Jeju Loveland

Jeju Loveland, parc d’attractions érotique

par Elle
le

Jeju Loveland est un parc d’attractions situé sur l’île Jeju, en Corée du Sud. Sa particularité : il est exclusivement réservé aux adultes.

En effet, cette aire de jeux pour grandes personnes est une expo géante consacrée à l’érotisme.

Jeju Loveland, parc d'attractions érotique

On peut y admirer non moins de 140 sculptures. Les styles sont très variés, mais chacune de ces sculptures représente une scène érotique. Vingt diplômés de l’université de Hongik, à Séoul, les ont réalisées entre 2002 et l’ouverture du parc en 2004.

Le parc revisite de nombreux clichés de l’érotisme, avec des statues montrant des couples qui font l’amour dans diverses postures.

Histoire de Jeju Loveland

Autrefois et jusqu’au début des années 1990, l’île de Jeju était le lieu touristique de prédilection des jeunes mariés coréens pour passer leur lune de miel. Les hôtels de la région proposaient aux tourtereaux, novices et souvent intimidés, des divertissements à connotation érotique. Ces animations les aidaient à se détendre et leur donnaient parfois de bonnes idées pour plus tard.

Ce passé “d’île de l’érotisme” a probablement contribué à faire de la province de Jeju-do le lieu rêvé pour accueillir un parc à thème sexuel.

Les statues de Jeju Loveland

jeju-loveland-2-LonelyBob jeju-loveland-3-LonelyBob

Des scènes érotiques variées

Les statues de Jeju Loveland se suivent et ne se ressemblent pas, mettant en scène des ébats sexuels dans des situations diamétralement opposées.

Statues érotiques de Jeju Loveland

 

Certains protagonistes s’enlacent tendrement, tandis que d’autres tentent de s’esquiver pour échapper aux insatiables appétits de leur partenaire.

statues de Jeju Loveland jeju-loveland-8-stari4ek

 

Les situations vont de la plus prude à la plus osée : des timides amoureux s’embrassant tendrement en s’offrant fleurs et chocolats, à la pénétration furtive et anonyme à travers un glory hole.

jeju-loveland-9-stari4ekjeju loveland - glory hole

 

Les plaisirs solitaires y sont également à l’honneur, avec des jeux sur les proportions assez amusants. Une femme gigantesque se masturbe, tandis qu’une autre, de taille plus modeste, chevauche un fantasmagorique pénis géant.

jeju-loveland-4-Mr-Laser jeju-loveland-5-ntenny

La sexualité des animaux

La sexualité des animaux y est également présente. Tortues, chiens et même petits cochons stylisés s’en donnent à cœur joie et s’accouplent dans les moindres recoins du parc.

jeju loveland - sexe entre tortuesjeju loveland - chiens

 

Des statues animées

Certaines statues sont animées. Elles s’actionnent manuellement, grâce à un levier, qui permet de mettre en mouvement les personnages et de déclencher ainsi le coït.

jeju-loveland-17-ntenny jeju-loveland-18-stari4ek

 

Des sexes partout

Les symboles phalliques ou évoquant le sexe féminin y font légion. Par ici, un immense pénis s’érige vers le ciel au centre d’une placette, par là, une roche creuse ressemble bien trop à une vulve pour qu’il puisse s’agir d’une coïncidence.

jeju-loveland-13-jessabean jeju-loveland-14-LonelyBob

 

Parfois, ces symboles se font plus discrets, et tentent de s’intégrer (presque) ni vus ni connus dans le décor : carottes, champignons, fusées, moules… aucun détail n’est innocent.

jeju-loveland-15-ntenny jeju-loveland-16-stari4ek

 

Même les panneaux s’y mettent. Ceux qui indiquent les directions sont en forme de pénis, le gland pointé vers la route à suivre.

jeju-loveland-22-stari4ek jeju-loveland-21-ntenny

 

Ceux qui indiquent un lieu intéressant dépeignent, à l’aide de pictogrammes, des positions sexuelles. Ci-dessous, j’imagine que le panonceau de la seconde photo indique le parking. Le premier, eh bien, euh… Bonne question…

jeju-loveland-20-ntenny jeju-loveland-19-stari4ek

 

Jambes, fesses et doigts

Jeju Loveland - Doigt dans un trou

On y trouve aussi des jambes et des culs nus, des doigts fourrés dans des orifices et des threesomes acrobatiques.

jeju loveland - threesome acrobatique

 

De l’érotisme jusqu’aux toilettes

On peut s’y photographier en super-héros pervers pour l’occasion… Ou se faire uriner sur les mains par des lavabos lubriques, intrigants et un brin inquiétants.

jeju loveland - Super-héros perversjeju loveland - lavabos pisseurs

 

L’érotisme suit les visiteurs jusque dans les toilettes.

Jeju loveland - toilettestoilettes de Jeju loveland

 

Un musée du sexe

Jeju Loveland comporte aussi un hall d’exposition, dans lequel on peut contempler des œuvres d’artistes coréens contemporains. Le contenu de ce hall est renouvelé chaque mois.

jeju-loveland-30-LonelyBob jeju-loveland-31-LonelyBob

 

Sources des illustrations, à visiter pour voir tout un tas d’autres photos : galeries Flickr de LonelyBob, de ntenny, de Michael Sotnikov, de Mr Laser, de whyyan, et de Jessica Eldredge, licence Creative Commons.

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *