Sextoys connectés : test du vibro Bluetooth Airbee

par Elle
le

Le vibro Bluetooth Airbee est un sextoy connecté assez particulier. Contrairement à ses homologues, principalement destinés à des jeux en couple, il s’utilise en solo.

En effet, ce sextoy permet de travailler ses muscles de Kegel de manière ludique, en mesurant ses performances et en observant sa progression au fil du temps.

Sextoys connectés : test du vibro Bluetooth Airbee

Il existe en deux versions, dont l’aspect est identique. L’une est compatible avec les téléphones portables sous Android, et l’autre, avec les iPhones.

La boutique Espace Plaisir nous a envoyé la version pour iPhone. Mais hélas, je me suis rendue compte trop tard que celle-ci ne pouvait pas fonctionner avec nos smartphones sous Android. Ce n’est qu’après l’avoir déballé, essayé en mode non-connecté, et tenté désespérément, mais sans succès, de le coupler avec l’un de nos téléphones ou avec un PC, que nous avons fini par contacter la marque pour leur poser la question.

Je me suis donc finalement résignée à emprunter l’iPhone d’une amie afin de l’essayer.

Voici le test du vibro Bluetooth Airbee.

Acheter chez Espace Plaisir 

Packaging du sextoy

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-1

Le packaging est sympa, bien que jetable.

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-2 objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-3

Sur la face avant, un couvercle en carton, aimanté, masque une fenêtre ovale plastifiée, à travers laquelle on aperçoit le sextoy.

La boîte s’ouvre sur le dessus afin d’atteindre l’Airbee, maintenu immobile sur un support en plastique.

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-6 objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-5

Avant de balancer cet emballage à la poubelle, vous pouvez récupérer le petit aimant néodyme qui maintient le couvercle, et jouer avec. Pour l’instant sexy, on repassera, mais c’est trop rigolo pour s’en passer.

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-7 objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-4

Aspect de l’Airbee

Selon l’angle sous lequel on le regarde et l’imagination du moment, l’Airbee peut ressembler à un bonhomme avec un gros nez, à une tête d’oiseau ou à un poisson…

Sextoy connecté Airbee

Il se compose d’un seul bloc, constitué d’une partie insérable, allongée et bombée, d’environ 9 centimètres de long, et d’une zone creuse, sur laquelle se trouve l’unique bouton de commande.

Il existe en deux teintes : mauve, comme l’exemplaire que nous avons reçu, et rose.

Vibro connecté blueTooth Airbee

Texture et matériaux

L’Airbee est intégralement revêtu de silicone, matériau sans risque pour l’organisme. Sa surface est douce.

Vibro connecté Airbee et gode Fleshjack Jason Visconti
Pour se faire une idée des dimensions : l’Airbee à côté du gode Fleshjack Jason Visconti.

Alimentation de l’Airbee

L’Airbee est rechargeable. Le format de son câble est propriétaire : USB d’un côté, un petit pouic qui se plante dans le sextoy de l’autre.

Il se plante littéralement dans le cul du sextoy, d’ailleurs. En effet, au déballage, le trou permettant de charger le sextoy n’était pas accessible, et il nous a fallu percer le silicone avec l’embout du chargeur pour l’atteindre.

Vibro connecté AirBee et son câble de chargement

Nous avions déjà rencontré ce problème avec un vibro-lapin très bon marché. Mais c’est quelque chose que nous ne nous attendions pas à trouver sur un sextoy dépassant largement la centaine d’euros…

Il est annoncé comme étant waterproof, et a résisté aux plongeons sous le robinet que je lui ai fait subir.

Sextoy connecté Airbee et son câble de chargement

Utilisation du vibro Airbee

La musculation de la foune n’est pas l’unique but de l’Airbee. L’objet peut aussi être utilisé en tant que vibro plus classique, pour la stimulation vaginale ou clitoridienne.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, juste pour le plaisir, regardons une courte vidéo de présentation de l’objet, impliquant une marionnette-vulve pas du tout flippante :

 

 

En mode non-connecté

En mode “offline”, vu qu’il n’y a qu’un bouton, les commandes sont assez sommaires : on allume et on éteint le sextoy par une pression longue, et on passe d’un mode de vibrations au suivant par une pression simple.

Vibro Airbee

 

 

Si on se contente de l’allumer, l’Airbee ne vibre pas : il est sensible à la pression, de manière assez similaire au mode SenseTouch de certains sextoys Lelo, comme le Smart Wand, par exemple. Une fois appuyé contre la zone que l’on souhaite stimuler, il se met à vibrer, plus ou moins fort en fonction de la pression appliquée.

Utilisé ainsi sans smartphone, il devient un mini-vibro assez classique. La puissance des vibrations est correcte, sans être époustouflante non plus.

sextoy connecté Airbee

En mode connecté

Connection et application

L’AirBee se connecte en BlueTooth à un smartphone…

Et là… Mauvaise surprise (bon, ce n’est plus une surprise pour vous, vu que je vous l’ai déjà dit dans l’intro) : mon smartphone, sous Android, ne veut pas entendre parler de ce périphérique inconnu. Après avoir tenté diverses bidouilles, placé l’engin au centre d’un pentagramme tracé avec du lubrifiant, récité quelques incantations, et finalement contacté le fabricant, j’ai compris que c’était peine perdue.

L’AirBee iOS ne peut se connecter qu’à un iPhone.

Dépitée, je l’ai enterré au pied d’un arbre abandonné dans un coin.

 

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-20
Quelques sextoys connectés empilés…

 

Ce n’est que bien plus tard, lorsqu’au détour d’une conversation, une amie m’a proposé de me prêter son iPhone pour me permettre d’achever ce test, que j’ai décidé de reprendre les choses où je les avais laissées…

 

 

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-19 objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-18

Toujours les mêmes sextoys connectés : le OhMiBod BlueMotion, le We Vibe 4 Plus, le Smart Mini Vibe et l’Airbee

 

Pour pouvoir le contrôler et jouer avec, il faut d’abord télécharger, gratuitement, l’application KegelMate sur iTunes. Si vous avez la version Android, l’application se nommera simplement AirBee sur Google Play.

L’appli propose deux modes, au choix : “Massage” ou “Exercices”.

 

Le mode Massage

Le mode Massage est un écran permettant de jouer avec les modes et l’intensité des vibrations. Il rappelle le mode “Touch” du OhMiBod BlueMotion.

 

sextoy-connecte-airbee-mode-massage
Le mode Massage du AirBee (source du screenshot: Google Play)

 

Le mode Exercices

Le modes Exercices est une sorte de mini-jeu, dans lequel, la tête du sextoy insérée dans le vagin, il va falloir effectuer des séries de contractions du périnée. C’est dans la partie la plus fine du vibro, qui sera donc au niveau de l’entrée du vagin, que se situe le capteur.

 

sextoy-connecte-airbee-mode-exercise sextoy-connecte-airbee-mode-exercise-2 sextoy-connecte-airbee-mode-exercise3

Le déroulement d’un exercice dans l’appli (source : Google Play)

 

Les “exercices” (c’est un jeu, certes, mais en même temps, c’est du sport) sont assez simples : ils consistent à successivement contracter, puis relâcher les muscles pelviens pendant la durée annoncée, et à répéter l’opération un certain nombre de fois. Une sorte de Dance Dance Revolution pour foune, quoi. (Note : mais pourquoi n’ont-ils pas fait une version musicale de l’appli ?)

 

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-11 objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-14

 

Au premier abord, les exercices m’ont semblé assez difficiles : j’avais beau serrer de toutes mes forces, je ne parvenais qu’à faire réagir aléatoirement le curseur. Pourtant, ma foune se porte bien, donc cela m’a un peu étonnée : cette appli et ce sextoy étaient-ils destinées aux accros de la muscu vaginale, déjà capables de briser des noisettes avec leur périnée ?

J’ai enfin compris ce qui clochait : il faut vraiment maintenir le vibro positionné de manière précise pour que le capteur daigne percevoir la pression. Bref : il capte plutôt mal, ce qui est perturbant, au point de gâcher une bonne partie de l’aspect amusant du jeu.

Conclusion sur l’Airbee

objetsdeplaisir-sextoy-connecte-airbee-9Les bons points :

  • Le concept est à la fois innovant, utile et motivant : concrètement, faire des exercices de Kegel, c’est indispensable, mais ce n’est pas l’activité la plus distrayante qui soit. Un encouragement ludique est donc le bienvenu.

Les mauvais points :

  • Le capteur mal fichu gâche le jeu et rend l’utilisation difficile, voire laborieuse.
  • Le coup de l’incompatibilité Android/iOS … Les autres sextoys connectés (We Vibe 4 Plus, OhMiBod BlueMotion, etc) ne rencontrent pas ce problème, donc il ne s’agit apparemment pas d’une contrainte technique obligatoire. Pourquoi avoir sorti deux versions au lieu de prendre la peine de créer un engin compatible ? Mystère et boule de gomme. Mais c’est fort relou, d’autant plus que cela n’est explicitement précisé nulle part.
  • La qualité n’est pas à la hauteur du prix. On constate de nombreux défauts, notamment le câble au format propriétaire qui se pouic dans le sextoy sans que celui-ci n’ait d’orifice où le pouiquer. Et, surtout, la qualité du capteur est vraiment désastreuse.

En définitive, le vibro connecté Airbee est une bonne idée… qui mériterait d’être exploitée de manière plus approfondie. J’étais largement conquise par le concept, mais je ne suis pas convaincue par le résultat.

Si vous cherchez un chouette sextoy connecté, pour le moment, je vous conseille d’orienter plutôt votre choix vers le We Vibe 4 Plus.

 

Note finale du test

3 / 10

Look et originalité

5/10

Texture et matériaux

7/10

Efficacité

1/10

Ergonomie et aspect pratique

1/10

Rapport qualité/prix

1/10

Les plus

  • Concept innovant et utile

Les moins

  • Capte mal, ce qui rend l'utilisation pénible, là où elle devrait être fun
  • Incompatibilité entre les versions Android et iOs
  • La qualité laisse à désirer

 

Merci à la boutique Espace Plaisir, qui nous a permis de tester l’AirBee iOs (note : suivez plutôt le lien ci-contre pour la version Android de l'Airbee).

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

8 réflexions sur “Sextoys connectés : test du vibro Bluetooth Airbee”

  1. Avatar
    Pour avoir essayé ce truc il y a quelques temps, je suis totalement d’accord avec vos conclusions. Nous avons eu la chance de recevoir la version compatible avec nos téléphones mais les capteurs ont vraiment du mal. C’est le produit qui a été le plus casse bonbon à tester et qui m’a mise vraiment en colère, cette histoire de capteurs qui ne captent rien, c’est agaçant !
  2. MagicToy
    Pas coool le PB de compatibilité… bon, ici on ne jure que par la pomme donc no soucis :-) Ceci dit, c’est vrai que dans cette fourchette tarifaire, on attend (bcp) mieux comme résultats… Merci Miss, pour ce nouveau test tout en couleurs… :-)
  3. Toy Story
    En effet. j’imagine votre surprise quand vous n’avez pas réussi à le connecter:( En tous les cas ton test m’a bien fait sourire:)
    1. Avatar
      En fait, on a mis un moment à y croire, la possibilité que l’engin ne soit pas compatible semblait tellement bête… Donc entre le moment où on a commencé à galérer pour tenter de le connecter et celui où on a reçu confirmation de l’info par le fabricant, y’a pas vraiment eu d’effet de surprise…
  4. Tinu
    Merci pour ce test intéressant. Clairement vu les prestation c’est bien trop cher. Après perso je reste frileux des ondes collées aux parties génitales… Et le fait qu’il existe deux sextoys selon le portable est un gros défaut. Si on change portable apple/android ça marche plus…
  5. Curieux
    Au fait, la copine qui t’a prêté l’iphone, tu lui as prêté le vibro en échange? :D. Plus sérieusement, je ne vois pas pourquoi les fournisseurs du toy n’ont pas développé une appli iphone et une appli android pour le même sex-toy. Si c’était vraiment nécessaire de changer, il faudrait proposer une puce ou un logiciel interchangeable. A plus de 100€, ça fait vraiment mesquin… Et l’absence de sensibilité aux mouvements du corps, ça doit être aussi ch…ant qu’une manette de jeu qui fonctionne mal. Bref, à 13€, on peut comprendre, à 130€…
    1. Avatar
      J’avoue qu’en voyant que l’engin ne marchait pas avec mon téléphone, j’ai grave regretté de l’avoir essayé… Sinon, je l’aurais volontiers refilé à une propriétaire d’iPhone volontaire pour le tester… Les applis iOS et Android de l’engin sont à peu près identiques, donc deux hypothèses : – Soit la marque est vraiment très, très mal organisée (genre les développeurs iPhone et Android du driver se fond la gueule au point de refuser de travailler sur le même sextoy) – Soit, c’est bridé volontairement (auquel cas, je comprends vraiment pas pourquoi…)
  6. Tinu
    Peut être que la “norme” bluetooth n’est pas la même entre les deux plateformes, ça ne serait pas la première fois qu’il faut du spécifique pour un i-bidule. Toutefois, ils auraient du prévoir une puce qui gère les deux cas et non pas deux versions….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *