clitoris testeurs… Mais je fais ce que je peux avec les moyens du bord…)

 

Hypothèse 2 : Augmente-t-il l’intensité de la stimulation ?

Réponse (déterminée par la même expérience que pour l’hypothèse 1) : Oui. L’effet chaud-froid augmente l’intensité des sensations ressenties, tout au long de la stimulation, et pas uniquement au moment de l’orgasme.

 

Attention toutefois à bien rincer après utilisation, car, hors contexte, l’effet chaud-froid peut irriter et devenir douloureux !

 

Parfum et composition

Le gel stimulant sent la menthe. L’odeur est assez classique, elle évoque plus un arôme qu’un parfum subtil et élaboré.

 

Il a également un goût de menthe, plutôt réussi. C’est franchement bon, même, en fait : je viens d’en re-goûter une pincée, juste pour le plaisir : miam ! Il est donc tout à fait compatible avec le sexe oral.

 

J’ai brièvement recherché sur Wikipédia les substances listées dans sa composition. On est loin d’avoir affaire à un produit bio, mais je n’ai rien croisé qui soit référencé comme étant notablement dangereux.

 

Le bandeau

Il s’agit d’un bandeau noir en satin, long et doux. A l’une de ses extrémités, on peut lire, en lettres dorées italiques, “L’art de l’amour”. A son autre extrémité, un “A” majuscule.

 

C’est un accessoire de bondage soft multi-usages : on peut l’utiliser pour bander les yeux, mais aussi pour attacher les poignets ou les chevilles.

 

 

Les pétales

Les pétales sont en tissu parfumé à la rose. Le coffret que nous avons reçu en contenait onze. Ça n’a certes pas la classe des pétales de fleurs fraîches, mais ça se conserve plus longtemps.

 

 

Impressions

La présentation

Petit bémol quant au coffret en lui-même : les cloisons qui séparent les différents produits ne sont pas suffisamment rigides. Son contenu a donc bougé pendant le trajet. Mais il n’a pas été endommagé, et j’ai très facilement pu remettre le tout en place, ni vu ni connu. (Comme vous pouvez le constater sur la photo, on peut difficilement se douter de ce petit accident. Mais c’est pour cela que l’ordre des produits diffère de celui que l’on peut voir sur les photos officielles.)

 

Autre point qui me gêne un peu (bien que ce ne soit pas très important), le texte qui fait office de mode d’emploi, inscrit au dos du coffret, est un brin… bizarre. Entre autres, il te racontent que les pétales de rose “améliore[nt] la chimie entre partenaires, et stimule[nt] les sens pour le goût et le parfum de l’autre”. Elles sont jolies, les pétales, hein, et elles sentent bon. Mais ça se voit que la personne qui a rédigé ce paragraphe n’a pas testé le coffret : à moins de se croire dans American Beauty, les pétales sont loin de constituer l’intérêt principal du coffret.

 

Hormis ces deux points, le coffret présente bien. Son aspect fait penser à un emballage de parfum. On voit son contenu à travers le plastique transparent avant de l’ouvrir.

 

 

 

Un cadeau qui s’offre aisément

Ce coffret peut être offert sans nécessairement connaître précisément les goûts de sa destinataire. Il convient aux couples qui souhaitent s’initier en douceur aux produits érotiques, mais peut également être offert, sans risque de mal cibler ou de se montrer trop avenant, à une conquête récente, pour montrer une attention sensuelle et préparer une soirée pimentée.

 

On peut aussi l’offrir à une amie sans ambiguïté, c’est un cadeau certes sexy, mais pas intrusif. Mais rappelez-vous que le bandeau n’a guère d’utilité en solo : assurez-vous que la future propriétaire du coffret ait un(e) partenaire sous la main pour mettre à profit son cadeau.

 

Conclusion

Dans coffret Extase Sensuel “Intime Elle”, on aime :

  • La diversité de son contenu,
  • Le joli bandeau tout doux.

Mais on lui reprochera :

  • Les parabènes dans son lubrifiant.

 

Merci à Kisskiss.ch  de nous avoir fourni le coffret Extase Sensuel Intime Elle pour ce test

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

1 réflexion sur “Découverte du coffret Extase Sensuel “Intime Elle””

  1. Avatar
    Non mais serieux, pourquoi je me suis oriente vers la mecanique quantique quand il y a des boulots de “statisticien d’arrivage d’orgasme” ? Scientifiquement, ce qui m’etonne le plus, c’est bien que le second soit toujours plus rapide d’environ 30%. Surement une histoire de composes chimiques par encore nettoyes du cerveau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *