test sextoy cobra libre fun factory

Test du Cobra Libre de Fun Factory

le

Messieurs, vous rêviez d’un sextoy qui serait “différent”, qui vous irait “comme un gant”, et qui allierait compacité et efficacité ? Alors ne rêvez plus, il s’appelle “Cobra Libre”, c’est LE stimulateur qu’il faut posséder, et c’est l’œuvre de Fun Factory

Masturbateur Cobra Libre de Fun Factory

Le masturbateur vibrant Cobra Libre de Fun Factory aurait très bien pu être dessiné par un designer automobile… Mais pourquoi faire conventionnel, alors que dans ce domaine, toutes les fantaisies nous sont permises…

Voici le test du Cobra Libre (première génération).

Acheter chez Lovehoney 

Packaging du sextoy

N’ayant pas conservé le packaging, je suis dans l’impossibilité de mettre des photos (mea culpa)… Ceci dit, il s’agit de l’emballage Fun Factory habituel, (déjà présenté dans le test du Stronic Drei). A savoir, une simple boite en carton, suffisante pour le transport, sans plus.

A noter toutefois, dans un emplacement discret situé à une extrémité de la boite, se trouve le câble USB “Click’n charge”, désormais fourni par Fun Factory… Néanmoins, toujours point d’adaptateur secteur ni même d’étui de fourni. J’ai donc commandé un adaptateur secteur, ainsi qu’un ToyBag en taille M.

Look du Cobra Libre de Fun Factory

C’est assez surprenant, on pourrait penser à un prototype automobile, avec ses deux “roues” arrières…

masturbateur Fun Factory Cobra Libre

 

A l’avant, une ouverture béante… Serait-ce une invitation ? (Nous ne saurions la refuser ! :-) ).

Texture et matériaux

Rien de bien nouveau de ce coté, on retrouve donc du silicone 100% médical pour la partie avant destinée à la stimulation du “précieux”…

Du plastique pour la partie arrière, destinée aux commandes, ainsi que pour le ventre et les flancs du reptile…

le masturbateur

Alimentation du Fun Factory Cobra Libre

Alors là, et c’est une grande nouveauté, le câble USB “Click’n charge” est bel et bien fourni dans l’emballage du Cobra.

Le câble USB du Cobra Libre et son adaptateur

Le chargeur de ces toys (Click’n charge), se trouvant à l’intérieur des jouets, il ne s’agit que d’un câble qui vient s’aimanter sur les bornes du sextoy, puis sur un port USB.

Par contre, l’adaptateur secteur n’étant pas fourni, il faudra bien penser, si besoin, à le commander sur le site (il est y vendu 3 euros).

L’adaptateur secteur (qui est vendu séparément)

La borne de recharge aimantée est située sur la marque “Fun”, au dos du Cobra.

Le principe de la liaison magnétique du chargeur peut paraître original, voire “geek” pour certains, mais au final je trouve tout cela un peu bancal… Ça peut aisément se décrocher et entrer en contact avec des objets environnants. Donc prudence… On aurait préféré, un système plus “accrocheur”, de type “MagSafe” (Apple), ou autre…

Les temps de charge sont relativement longs (données constructeur):

  • 12 heures la première utilisation
  • 6 heures par la suite

Pour info, la première recharge m’a prit 9 heures effectives, via USB, sur un IMac. Il sera bon de tester à l’occasion sur secteur, pour comparer.

L’autonomie est donnée pour environ une heure à plein régime, ce qui laisse tout de même de la marge, il me semble….

test-cobra-libre-fun-factory-13
Le logo “Fun”, sur le dos du Cobra Libre

Utilisation du Cobra Libre de Fun Factory

Sitôt déballé… Sitôt testé (on n’allait pas s’en priver :-) ).

Et là, quelle ne fut pas ma surprise… Impossible de me faufiler dans ce sanctuaire sans forcer exagérément !

Il est bien conseillé, sur la notice, d’utiliser un lubrifiant (à base d’eau, silicone oblige), mais, au vu de mon empressement, j’avais sauté cette étape…

Après une bonne lubrification, plus de soucis, le pénis trouve sa place tout naturellement, et, s’y plait même très bien…

test sextoy cobra libre fun factory
L’orifice du Cobra Libre

Pour rappel, nous sommes en présence d’un stimulateur (et non d’un masturbateur), dont la fonction principale reste la stimulation du gland et des zones érogènes environnantes, par des vibrations. Donc, point n’est besoin de se laisser aller dans un coït d’enfer avec ce reptile, dont la partie insérable n’excède pas 7 centimètres. Il suffit juste de lui glisser son zizi à l’intérieur du museau, (heuu, ça ne mord pas, j’ai testé :-) …), et de laisser travailler le monstre.

Commandes du Cobra Libre

Elle sont composées de 3 touches, réparties sur un pavé tactile, lumineux :

  • Un bouton “On / Off”
  • Une touche “+”
  • Une touche “-“

les commandes du sextoy

L’affectation de ces touches est reprise dans des schémas sur le mode d’emploi. (Section “Modes” dans ce test).

Bémol de taille par contre, on ne peut pas verrouiller ce pavé tactile… (Problème apparemment corrigé sur la seconde génération du Cobra, qui reprend l’interface de commande du Stronic Drei).

Il est à noter aussi, que la présence de lubrifiant, ou d’eau sur le pavé tactile, peut entraîner quelques légers dysfonctionnements (réponse aléatoire du pavé). Donc mieux vaut prévoir un chiffon, ou une lingette à proximité.

Modes de vibrations

Soyons honnête, question diversité des modes, c’est un peu l’usine à gaz. Mais il faut bien qu’il y en ait pour tous les goûts…

  • La mise en route :

test-cobra-libre-fun-factory-6

  • En appuyant successivement sur la touche “+”, on obtient la séquence ci-dessous :

test-cobra-libre-fun-factory-7
Les modes accessibles grâce à la touche “+”

  • En appuyant successivement sur la touche “-“, on navigue parmi les modes suivants :

test-cobra-libre-fun-factory-8
Les modes accessibles via la touche “-“

Donc, au final, beaucoup de possibilités…

Fort heureusement, la commande de ces modes, qui s’effectue à l’aide d’un pavé tactile, reste très intuitive dans le feu de l’action.

Efficacité du Cobra Libre

Ah, on y vient tout de même… Et même assez rapidement je trouve :-) ! Chacun appréciera selon son endurance… Pour moi lors de ce premier essai, cela aura pris environ 10 à 15 minutes.

La stimulation s’effectue précisément autour du gland, sur le frein, puis se propage même au delà, le long de la parie insérée du pénis…

Bref il ne m’en fallait pas plus pour l’adopter…

La prochaine étape sera de tester ce petit nouveau en couple, pour de nouveaux préliminaires torrides…

Entretien du sextoy

On ne saurait faire plus simple : le reptile étant étanche, on peut le nettoyer sans soucis en lui immergeant le museau dans l’eau…

Attention toutefois, car s’il aime bien faire trempette, il n’est point prévu pour un fonctionnement “en apnée” !

Autre point auquel il faut faire attention : le pavé tactile étant très sensible, et non verrouillable, il est très facile de l’allumer accidentellement en lui faisant prendre un bain.

Conclusion sur le Fun Factory Cobra Libre

test-cobra-libre-fun-factory-11Que du bonheur, pour un premier sextoy “au masculin”, j’en suis très satisfait…

Les plus :

  • La puissance des vibrations
  • L’autonomie
  • La facilité d’entretien
  • La compacité

Les moins :

  • L’impossibilité de verrouillage du pavé tactile (Sauf version 2)
  • L’absence de l’adaptateur secteur (un p’tit effort, monsieur Fun Factory !)
  • Aucun sac de rangement fourni.
  • Temps de recharge un peu long.

Note finale du test

8 .4 / 10

Look et originalité

9/10

Texture et matériau

10/10

Efficacité

8/10

Ergonomie et aspect pratique

7/10

Rapport qualité/prix

8/10

Les plus

  • Vibrations puissantes
  • Petit
  • Facile à nettoyer

Les moins

  • Aucun accessoire fourni

Donc, au final, je recommanderais, sans aucune hésitation, l’utilisation de ce Cobra Libre, au look ô combien futuriste …

A noter : A l’heure où nous réalisons ce test, une seconde génération de ce sextoy est disponible. Le Cobra Libre 2 (selon sa description officielle) reprend, entre autres, l’interface de commandes du Stronic Drei, avec une touche d’arrêt immédiat, ainsi que la possibilité de verrouiller les commandes. Le reste devra faire l’objet d’un nouveau test…

Acheter chez Lovehoney 

 

22 réflexions sur “Test du Cobra Libre de Fun Factory”

  1. Tinu
    Bonjour, je possède la première version du sextoys, il y a eu quelques évolutions visiblement. Pour ma part, le bouton On/off ne fait que on/off. Le bouton + permet de monter en intensité au début, avant d’arriver sur des séquences de vibrations différentes. Le bouton moins ne permet que de réduire l’intensité, si je fais – en étant sur un mode de vibration (qui n’est pas en continue) alors, je retombe sur la vibration en continue maximum. En fait moins ne change pas de mode de vibration, il ne fait que réduire la vibration. Si j’appuie sur le bouton “power” 1s alors il redescend au minimum (comme lorsqu’on l’allume). Le fonctionnement semble donc être totalement différent. (et pas trop pratique…) Par contre toujours le même pb avec le pavé tactile, à la moindre humidité/lubrifiant ou autre sur le doigt ça fait n’importe quoi. :o A noter que la calibration du pavé tactile se fait lors du chargement. Donc il faut bien le sécher avant pour ne pas avoir de mauvaises surprises après. ;) Au niveau de l’efficacité c’est là qu’on voit qu’on n’est pas tous égaux. Pour ma part je dois être “ultra sensible”, parce que je suis très loin de tenir 15 minutes. :D A certaines fréquences et régime, ça en devient trop efficace pour ma part. :D (lorsque c’est la première la zone est sensible et ça se règle très rapidement… En deuxième essais c’est déjà plus durable)
  2. MagicToy
    Merci pour cet apport très intéressant… pour la calibration du pavé lors du chargement, je l’ignorais et c’est très important au final…. c’est vrai que nos amis de Fun Factory restent très sibyllin concernant ces détails et c’est bien dommage…. je confirme à nouveau l’extrême sensibilité du pavé au lubrifiant / humidité… (ça m’a un peu empoisonné hier…) J’ai eu un peu de mal avec aussi au départ pour m’y retrouver, bcp trop de modes pour moi, je suis plutôt adepte de + de simplicité dans ce domaine…. après la résistance, ainsi que tu le soulignes à juste titre, est bel et bien le propre de chacun d’entre nous … d’ailleurs je l’ai testé encore hier en couple et il ne m’a servi que pour les préliminaires (c’est marrant…).
  3. Tinu
    Sur le mien le pavé est quand même simple. En gros c’est tu allumes Partie 1: Tu fais plus ou moins pour varier l’intensité des pulsations continue Lorsque tu atteins le maximum des vibrations, si tu fais une fois + de plus, tu vas te retrouver entre tous les modes de vibrations, des séquences programmées quoi. La seule manière de changer de mode, étant alors de faire +. Si je fais moins, alors je repars toujours sur la fibration maximale en continue, la dernière avant l’enchainement des modes de vibrations. Si j’appuie sur off de manière courte, alors ça repart au minimum comme lors de l’allumage. Si j’appuie sur off en continue alors ça l’éteint. Le mien marche de cette manière, donc ils ont du tout changer… Pour la sensibilité, il faut voir si rien d’autre que les modes/fréquences ont changé, mais personnellement il m’est impossible de durer quoi que ce soit avec. Surtout en “première”.
  4. MagicToy
    C’est vrai qu’à trop vouloir créer de modes ils en ont fait une véritable usine à gaz…. il y a bien une différence (infime certes) entre les modes mais on s’en rend que légèrement compte… Essaie de coller une oreille à proximité du museau du prédateur, je pense que tu t’en rendra compte… A défaut en posant un doigt sur chaque “bosse” dans les entrailles du monstre, tu peux aussi le remarquer… (je reconnais que ça n’était pas prévu pour les doigts ou les oreilles… :-) ) mais c’est vrai qu’on est plus sur une variation de “puissance” plutôt que de “fréquence”… j’ai vérifié si Fun factory ne s’êtait pas planté sur le manuel avec le cobra 2 (on ne sait jamais) Ce n’est pas le cas. nous sommes bien sur le méme modèle je pense….
  5. Tinu
    En fait, il doit y avoir une légère variation de fréquence, mais c’est plus du à la l’intensité je pense. Enfin personnellement je le vois comme ça, c’est plus qu’on ressent plus ou moins les moteurs selon la vitesse. La membrane ne vibre pas non plus de la même manière. Personnellement, j’ai une préférence pour les modes qui comportent des “vagues”. Pour la sensibilité ça reste toujours surprenant ces variations entre les gens quand même. Après je pense qu’il y a une explication possible (qui fait partie d’une de celles possible mais même sans ça il existera toujours des différences) mais j’avoue que le sujet serait à creuser.
  6. MagicToy
    En fait, tu as 2 moteurs, que tu sens bien en mettant les doigts à l’intérieurs… ils forment les 2 “bosses” à l’intérieur et sont perpendiculaires lorsque le bestiau est museau face à toi.. Je pense qu’ils sont alimentés différemment selon les modes, ce qui crée ces variations de fréquences. Sinon, la sensibilité est certainement affaire de “pratique” (voire d’habitude), je pense… je ne suis pas un grand adorateur des vibrations pour mon reptile … :-) je prefere de loin un modèle “naturel” :-) ceci dit la curiosité se devait d’être satisfaite … (et c’est chose faite… :-) )
    1. tinu
      Ils ne vibrent pas en même temps forcément ni ne sont pas forcément alimenté oui effectivement. Maintenant ça varie plus en intensité au tout début qu’en méthode de vibration. Une fois atteint le régime max par contre tu passes sur des “séquences” de vibrations qui s’enchainent réduit avec différents modes. Je ne suis pas non plus forcément adepte des vibrations sur le reptile comme tu le dis si bien. :D J’avais juste comme toi eu envie de tester, mais force est de constater que de mon côté, c’est même trop efficace. Pour la sensibilité je pense qu’il y a déjà une différence qui se fait entre celui qui est circoncis et celui qui ne l’est pas (à confirmer mais ça me semblerait logique). Après il doit y avoir d’autres raisons, genre une sensibilité “technique” qui fait que certains sont beaucoup plus sensibles par nature (je ne pense pas que la pratique y change réellement)
      1. MagicToy
        Vaste débat que celui sur la sensibilité “masculine” …. Tu n’as plus qu’a lancer le débat sur le site ;-) cela pourrait être fort intéressant.
        1. Tinu
          Pas de soucis, on peut débattre de ça. :) Mais je suppose qu’il doit en être de même pour les demoiselles. :o (en dehors du fait d’être circoncis ou pas :D)
  7. MagicToy
    Bein tu peux peut être ouvrir un post dans les discussions “diverses” avec un joli titre (bien “racoleur” hein :-) ) histoire d’obtenir un petit débat, autour du thème qui te tiens à coeur…. ça me semble être le + simple, et le + ouvert …
  8. Tinu
    Bonjour, je viens de me rendre compte d’un truc, ce topic n’est pas visible quand on parcours le forum, on ne peut accéder au topic que directement depuis ton lien. C’est normal??? Si je vais dans: Home › Forums › Sexualité, le topic n’est pas visible. ?????
  9. tinu
    @Elle, c’est exactement ça, si je ne suis pas connecté, l’article n’est pas visible. Par contre en cliquant sur ton lien je peux parfaitement y accéder. Là tant que je ne suis pas connecté, je ne vois pas la news dans sexualité, ni dans la racine du forum, dès que je me connecte ça se résout.
  10. Avatar
    Très déçue de produits de fun factory. Certes une belle apparence et matière agréable mais le mécanisme ne dure pas dans le temps. J’avais le patchy paul de fun factory avec les piles à 60€, à cause d’une mauvaise étanchéité, le compartiment à piles a fini par s’abimer, pourtant je faisais bien attention en le lavant et je ne l’ai utilisé qu’une dizaine de fois… Résultat: poubelle. J’ai perseveré et j’ai acheté le big boss de fun factory à 100€ avec le systeme click n charge. Sans piles je me suis dit ce sera plus étanche et le joujou durera dans le temps. Grooooosse erreur !!! Le vibro charge mal et finit par ne plus charger du tout au bout de qq fois. J’ai dû aussi l’utiliser à peine une dizaine de fois!.. J’ai commandé un nouveau chargeur mais rien à faire, le problème vient du vibro … Résulat: dans mon placard, en hybernation. Vraiment un très mauvais rapport qualité/prix. Extremement déçue. Un achat défectieux, ca passe. Deux… Pas du tout. Je déconseille vivement. J’ai acheté un vibro à 20€ d’une autre marque, avec des piles, matière agréable, apparence moins jolie j’avoue.. Mais il a déjà dépassé dans le temps laaaargement les deux autres vibros fun factory.
  11. MagicToy
    Je ne suis pas fan non plus du click n’charge… un bon vieux connecteur me va tres bien… merci de ton retour d’experience July… :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *