Fabriquer un gode en silicone (2/6) : matériel

Fabriquer un gode en silicone (2/6) : matériel

le

Comme je vous l’ai dit dans un précédent article, nous avons décidé de fabriquer un gode en silicone, et de partager cette aventure avec vous.

Bien évidemment, ceci n’est pas l’unique guide de fabrication d’un sextoy en silicone que l’on puisse trouver. Pour cela, il existe de nombreuses méthodes. Voici un petit aperçu sans prétention de notre propre expérience.

Fabriquer un gode en silicone

 

Fabriquer un gode en silicone : le matériel

Pour le moule, nous avons opté pour un moule imprimé en 3D en PLA. La raison de ce choix est que nous possédons déjà une imprimante 3D, que nous avons achetée afin de procéder à des bricolages sympas pour le blog, dont nous vous parlerons au fil du temps.

Nous avons déjà eu l’occasion d’imprimer un zizi en 3D. C’est d’ailleurs ce dernier qui nous a donné envie de fabriquer un gode en silicone. En effet, les objets imprimés en 3D sont poreux et friables, et ne sont donc pas body-safe. Sur le net, on lit pourtant de nombreux tutoriels proposant d’imprimer un sextoy en 3D, et on en trouve même en vente sur Etsy. Mais l’usage de tels accessoires en tant que sextoys est dangereux.

La solution : utiliser l’impression 3D pour confectionner un moule permettant de fabriquer un sextoy en silicone.

Matériel pour la fabrication du moule

Le matériel, pour concevoir et fabriquer le moule :

Un logiciel de conception 3D

Là, c’est en fonction de vos préférences et de vos habitudes. Lui a fait quelques essais de modélisation en VR avec Adobe Medium, puis a réalisé le prototype du zizi avec ZBrush, avant de l’affiner et d’en faire le négatif avec Blender.

Une imprimante 3D

Notre imprimante est à filament. Il nous faudra donc un rouleau de PLA, le plastique le plus courant utilisé pour l’impression 3D, pour confectionner le moule.

Fabriquer un gode en silicone : impression 3D du moule

Du Mod Podge

Le Mod Podge, une colle-vernis utilisée pour les bricolages artistiques à partir de papier, de carton, de tissu ou de bois. Celle-ci nous permettra de lisser les stries du filament, les imperfections et la scission entre les deux parties du moule. Si vous avez imprimé le moule avec une imprimante à résine, il sera plus lisse et cette étape pourra se limiter à colmater la jointure entre ses deux moitiés.

Fabriquer un gode en silicone : appliquer du Mod Podge pour lisser le moule

Note : la méthode la plus couramment employée consiste à réaliser un positif du gode (soit à l’aide de l’impression 3D, soit à partir du matériau de votre choix), puis à fabriquer un moule en silicone à partir de celui-ci. Cependant, nous avons opté pour un moule directement imprimé en 3D. Cela donne de moins bons résultats, mais c’est une solution plus rapide et nécessitant moins de silicone.

Matériel pour le moulage du gode

Le matériel, pour mouler le sextoy :

  • Des gants, pour ne pas trop se salir les doigts. Le silicone est vraiment embêtant à faire partir.
  • Un spray de démoulage, afin que le moule n’adhère pas. Si le moule n’est pas en silicone, ce n’est pas forcément indispensable.

Fabriquer un gode en silicone : le matériel

  • Du silicone à mouler.  J’entrerai dans les détails à ce sujet dans la suite de cet article.
  • Des colorants pour le silicone.

Fabriquer un gode en silicone : les colorants

Plusieurs récipients

Il vous faudra disposer de plusieurs récipients, pour mélanger les deux composants du silicone et le colorant. Il faudra un récipient par couleur. N’utilisez pas de verres ou de mugs auxquels vous tenez, les récipients resteront quelque peu englués de silicone après usage.

Les récipients doivent être suffisamment grands pour ne pas déborder, même pendant l’aspiration des bulles. Il faut prévoir de ne pas les remplir trop.

Nous n’avons pas vraiment calculé notre coup, et avons opté pour quatre verres identiques pour un gode de dimensions phalliques moyen-grand, et… Ca a débordé.

Fabriquer un gode en silicone : matérielDe quoi mélanger

N’ayant rien d’approprié pour touiller, nous avons opté pour des pics à brochettes en bois cassés en deux, plusieurs par verre pour former une tige d’épaisseur suffisante. Et ce fut une mauvaise idée. En effet, les pics à brochettes ont perdu de petites échardes de bois, et nous avons galéré pour les ôter du mélange.

Nous vous conseillons d’acheter des spatules en bois jetables, style bâtonnets de glace, ou de consacrer définitivement quelques cuillères au bricolage.

Une pompe à vide

La pompe à vide permettra d’enlever les bulles du silicone, afin que le sextoy n’ait pas de trous.

Une pompe à vide pur fabriquer un gode en silicone

Fabriquer un gode en silicone : choisir le silicone

Le silicone à mouler s’achète sous forme de duo de composants à mélanger.

Mais déjà, qu’est-ce que le silicone ? Si vous lisez sa très longue définition sur Wikipédia, vous apprendrez que le silicone est un produit à base de silicium, extrait du quartz.

Attention, tous les types de silicones ne sont pas nécessairement prévus pour faire des sextoys. Afin de choisir la matière première adéquate pour fabriquer un gode en silicone, plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

Silicone au platine ou au peroxyde ?

En premier lieu, il est essentiel de s’intéresser à la qualité du silicone pour fabriquer un gode. Celui-ci doit impérativement être body-safe.

Bien évidemment, on ne trouve pas de “silicone spécial fabrication de sextoys” dans le commerce. A part si on inclut les trucs style “Clone-a-Willy”, mais je ne suis pas sûre que la qualité de leurs versions silicone soit terrible. Pour un objet destiné à pénétrer dans votre corps, il faudra au moins utilisé un matériau approuvé pour le contact avec les aliments.

Or, il existe deux types de silicones dits “alimentaires”. Ceux-ci proviennent d’un mélange entre des polymères de silicone et un catalyseur. La différence se situe au niveau du catalyseur employé dans la réaction :

  • Les silicones catalysés au peroxyde : il s’agit de la version la moins chère, qui laisse migrer des particules à haute température. A éviter, pour les sextoys comme pour les accessoires de cuisine.
  • Les silicones catalysés au platine : ils sont plus chers, mais sans danger pour l’organisme et durables.

Moulage d'un gode en silicone

Du côté des sextoys vendus un peu partout, c’est pareil, on trouve différentes qualités de silicone. Méfiez-vous si un sextoy en silicone bon marché conserve une odeur chimique.

Nous avons décidé d’acheter deux silicones body-safe au platine différents, afin de pouvoir tester et tâtonner.

Dureté du silicone

Une fois que vous avez choisi le type de silicone qui vous servira à fabriquer un gode, n’espérez pas en avoir fini avec les décisions cruciales. Il est désormais temps de déterminer la fermeté de votre futur sextoy. Pour quantifier celle-ci, on utilise l’échelle de dureté Shore (“shore hardness scale” en anglais).

Shore hardness scale

Les sites qui vendent du silicone à mouler indiquent généralement à quelle valeur leurs produits correspondent sur cette échelle. Cette notion se retrouve d’ailleurs également lors du choix de plastiques flexibles pour l’impression 3D.

Temps de séchage

Pour le temps de séchage, nous vous conseillons de choisir le plus long possible. C’est ce que nous avons fait, en optant pour du silicone séchant en 45 minutes… Et heureusement, car nous avons déjà bien galéré pour parvenir à tout faire dans les temps, ça a été limite.

Moulage d'un sextoy en silicone

Voilà. Si vous avez suivi ce guide, vous disposez désormais de tout le matériel pour fabriquer un gode. Dans le prochain article, nous vous expliquerons comment nous avons modélisé le sextoy, puis le moule, en 3D.

Suite au prochain épisode : la conception 3D du sextoy.

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.