Quel est l’attrait du BDSM ? Comme dans l’article précédent sur ce thème, des personnes attirées par le BDSM, mais n’ayant que peu (ou pas) d’expérience, nous parlent de leur intérêt pour le BDSM, en répondant à quelques questions.

Dans cette seconde partie, nous allons voir ce qu’en pense François, un dominateur débutant en BDSM.

François se décrit comme étant “fetish et/ou dominateur”. Il est en couple, et a découvert le BDSM avec sa compagne.

attrait du BDSM

Attrait du BDSM

1Pourquoi le BDSM vous attire-t-il ? Comment l’idée est-elle née dans votre esprit ?

Je me suis rendu compte récemment que ma compagne était attirée par ce type de jeux. Je suis donc parti en quête de renseignements.
Pourquoi je reste ? Par curiosité, mais sans doute aussi parce que je me reconnais dans certaines pratiques.

Attirance pour certains aspects du BDSM

2Le BDSM comporte un ensemble de pratiques assez vaste, et peut être perçu selon divers angles… Quel est l’aspect qui vous attire le plus ? Quelles sont vos envies en la matière ?

Le plaisir que je peux apporter à ma compagne, c’est essentiel.

Viennent en second plan le jeu de séduction, la distillation de l’érotisme, le côté artistique qui en résulte.
La question de domination/soumission n’est quant à elle qu’accessoire, c’est en fait une relation qui s’établit spontanément.

BDSM soft ou hard ?

3Plutôt soft ou plutôt hard ? D’ailleurs, quelle est votre définition de ces deux termes ?

Je suis soft. Je débute, j’évite de tenter des choses pouvant mener à des catastrophes.
Je dirai que le “hard” laisse des traces physiques et mentales sur une période dépassant une heure, pas le “soft”.

Fantasme ou réel ?

4Pensez-vous que cela restera dans le domaine du fantasme, ou passerez-vous à la pratique ?

J’ai passé ce pas très récemment. Le résultat m’a surpris. Il remet en cause une partie des notions que j’avais jusque-là acquises.

 

Un grand merci à François, pour avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Si vous avez loupé le billet précédent, c’est par là : Débuter en BDSM : témoignages (Partie 1).

La suite de cette série d’interviews :

 

Source de l’illustration : galerie Flickr de foxgrrl.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
nounours Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
nounours
nounours

LE PLAISIR QU’IL PEUT APPORTER A SA COMPAGNE

c’est cela en effet, c’est le plaisir que l’on ressent en tant que soumis (c’est mon cas)Cela peut paraître ridicule et dérangeant que l’on puisse prendre du plaisir attaché ou fouetté mais c’est ma nature. Parfois difficile de faire admettre, mais seul il vous arrive parfois de ressentir un “manque” et là on est conduit au self bondage ou à s’imposer des douleurs (pinces, bougie ou autre)