La Tour est Folle

La Tour est Folle : test du sextoy parisien

par Elle
le

Vous avez peut-être déjà entendu parler de La Tour est Folle, ce sextoy parisien made in France, à l’effigie de la tour Eiffel.

Son créateur, Sébastien Lecca, nous l’a envoyée en quatre coloris : bleu, noir, fuchsia et rose.

La Tour est Folle

Fantasmer sur la Tour Eiffel n’est pas une grande première. Mais voilà que l’idée s’est matérialisée.

Alors, La Tour est Folle, objet décoratif, sextoy, ou les deux à la fois ? Son site web nous promet “un plaisir monumental”. Voyons donc ce qu’il en est dans ce test.

Packaging du sextoy

La boîte de La Tour est Folle est en carton.

Packaging du sextoy

Elle s’ouvre de manière amusante. On tire une languette (qui fait aussi office de poignée) sur le dessus, et ses deux moitiés se séparent en s’inclinant sur les côtés, juste assez pour pouvoir contempler la Tour et la sortir de son emballage.

La Tour est Folle et son coffret sont intégralement Made in France, choix éthique de ses créateurs, par respect envers le monument.

Déballage de La Tour est Folle

Aspect de la Tour est Folle : un sextoy tour Eiffel

L’intérieur de la Tour est creux, ce qui la rend plutôt légère, et peut, selon ses créateurs, permettre d’y incorporer un vibro… Peut-être, mais à condition d’en trouver un qui soit pile à la bonne taille.

Grâce à ses quatre pieds, elle tient debout, et reste très stable.

La Tour est Folle

La tour mesure au total 27 centimètres de haut, avec une partie insérable de 15,5 centimètres, qui fait environ 3,5 centimètres de diamètre.

Texture et matériau

La Tour est Folle est constituée de TPU, un élastomère thermoplastique utilisé dans les milieux médical et cosmétique. Ce matériau, hypoallergénique, ne contient pas de phtalates et est conforme à la norme européenne REACH. Sébastien Lecca m’a parlé de “résultats du labo”, j’en déduis donc que le tout a été bien contrôlé.

La Tour est Folle

La partie insérable est plutôt rigide, avec une tête ferme, tandis que ses pieds, moins épais, sont souples. Dans l’ensemble, le matériau donne une impression un peu plus “plastique” que du silicone, mais reste tout à fait agréable.

Tester d’autres matières, comme le silicone, et d’autres textures (un peu plus molle, peut-être) figure parmi les projets de ses créateurs.

Sextoy Tour est Folle

 

Utilisation de la Tour est Folle et fou rire

Première étape avant de parvenir à vraiment essayer La Tour est Folle : maîtriser le fou rire.

En général, je suis plutôt balèse pour me concentrer sur ce que je fais lorsqu’il s’agit d’utiliser un sextoy et je peux me tripoter sans scrupules en restant imperturbable à ce qui se passe alentour. Mais lorsque Lui s’est exclamé “Euh… T’as une Tour Eiffel dans la foune !”, ça n’a plus vraiment été possible d’échapper à l’hilarité.

Sextoy Tour est Folle

Hormis quelques difficultés pour garder mon sérieux, cet objet insolite s’est avéré somme toute plutôt correct en tant que gode. On peut le maintenir fermement, par ses pieds ou en passant deux doigts dans le trou surplombant le premier étage. Il tient également debout, mais uniquement sur une surface ferme et plate : par exemple, sur le sol ou sur une chaise, mais pas sur un lit.

J’avais quelques craintes quant à la rigidité du matériau. Mais la tête ferme et arrondie de la Tour s’avère pénétrer plutôt aisément une fois lubrifiée. Cette sphère vient appuyer sur le point G lorsqu’on incline légèrement la tour. C’est certes loin de constituer le sextoy idéal, mais c’est utilisable.

La Tour est Folle

L’objet se manie aisément. Sa surface, bien lisse, glisse plutôt bien. Le diamètre de la partie insérable est de l’ordre de grandeur de celui d’un pénis moyen, ce qui m’a tout à fait convenu pour la pénétration vaginale.

Je n’ai pas tenté de pénétration anale avec La Tour est Folle, la trouvant trop large à mon goût pour cet usage – du moins, pour un sextoy rigide et plutôt dur.  Mais si l’on a pas peur de sa taille, vu sa base large, il n’y a pas de contre-indication à une insertion dans le trilili.

Gode Tour Eiffel

Conclusion sur la Tour est Folle

Les bons points :

  • On peut difficilement trouver plus original !
  • L’éthique du produit : fabriqué en France, donc a priori, personne n’a été exploité pour le créer.
  • La Tour est Folle tient debout.

Les mauvais points :

  • Cet objet improbable génère plus de fous rires que d’orgasmes.

Sextoy Tour Eiffel

Si je la considère uniquement en tant que sextoy (en omettant le fait qu’elle est en forme de tour Eiffel), La Tour est Folle est un godemichet correct. Sa forme et sa texture sont agréables, elle se manie de manière pratique, et tient même debout.

Mais bien entendu, son look est à prendre en compte. Et je ne ne m’en servirais donc pas dans n’importe quel contexte. Par exemple, je laisserai La Tour est Folle sur son étagère si je compte garder mon sérieux plus de trois secondes.

Bref, en plus de son potentiel décoratif, la Tour est Folle est tout à fait utilisable en tant que sextoy. Reste ensuite à déterminer si vous êtes tenté(e) par l’idée d’être pénétré(e) par un objet aussi insolite et symbolique, et ça, c’est à vous de voir.

Note finale du test

2 .6 / 10

Look et originalité

6/10

Texture et matériau

1/10

Efficacité

3/10

Ergonomie et aspect pratique

2/10

Rapport qualité/prix

1/10

Les plus

  • Originale !
  • Fabriquée en France
  • Tout à fait utilisable en tant que sextoy (si on parvient à faire abstraction du fait que c'est une Tour Eiffel)

Les moins

  • Difficile de garder son sérieux en l'utilisant
  • Un poil rigide
  • (Test mis à jour) Attention : Matériau douteux !!!

Edit (2017) : Nous avons remarqué qu’avec le temps, un résidu blanchâtre est apparu sur la surface de nos exemplaires de cette première version de La Tour est Folle. Nous n’avons pas réutilisé ceux-ci suite à ce test. Cela ne peut donc pas provenir d’une incompatibilité avec un lubrifiant ou un produit nettoyant.

Le matériau a beau correspondre aux normes européennes, il se désagrège au fil du temps, ce qui ne m’inspire pas du tout confiance.

Une nouvelle version, en silicone, est sortie depuis… Mais cette Tour est Folle 2.0 est fabriquée en Chine, ce qui casse totalement l’esprit du produit d’origine.

Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

1 réflexion sur “La Tour est Folle : test du sextoy parisien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *