La boutique en ligne Sexy Market nous a proposé de tester le vibro Lapinou, un petit sextoy clitoridien en forme de lapin.

VibroLapinou

J’avais déjà croisé le sosie de ce sextoy sous divers noms : le Totoro d’Odeco, le LoversPremium Honey O-Bunny et le Muse Massager. Je pensais donc que mon interlocuteur faisait allusion à l’un de ces modèles. Eh bien non, il s’agit bien de la version Sexy Market du lapin à gros sourcils.

Je ne sais pas si les diverses versions comportent des différences, mais au premier abord, elles semblent se ressembler pas mal.

Voyons donc ce que vaut ce Lapinou Sexy Market.

Packaging du sextoy

Le packaging présente plutôt bien, mais il est jetable, et donc sans grand intérêt.

Intéressons-nous plutôt au sextoy.

Aspect du vibro Lapinou

Le vibro Lapinou est mignon. Il ressemble à un lapin, mais aussi (et surtout) à Totoro, l’esprit de la forêt trognon de Miyazaki. Son mode d’emploi avoue d’ailleurs qu’il s’inspire de ce personnage.

En fonctionnement, il s’éclaire de tous les côtés. Ses yeux et ses sourcils s’allument (différemment en fonction du mode choisi), et le cercle formant le pourtour de son ventre clignote.

Vibro lapinou

Tous ces trucs lumineux, ça fait un peu gadget, certes, mais gadget plutôt bien fichu. Pas de défaut sur sa surface, il pèse un certain poids (pas huit tonnes, hein mais suffisamment pour sembler consistant), les détails sont soignés…

Et, en bonus, il constitue une super toupie. Certes, ce n’est pas là son but initial, mais il tourne hyper bien sur lui-même. On en viendrait presque à regretter qu’il s’agisse d’un sextoy. On a envie de trimbaler ce lapin rigolo avec soi et de le montrer, mais ce serait plutôt mal vu en société.

Dimensions

Le Lapinou mesure 9 centimètres de haut, pour 5 centimètres de diamètre. Bref, c’est un lapin de poche.

Texture et matériau

Le haut du corps et les oreilles du Lapinou sont en silicone pur, tandis que son popotin est en plastique ABS (uniquement des matériaux sains, donc).

Comme d’habitude avec les sextoys en silicone, pour prendre soin de sa petite peau de lapin sensible, évitez-lui d’entrer en contact avec des matériaux avec lesquels il pourrait réagir chimiquement : lubrifiants à base d’eau uniquement, et trouvez-lui une pochette ou un coffret de rangement.

Le bas du corps est rigide, tandis que les oreilles sont souples.

Il est inodore : reniflé et approuvé.

Alimentation du vibro Lapinou

Le Lapinou est rechargeable (et il est déjà chargé lorsqu’on le sort de son emballage).

Mais en le déballant, nous avons eu une mauvaise surprise plutôt étonnante. Le transfo est bien là, l’emplacement où on est censé le brancher est bien indiqué, mais… pas de trou ! …? On fait comment, pour le recharger ?

le vibro Lapinou et son câble de chargement

 

Perplexes, nous l’avons d’abord observé sous tous les angles, dans l’espoir de découvrir un mécanisme qui dévoilerait la prise cachée. Ah bin non, y’en a pas.

Ou plutôt, il y a bien une prise, mais elle se trouve sous le silicone, là où l’on devine un petit cercle sous l’inscription “DC”. Le trou dans le revêtement a été oublié.

Il faut donc percer, en faisant gaffe à ne rien bousiller. Bon. On a galéré un bon quart d’heure, ne sachant pas trop quoi faire car ne souhaitant pas l’abîmer… Mais on a fini par s’en sortir. La technique consistait à maintenir le pouic du chargeur bien horizontal (en supposant que Lapinou-Totoro soit assis sur son popotin), et à bourriner un peu.

Avons nous manqué de chance et était-ce un défaut de cet exemplaire en particulier, ou ce problème touche-t-il tous les lapinous ? Aucune idée.

Cela dit, une fois cette étape (un brin laborieuse, surtout sans aucune indication) passée, le chargement en lui-même se passe bien. Je n’ai pas chronométré la durée d’utilisation permise avant de devoir le recharger, mais je m’en suis servi plusieurs fois sans que sa batterie ne donne de signes de faiblesse.

Commandes et modes

Le vibro Lapinou a 10 modes :

  • 3 niveaux d’intensité de vibrations
  • 7 modes de pulsations

On allume le vibro, puis on passe aux modes de vibrations suivants en appuyant sur l’un de ses yeux (au choix, tout dépend par quel mode on veut commencer). On revient au mode précédent en appuyant sur l’autre œil.

Pour l’éteindre, on fait défiler les modes (dans un sens ou dans l’autre, peu importe) jusqu’à ce que les vibrations cessent.

On remarquera, au passage, que son fonctionnement ne correspond pas au mode d’emploi indiqué sur l’emballage (bizarre…). Mais on n’a pas vraiment besoin d’un mode d’emploi pour comprendre comment utiliser l’engin.

Niveau sonore

Le Lapinou est à classer parmi les vibros peu bruyants. Porte fermée, on ne l’entend pas dans la pièce à côté.

Efficacité du vibro Lapinou

Les oreilles souples du Lapinou sont destinées à la stimulation du clitoris. Sa puissance m’a surprise. Pour une petite bestiole, il vibre sacrément fort !

Toutes proportions gardées, bien entendu. Rien à voir avec un vibro filaire utra-puissant du genre Body Wand ou Fairy. Mais pour un mini-vibro qui fonctionne sur batterie, il est bourrin.

 

 

Avant d’essayer le Lapinou, je pensais qu’il s’utilisait en calant le clito entre ses deux oreilles. Apparemment, j’avais surestimé la taille de mon clito. En tentant de placer l’engin ainsi, la zone de contact est très petite, rapport au diamètre des oreilles.

La position idéale s’avère être : une oreille du Lapinou directement sur le clito, bien à plat, qui va faire tout le boulot, et l’autre oreille au-dessus ou au-dessous du clito, qui apporte une petite stimulation-bonus. Les oreilles sont flexibles : c’est donc assez facile à positionner, et confortable.

Le silicone en surface est un peu mou. Pas autant que la pointe du We Vibe Touch ou du Fun Factory Tiger G4, par exemple, mais, pour le clito, c’est déjà mieux que pas mou du tout : qui dit mou dit frottement amortis, et donc plus de marge sur le ratio durée d’utilisation / quantité de lubrifiant à tartiner pour ne pas s’irriter.

Bref, c’est un sextoy efficace.  Pour moi, environ une minute par orgasme lors du premier test, sans pourtant être spécialement dans l’ambiance.

Conclusion sur le vibro lapinou

Les bons points :

  • Il est trognon et rigolo. Et pas moche.
  • Pour sa taille, il est drôlement efficace : ce lapin est un lapin puissant.
  • Il se compose de matériaux sains (silicone et plastique ABS)

Les mauvais points :

  • Prise de chargement inexistante… ou plutôt, à perforer soi-même.
    J’espère qu’il s’agissait d’une malchance, car si ça n’a rien de bloquant, dans le principe c’est un peu abusé je trouve.
  • Pas de pochette de rangement.

vibro lapinou

Niveau look, on aurait envie de le classer avec les canards vibrants, histoire de se constituer une basse-cour de sextoys en forme d’animaux. Mais niveau efficacité, le vibro Lapinou ne concourt pas dans la même catégorie. En effet, contrairement à son acolyte coin-couineur, c’est un vrai vibro digne de ce nom, tandis que l’autre volaille n’est qu’un bibelot décoratif.

Si vous cherchez un petit vibro clitoridien qui ne ressemble pas à un sextoy, et qui reste bien efficace, dans une gamme de prix pas démente, je ne peux que vous le recommander.

 

Lapinou (Sexy Market)

Lapinou (Sexy Market)
6.6

Look et originalité

9/10

    Texture et matériaux

    8/10

      Efficacité

      7/10

        Ergonomie et aspect pratique

        4/10

          Rapport qualité/prix

          5/10

            Les plus

            • Mignon
            • Vibrations plutôt puissantes
            • Matériaux sains

            Les moins

            • Le chargeur sans orifice fait un peu cheap
            • Aucun accessoire de rangement


            Merci à la boutique Sexy Market pour nous avoir permis de tester le Lapinou.

             

            1
            Poster un Commentaire

            avatar
            1 Comment threads
            0 Thread replies
            0 Followers
             
            Most reacted comment
            Hottest comment thread
            1 Comment authors
            Laetitia Recent comment authors
              Subscribe  
            plus récents plus anciens plus de votes
            Me notifier des
            Laetitia
            Laetitia

            Et bien 2 ans après, il semblerait que les fabricants aient toujours oublié de percer le silicone. Merci de vos conseils pour remédier à ce soucis.