Ecrit par & déposé en vertu de Sextoys.

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-7La marque Njoy est une référence en matière de sextoys en acier inoxydable, et son chef d’œuvre est probablement la célèbre Pure Wand : un gode d’un poids imposant, véritable baguette magique présentant la courbure idéale pour stimuler le point G.

Du moins, c’est ce qu’on m’en a dit. Mais, bien entendu, je me devais de vérifier. Mettre la main sur l’engin ne fut pas chose aisée. En effet, la Pure Wand est loin d’être une nouveauté, et coûte près de 120 euros : les boutiques prêtes à nous ne fournir pour un test ne se bousculaient pas au portillon… C’est alors que Rue des Plaisirs a volé à notre secours en nous envoyant la Pure Wand.

Voici le test de la Pure Wand Njoy.

 

 

rue-des-plaisirs-logo

 

Packaging

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-17

 

Nous avions déjà deux toys de la marque Pure Wand : le Pure Plug et la Fun Wand, un plug anal et un dildo, tous deux emballés dans un joli coffret de présentation en carton épais, rembourré d’une mousse couverte de satin rose. Le packaging est le même pour la Pure Wand.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-21 objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-19

 

Cete boîte est belle, mais encombrante : la Pure Wand ne craignant pas vraiment les chocs, nous ne l’y rangeons que rarement.

 

Le sextoy

Aspect

La Pure Wand est, donc, une baguette en métal de forme recourbée, d’une taille et d’un poids conséquents… Si vous cherchez des infos plus précises sur les dimensions et la courbure de la Pure Wand, cela tombe bien, car Njoy pousse le souci du détail jusqu’à fournir un plan du sextoy, au format PDF… Et c’est un sacré morceau : d’une boule à l’autre, en ligne droite, on a vingt centimètres d’écart.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-6

 

A chacune des extrémités de la Pure Wand se trouve une boule métallique. La plus petite des deux, qui fait office de poignée, a un diamètre de 2,5 centimètres, tandis que celle qui va venir stimuler le point G fait 3,8 centimètres de diamètre.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-1 objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-11

 

Texture et matériau

La Pure Wand est en acier inoxydable : un matériau sain pour l’organisme, solide, et qui ne s’endommage ni avec le temps, ni avec les chocs… Le seul risque : casser un carreau en la laissant tomber sur le sol dans le feu de l’action.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-16

Trois sextoys Njoy en inox. De haut en bas : la Fun Wand, la Pure Wand et le Pure Plug

 

Utilisation

La Pure Wand étant parfaitement lisse, quelques gouttes de lubrifiant (à base d’eau ou de silicone, au choix) suffisent pour insérer la boule la plus grosse, tout en tenant fermement la plus petite dans la paume de la main. Ensuite, il faudra trouver la posture et le rythme adéquats.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-8 objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-4

 

La courbure ample de la Pure Wand laisse une bonne marge pour la prise en main : que je sois en position allongée, assise ou debout, je guide avec aisance et précision les va-et-vient de l’objet, d’un simple mouvement du poignet, sans finir avec des crampes.

La boule vient exercer une pression ferme, parfaitement localisée contre mon point G. Il est très facile d’accélérer la cadence ou d’accentuer la pression sans cesser de cibler la fameuse zone érogène, en jouant sur le mouvement de balancier, rendu aisé par le poids et la courbure du gode. Et il en est de même si je laisse à Lui le soin de manier l’engin.

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-13 objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-12

 

J’aime tout particulièrement utiliser la Pure Wand en même temps qu’un vibro clitoridien ultra-puissant (de type Magic Wand ou Fairy – le plus puissant possible sera le mieux). En résultat, des orgasmes extrêmement intenses.

On entend beaucoup d’histoires d’éjaculation féminine associées à la Pure Wand – en ce qui me concerne, peut-être allez-vous être déçus, mais je n’ai pas squirté – cela dit, je ne maîtrise pas du tout la technique, et j’avoue que je n’ai pas vraiment tenté de m’y exercer…

 

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-14 objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-15

 

Conclusion

objetsdeplaisir-njoy-pure-wand-3Les bons points :

  • Bonne prise en main.
  • Courbure et extrémité parfaites pour stimuler efficacement le point G.
  • Glisse bien, sans nécessiter des litres de lubrifiant.
  • Matériau sain pour l’organisme.

Les mauvais points :

  • Pas grand-chose à en redire, si ce n’est son prix, un peu élevé.

La Pure Wand est LE gode à avoir pour stimuler le point G.

Sans le moindre gadget high-tech, il présente une forme et un poids idéaux pour effectuer le mouvement de balancier qui permettra de jouer sur la pression appliquée sur la zone, que la cadence soit lente ou endiablée, le tout, sans se tordre la main.

 

Merci à la boutique Rue des Plaisirs, qui nous a permis de tester la Pure Wand.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on StumbleUponPin on Pinterestshare on TumblrShare on RedditEmail to someone

Elle

Testeuse de sextoys chez Objets De Plaisir
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

"Elle" ou "Eglantine" selon les versions.

Les derniers articles par Elle (tout voir)

3 Réponses à “Test du gode Njoy Pure Wand”

  1. MagicToy

    MagicToy

    En voilà un qu’on aimerai bcp posseder
    on le reluque depuis pas mal de temps
    et ce test confirme bien nos attentes….
    merci encore Miss pour ce nouveau test.

    Répondre
  2. Toy Story

    Toy Story

    Oui, un très beau et certainement bon produit, d’après tout ce que l’on a déjà pu lire.
    Merci pour ton test.

    Répondre
  3. Aficionado

    Cet objet est vraiment génial, et il vaut bien tout ce que l’on peut lire ici ou là sur ses qualités.
    Nous avons utilisé cet objet sur Madame (vaginal) et sur moi même (anal) : Le résultat est bluffant, car l’objet s’insère comme par magie dans l’orifice cible, c’est à ce niveau je pense qu’on remarque le travail qu’il y a eu sur le design de cet objet.
    La taille du petit coté permet une bonne préparation, et la grosse extrémité permet de développer de bonnes sensations (jusque là inédites pour moi au niveau anal).

    En l’utilisant, nous nous sommes rendu compte combien nos objets en silicone accrochent (le Sonic de Fun factory notamment).
    Comme vous l’avez dit, quelques gouttes de lubrifiant suffisent, alors qu’avec le silicone, on en met et on en remet à tout bout de champ, pour accrocher qd même.

    Peut être le seul micro défaut : l’acier, c’est froid, et il faut réchauffer un peu l’objet avant de s’en servir. Ca va vite rassurez vous (coincé sous une fesse ou dans une tasse avec de l’eau tiède…).
    Pour nous, le prix n’est pas un défaut (petits soldes chez Démonia), car la qualité se paye, et ici ce n’est pas volé. Nous avons acheté des sextoys moins chers dont nous ne nous servons pas car moins agréables (la perte d’agent est ici, pas avec le Pure Wand).

    Son poids imposant, sa qualité de finition, sa taille, le fait qu’il soit inusable, sa simplicité, le fait même qu’on puisse s’en servir pour un massage “classique” pour le dos par exemple… : c’est sans doute l’objet que nous emmènerions sur une île déserte, quitte à payer une taxe en plus pour le sur-poids des bagages!!

    Merci pour votre site et vos tests, c’est toujours un passage obligé avant d’acheter un objet.

    Répondre

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)