Pourquoi fréquente-t-on les cabines vidéo d’un sexshop ? (l’étrange machine que je vous ai présentée dans un article précédent)

Quelques habitué(e)s des lieux ont accepté de m’éclairer sur le sujet en me racontant leur point de vue et leurs expériences.

Dans cette première partie, voici ce qu’en pense Mlle. Misslady, qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

cabines vidéo de sexshop

Les cabines vidéo de sexshop, lieux de libertinage

J’ai pas mal d’expérience des cabines vidéo de sexshop.

Celles-ci ne m’attirent pas spécialement pour leur fonction première (regarder un film porno). Mais plutôt pour les avantages qu’elles apportent en matière de libertinage, dont je suis adepte.

Il existe plusieurs types de cabines vidéo :

  • les cabines “simples”, qui ne m’intéressent pas vraiment,
  • les cabines “doubles”,
  • et les “géantes” qui, avec leur douzaine de places assises et de leur écran plus grand, peuvent parfois obtenir la pompeuse appellation de “cinéma porno”.

On peut les trouver dans des sexshops, mais aussi dans certains saunas ou clubs.

Les cabines doubles sont pour moi des lieux de rencontres très pratiques pour y retrouver des personnes que je ne souhaite pas recevoir (et réciproquement) ni rencontrer dans des lieux en plein air qui “craignent” un peu. Cette option me semble résolument intéressante pour les rencontres que je qualifierais de “purs plans cul sans lendemain”.

Des lieux sobres, mais équipés

Je choisis en général des établissements discrets, propres, disposant de sanitaires, et bien sécurisés.

Le cadre est sobre : des banquettes en skaï (facilement nettoyables soi-même avec un flacon de gel désinfectant si on n’a pas confiance), des miroirs muraux, une lumière tamisée, des portemanteaux pour les vêtements… La pièce peut être chauffée en hiver et climatisée en été, ce qui est appréciable.

Et gâteau sur la cerise, une télé diffuse des cochonneries inspirantes, que l’on a soi-même choisies s’il s’agit d’un sexshop et non d’un sauna, pour se stimuler si besoin. Le tout à un prix nettement plus intéressant que celui d’un hôtel, pour y faire strictement la même chose.

Dans certains saunas, les banquettes peuvent être remplacées par des lits en skaï également. Et certaines pièces disposent parfois d’équipements SM, genre croix de saint André, sling (ndlr : un sorte de hamac, version BDSM), etc…

Plus sûr qu’un lieu de rencontre en plein air

Donc oui, je suis très cliente des cabines vidéo de sexshop, dont j’use et abuse. Idem pour les “cinémas porno”, qui s’avèrent être d’agréables endroits d’exhib ou d’orgies et me semblent beaucoup plus sécurisés et salubres que certains bois ou parcs.

De plus, ces lieux semblent à l’abri des contrôles de polices (contrôles fort refroidissants lorsqu’ils surviennent en pleins ébats pour y mettre fin). Et je n’y ai pour l’instant jamais reçu d’amendes pour attentat à la pudeur ou autres joyeusetés en cas d’exhib.

Ndlr : les cabines vidéo sont des lieux dont l’accès et restreint, payant, et réservé aux personnes majeures. A priori, comme dans un club libertin, pourvu que vous respectiez les personnes présentes et les lieux, la nudité et les pratiques sexuelles entre adultes consentants n’ont rien de répréhensible.

Trouver le bon sexshop prend du temps

Par contre, je vais mettre un gros bémol : trouver un sauna ou un sexshop où l’on se sente vraiment à l’aise et en sécurité, avec une population agréable, cela prend pas mal de temps. Tous les établissements ne se valent pas. Le premier filtre est le prix : il est généralement périlleux de choisir le moins cher. Le second est l’heure où l’on s’y rend. Et d’autres précautions sont à envisager, bien sûr, si on veut multiplier les chances de passer un bon moment sans souci.

Pour avoir visité (parfois en coup de vent, juste le temps de m’en offusquer) certaines cabines à touristes parisiennes de la rue de la Gaîté, de Clichy, ou de Saint-Denis, je peux témoigner de l’insalubrité totale de certains sexshops. Voire de l’insécurité palpable qui se dégage de la population qui fréquente certains de ces établissements sordides. Même la pire des bactéries y mourrait probablement grignotée par la gale…

Ma préférence personnelle va donc à de petits commerces de province, nettoyés quotidiennement, qui sentent le frais plutôt que la branlette, dont les rouleaux de sopalin dans les cabines et de PQ dans les toilettes sont remplacés à temps, et dont les employés et la clientèle sont courtois, souriants et sympathiques. Bref : compatibles avec mes petites attentes, comme pour n’importe quel commerce.

 

Un grand merci à Mlle. Misslady pour avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Pour en lire davantage à ce sujet :

 

Source de l’illustration : galerie Flickr de Daniel Chodusov

Edit : Venez discuter exhibitionnisme et voyeurisme sur le forum Sexualité !

 

8
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
EmilieTinuElle Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Tinu
Tinu

Merci beaucoup pour cet article, et surtout merci beaucoup à la personne qui a acceptée de répondre, c’est vraiment très intéressant!

La question, que je me pose, c’est dans son cas, elle préfère les cabines à deux, ok ça se comprend parfaitement, le soucis, c’est qu’on ne choisi pas son partenaire je suppose, ça me semble assez aléatoire comme qualité de rencontre.

Sinon effectivement je ne l’avais pas du tout envisagé de la sorte. Visiblement c’est lieux semblent “courants” du côté de Paris, mais j’ai comme un doute sur le reste de la france.

Une estimation du tarif de ces séances?

Tinu
Tinu

Ah ok, je comprends mieux du coup, c’est plus comme lieux de rencontre après sélection, c’est déjà bien plus logique. :)

Tinu
Tinu

Ah oui donc c’est pas vraiment cher effectivement. Et c’est 9€ par personne?

Est ce qu’il y a des tarifs de groupe? (loool)

Emilie
Emilie

Bonjour @elle, j’aimerais bien tenter moi aussi, j’ai une question, sur quels sites allez-vous pour choisir votre partenaire ?