Dans cette série d’interviews, nous nous intéressons aux points de vue de débutants en BDSM. Nous avons demandé à des personnes attirées par le BDSM, mais n’ayant que peu (ou pas) d’expérience, de parler de leurs envies, en répondant à quelques questions.

Pour cette troisième partie, notre interlocuteur est Maël, un autre dominateur débutant en BDSM.

Maël se décrit comme étant plutôt dominateur, au vu de ses quelques expériences. Il aimerait trouver une soumise, mais aussi, “pour essayer”, une dominatrice.

débutants en BDSM

Attrait du BDSM

1Pourquoi le BDSM vous attire-t-il ? Comment l’idée est-elle née dans votre esprit ?
Le BDSM m’attire car c’est un fantasme que j’aimerais bien pratiquer. Un fantasme, au départ, et ensuite une mise en pratique…

L’idée est née en lisant un manga alors que je devais avoir quelque chose comme douze ans et demi. Ma première érection que je comprenais réellement a donc du être sur du BDSM.

A préciser que le roman n’était pas du tout réservé aux adultes, simplement, pour mes yeux d’enfants, une paire de seins ligotés représentait quelque chose d’absolument incroyable, insensé… Et ce n’était d’ailleurs que l’idée qui m’attirait, l’image ne montrait presque rien. Je me suis ensuite caché pour regarder encore et encore cette image. Puis, je me suis renseigné et j’ai compris ce qu’étaient d’abord la nudité, puis le BDSM.

Attirance pour certains aspects du BDSM

2Le BDSM comporte un ensemble de pratiques assez vaste, et peut être perçu selon divers angles… Quel est l’aspect qui vous attire le plus ? Quelles sont vos envies en la matière ?

Je ne sais vraiment pas comment répondre à cette question… D’abord, je suis attiré par deux grands ensembles : principalement la Domination mais également la Soumission, même si cela est toujours resté à l’état de fantasme.

Un aspect qui m’intéresse beaucoup est celui de l’écriture, principalement partagée, mais je ne peux cacher que je suis également intéressé par les activités sexuelles liées au BDSM. Ce dont j’aurais envie, si je le pouvais, c’est de me soumettre à une femme, de me plier à ses désirs. Et surtout, j’aimerais pouvoir avoir une femme qui se plierait aux miens. Mais je ne suis pas fou et je sais que cela est rare, même si mes désirs sont assez peu définis.

attrait du BDSM

BDSM soft ou hard ?

3Plutôt soft ou plutôt hard ? D’ailleurs, quelle est votre définition de ces deux termes ?

Je vais commencer par la définition, ce qui n’est déjà pas facile du tout !

Je dirais du BDSM soft, que c’est l’art du bondage. En-dehors des activités sexuelles et du bondage, je ne connais pas assez les autres pratiques BDSM et je ne pourrais donc pas vous en parler ici. Mais je ne pense pas que le BDSM soft s’arrête au bondage, je pense que la Domination/Soumission sans qu’il n’y ait relation sexuelle peut-être définie comme étant du BDSM soft, mais je l’affirme sans pouvoir en être bien sûr…

Concernant le BDSM hard, je pense que c’est une relation sexuelle puissante… Je n’ai pas d’autres idées de mots pour définir cela. Et je n’aime pas me mettre dans des cases, aussi je dirais que je suis attiré par quelque chose qui se situe entre les deux.

Fantasme ou réel ?

4Pensez-vous que cela restera dans le domaine du fantasme, ou passerez-vous à la pratique ?

Je suis déjà passé à la pratique, deux fois. Et j’espère recommencer.

 

Un grand merci à Maël pour avoir pris le temps de répondre à mes questions.

 

Les billet précédents de cette série d’interviews :

La suite :

 

Sources des illustrations : galeries Flickr de Steve Rainwater et de Weer Stand, Creative Commons

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des