Njoy Pure Plug

Njoy Pure Plug : test d’un sextoy anal en acier

par Elle
le

Nous avons reçu le Njoy Pure Plug. Ce plug anal en acier inoxydable est précédé par son excellente réputation. On lit des tests positifs à son sujet un peu partout, et on m’en a également dit du bien dans les commentaires de ce blog.

objets de plaisir - test sextoy anal Njoy Pure plug

Il va de soi que j’avais particulièrement envie de le tester. Et que mes attentes à son égard sont donc proportionnelles à la quantité d’éloges que j’ai pu lire à son propos.

Alors, petit plug, es-tu à la hauteur des rumeurs à ton sujet ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Acheter chez Lovehoney 

Packaging du sextoy

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-4

Le coffret du Pure Plug est à peu près irréprochable. En carton très épais, très solide, il pourra être conservé en tant que boîte pour le ranger.

L’intérieur est tapissé de joli tissu en satin rose, recouvrant un rembourrage dont la forme est complémentaire à celle du plug. Celui-ci ne bouge pas d’un millimètre une fois la boîte fermée.

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-3objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-6

Aspect du Njoy Pure Plug

Le plug Njoy est constitué d’un seul bloc, lisse, en métal. Il est plus ou moins en forme de cerise, avec une poignée au bout de la “queue” – (ce qui est plutôt inhabituel pour une cerise, certes).

Le logo de la marque est gravé sur sa poignée.

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal 16_0Le Njoy Pure Plug que nous avons reçu est celui de taille Small (la marque le fabrique aussi en versions Medium et Large).

Sa partie insérable a un diamètre maximal de 2,5 centimètres dans sa zone la plus épaisse, et une longueur de 6 cm.

Concrètement, cela nous fait un plug assez petit. Assez grand pour se faire remarquer, mais pas de quoi effrayer un trilili même assez timide, et aucun risque de se faire mal.

Le plug a une longueur totale de 8 cm. Sa poignée fait 5 cm de large pour entre 0,6 et 1,6 cm d’épaisseur (selon l’endroit où l’on mesure).

 

Une comparaison qui parlera peut-être aux possesseurs de Rosebuds : sa partie insérable est plus petite que celle de notre Tailbud, un Rosebud taille Large qui a lui-même des dimensions suffisamment raisonnables pour que je le fréquente sans hésiter.

Le Pure Plug Njoy et le Tailbud de Rosebuds
Le Njoy Pure Plug et le Tailbud de Rosebuds

Texture et matériau

Le Pure Plug est en acier inoxydable. Ce matériau, sain pour l’organisme, ne craint ni les chocs ni les réactions chimiques. Il est bien lisse, aucun défaut n’est visible sur sa surface.

Le sextoy est, bien sûr, rigide : c’est de l’acier… Il prend et transmet efficacement la température de ce qu’il touche. On peut donc le refroidir ou le réchauffer rapidement à son gré, en le passant sous l’eau.

Il se nettoie facilement : de l’eau et du savon suffisent pour une utilisation classique. Pour les maniaques ou ceux qui prêtent leurs sextoys, on peut aussi le faire bouillir.

Pure Plug et Tailbud

Utilisation du Njoy Pure Plug

Point de vue du trilili

Le Njoy Pure Plug Small n’est pas énorme. Il s’insère aisément pourvu qu’on soit suffisamment décontracté. Mais un peu de lubrifiant aide tout de même à rendre son port plus confortable.

J’ai utilisé le Pjur Back Door récemment testé, à base de silicone. Vu que le sextoy est en inox, pour une fois pas de souci de compatibilité avec tous types de lubrifiants : à base d’eau, d’huile, de silicone ou de graisse de mammouth, tous font l’affaire.

Plug anal Pure Plug Njoy

Nous avons porté le Pure Plug à tour de rôle. Lui était d’abord un peu inquiet quant à la dureté de l’objet. Mais cela ne s’est finalement pas avéré dérangeant du tout.

A noter que la rigidité du plug, combinée à la taille conséquente de la poignée par rapport au diamètre de la partie insérable, évite tout risque de coinçage accidentel de l’engin, dont la base attendra sagement à l’entrée du trilili.

La forme du Pure Plug est parfaitement adaptée à celle de l’anus. Une fois mis en place, sa position interne semble tout à fait naturelle, tandis que sa poignée est bien à plat contre les fesses.

Préliminaires

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-11“Préliminaires”, c’est un raccourci un peu grossier pour désigner ce qui n’inclut pas de pénétration avec un pénis (alors que ça peut comprendre toutes sortes de choses, et qu’il n’y a pas nécessairement un acte sexuel plus important qui suit). Mais bon, bref, c’est en-dehors du port pendant la pénétration pénis-vagin que j’ai préféré utiliser le Pure Plug.

D’abord, parce qu’il est esthétique, et que le montrer tout comme le contempler m’a paru particulièrement plaisant et sexy. (J’en ai d’ailleurs profité pour le montrer par webcam à des inconnus – sur un site adulte consacré à l’exhib, bien sûr -, et ce fut rigolo).

Ensuite, parce qu’il est vraiment confortable et tient bien en place. On peut donc le porter sans problème pendant toutes sortes d’activités. J’aime bien, notamment, l’intégrer dans nos jeux BDSM. C’est celui ou celle qui joue le rôle de du/de la soumis(e) qui porte le plug, bien sûr. Je le trouve également agréable à porter pendant un cunni ou tout en utilisant un vibro.

Pendant la pénétration

Lorsque je le porte, le plug Njoy laisse libre accès à ma foune, et peut donc être associé à une pénétration vaginale “classique”.

Il ajoute des sensations complémentaires à celles procurées par le pénis de mon partenaire, tout en se faisant assez “discret” grâce à sa petite taille (avoir l’arrière-train occupé par un sextoy de taille conséquente gêne souvent la pénétration, car, les deux trous étant situés côte à côte, cela laisse trop peu de place dans la foufoune pour que la zézette puisse passez tranquillou – avec le Pure Plug taille Small, ce n’est pas le cas).

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-13objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-9

 

Sous les vêtements

Sous une jupe ou un pantalon classique, le Pure Plug ne se voit absolument pas. En cas de pantalon vraiment moulant, il se remarque parfois vaguement, en y prêtant attention – mais encore faut-il savoir quoi chercher. Et encore, je me fait peut-être des films.

Il ne me gêne pas pour marcher. Lorsqu’il s’agit de m’asseoir, ça reste confortable pour mon trilili, je ne ressens aucune pression désagréable à ce niveau-là. Mes fesses remarquent tout de même la présence de sa poignée, mais je dois reconnaître que j’ai le popotin sensible, et pas vraiment l’habitude de m’asseoir en portant un plug – à vrai dire, c’est le seul plug qui m’ait semblé suffisamment confortable pour que je tente.

Conclusion sur le Njoy Pure Plug

objetsdeplaisir-test-sextoy-njoy-plug-anal-8Les bons points :

  • Le Pure Plug Njoy est très joli, sa présentation est chic, qu’il soit dans son coffret ou porté.
  • Il est très confortable et ne gêne absolument pas pour marcher.
  • Et enfin, il est en acier inoxydable, fait d’un seul bloc et sans le moindre composant électronique. Il y a donc peu de risques pour qu’il finisse un jour par se casser. A moins de le perdre, on peut être sûr de le garder très, très longtemps.

 

Les mauvais points :

  • Ce n’ai pas un défaut en soi, mais peut-être qu’une poignée encore plus fine serait plus agréable pour s’asseoir. Cependant, je n’ai jamais croisé de plug qui soit plus confortable, donc c’est beaucoup demander au Pure Plug.

 

Note finale du test

9 .5 / 10

Look et originalité

9/10

Texture et matériau

10/10

Efficacité

10/10

Ergonomie et aspect pratique

9.5/10

Rapport qualité/prix

9/10

Les plus

  • Joli plug, et packaging/emballage chic
  • Confortable et agréable à porter
  • Matériau sain pour l'organisme et ultra-solide

Les moins

  • Made in China (comme beaucoup de sextoys, mais vu que plusieurs autres chouettes plugs sont fabriqués en France, c'est un critère à prendre en compte)

 

En bref : le Njoy Pure Plug est joli, hygiénique, sûr, très confortable, et s’il est un peu plus cher que d’autres plugs, il se conservera en parfait état beaucoup plus longtemps.

Sans hésiter, il a mon approbation, et je vous le recommande vivement si vous cherchez un plug anal de bonne qualité.

Acheter chez Lovehoney 

 

Avatar
Collectionneuse compulsive de sextoys, testeuse pointilleuse et exhibitionniste débutante.

11 réflexions sur “Njoy Pure Plug : test d’un sextoy anal en acier”

  1. Avatar
    Miss Ayo Délé
    J’ai du mal à imaginer qu’on puisse s’assoir avec ce plug dans les fesses. Où passe la poignée? Je me demande aussi s’il n’est pas gênant de porter un plug pendant longtemps (plusieurs heures), pour le confort immédiat et pour l’intégrité de son anatomie à long terme. Ça me trotte dans la tête depuis que je sais que les plugs existent et qu’il y a des gens qui aiment bien les porter longtemps.
  2. Avatar
    Bonjour ! Quand on s’asseoit sur une chaise, on n’a pas le trilili directement plaqué sur la chaise, il y a quand même un certain espace au niveau de la raie des fesses : la poignée passe là. Si la poignée d’un plug est plus longue que la distance trilili-bord des fesses en position assise, je ne crois pas qu’il y ait moyen. Et la largeur de la poignée entre aussi en compte, il faut qu’elle soit suffisamment fine pour ne pas avoir à se balader les fesses écartées.
  3. Avatar
    Sinon, pour ce qui est des risques du port de plug sur une vraiment très, très longue durée, je ne pense pas que la question ait été soigneusement étudiée sur le long terme par des scientifiques, avec des cobayes portant des plugs huit heures par jour pendant vingt ans. Ce qui est sûr, c’est que les histoires d’élargissement anal ne sont que légende urbaine (je parle pour l’utilisation de vrais plugs faits pour ça et portables pour marcher, hein, pas pour les les bidules géants ni pour les gens qui considèrent qu’un barreau de chaise est un plug) : au niveau de l’entrée de l’anus, la tige d’un plug est toute fine, pas de risques de déchirures ni de relâchement musculaire. D’ailleurs, il existe des plugs à deux boules qui font office d’”haltères pour anus” pour la musculation du périnée. Ensuite, est-ce que porter un plug pour quelques heures d’affilée tous les matins pendant une semaine comporte des désagréments physiques moins graves, mais qui se remarquent tout de même ? J’avoue que je sais pas trop, mais je tenterai de poser la question à des habitués pour avoir plus d’infos.
  4. Avatar
    bonsoir, ma question va peut être paraître bête !!! mais j’ai un rosebud assé gros et j’aimerais le porter plus longuement ! j’ai juste une appréhension , qu’il entre à l’intérieur … es ce possible??? merci pour vos réponses bonne soirée à toutes et tous
  5. Avatar
    Bonsoir ! Normalement, le fait que la tête du sextoy soit plus large que sa “tige” (la zone qui reste au niveau de l’entrée de l’anus) permet de “bloquer” la tête du sextoy à l’extérieur de l’anus, et ainsi, d’éviter ce genre d’accidents. Ensuite, bon, c’est vrai que la tête d’un Rosebud n’est pas aussi large que la poignée d’un plug comme le Pure Plug, par exemple… donc il reste peut-être un tout petit risque. Mais personnellement, j’ai plusieurs Rosebuds que j’utilise assez souvent, et cela ne m’est jamais arrivé.
  6. Avatar
    Je me permet d’intervenir car vu le prix : Le 2.5 est trop petit car le corps s’habituera à ce diamètre. Le mieux est de prendre pour les débutants le medium (3.2cm) .N’oubliez pas la lubrification !
  7. Avatar
    Bonsoir Test intéressant. Ma femme et moi, aimons réciproquement la sodo. Ce petit plus nous plairait . enfouis en elle ou en moi en faisant l amour. Qu’en pensez vous? Merci
  8. Avatar
    un de mes jouets favoris et pour repondre @mtt c’est assez top de le porter (pour les deux) pendant un rapport) Bon perso je prefere le xxl mais c une question de gout :)
  9. Avatar
    Ma question : Jusqu’à présent mes partenaires féminines étaient presque toutes enclins à la sodomie et généralement elles aimaient bien ça. Ma partenaire actuelle n’a pas beaucoup pratiqué la sodomie dans sa vie. En fait elle a gardé une mauvaise expérience avec un de ses anciens petit ami qui n’avait pas été très attentif et qui s’était comporté comme un gros bourrin. Depuis elle a comme une hésitation ou plutôt la peur d’avoir mal et n’osait plus réessayer. J’ai beau essayé de la mettre à l’aise mais elle n’est pas encore prête “totalement’. Totalement parce-que j’ai tout de même réussis à lui faire apprécier le doigtage anale mais j’y reviendrai après. Pourtant avec mes anciennes partenaires j’étais toujours attentif et attentionnée et j’y allais étape par étape en prenant toutes les précautions jusqu’à que ça devienne disons naturel; mes anciennes partenaires en étaient très demandeuses et certaine adoraient la sodomie, je faisais même jouir beaucoup d’entre elles avec la sodomie. Bref, quand c’est bien fait, c’est peut-être génial pour les filles. Maintenant et avec beaucoup de communication j’ai fini par la mettre à l’aise et j’arrive à lui mettre un doigt dans l’anus pendant que je lui lèche le vagin. Aujourd’hui après quelques préparations et une fois dilaté au bout de quelques minutes seulement je peux y aller à fond et à toute vitesse avec mon doigt. C’est elle même qui télécommande mes mouvements et je la surprend même de faire elle même les mouvements de va et vient pour y aller encore plus fort et plus vite. C’est pour dire elle aime ça et me l’avoue même ouvertement. Je suis en bonne voie donc. Elle kiffe même la sodo pendant un cuni elle a fini par totalement se lacher et apprécier ça au point qu’elle ne peut plus s’en passer. Mais entendons-nous bien c’est un doigt. C’est maintenant elle qui me demande systématiquement de lui mettre un doigt. Puis, durant ces fêtes en décembre j’ai enfin réussis à la prendre par derrière. Elle se sentait prête et m’a demandé de lui mettre ma queue. Pour reprendre son terme “vas-y mets-moi ta bite je la veut dans mon Q”. Ok avec joie :D je m’exécute. On avait fêté le jour de l’an bien arrosé et chaude comme elle était elle s’est déchainée. je l’ai prise en levrette puis juste après je l’ai sodomisé contre le lavabo en se regardant sur le grand miroir de sa salle de bain. C’était très excitant autant pour elle que pour moi. Elle a a-do-ré mais d’une force ! A peine 2 verres de Muscat et 1 verre de champagne ont suffi pour qu’elle soit totalement déchainée (oui elle boit rarement et ne tient pas top top l’alcool) mais bref c’était génial j’ai mis ma queue dans son jolie cul et j’ai lubrifié son anus biensûr, mais je sais pas si c’est l’alcool ou pas en tout cas à mon grand étonnement elle avait envie que je lui mette dans l’anus. Mais C’était pas encore ça car elle a encore du mal à se décontracter à 100% car malgré qu’elle ait adoré ça il est difficile de retenter la sodomie. Ca devait-être l’alcool qui l’avait fait se lâcher ce soir là. Puis avec du recul et en la questionnant, du genre comme ça tu aimes ? et comme ça c’est mieux ? ainsi de suite…j’ai finalement compris qu’en fait elle fait partie de ces femmes qui peut apprécier la sodomie à condition de bien préparer mais aussi surtout de la stimuler vaginalement en même temps que je m’occupe de son anus. Du coup il me vient l’idée du plug anal que je pourrai lui offrir afin qu’elle s’habitue de plus en plus jusqu’à totale confiance et qu’elle soit moins stressée dès qu’il s’agit de son anus. S’habituer plus souvent et de pratiquer en solo ce délire et qu’à terme elle se lache totalement et se sente plus à l’aise. En réalité, elle m’a encore raconté que c’est la peur d’avoir mal qui la bloque et pourtant elle sait que je suis très précautionneux avec elle et que j’y vais doucement jusqu’à qu’elle soit bien bien dilaté. Elle a même conscience qu’avec moi elle a prit un véritable plaisir chose qu’elle pensait jusqu’à présent impensable. Elle en plaisante même en me disant “j’aurai aimé te connaitre à la place de mon ex-ex-ex-ex qui s’est comporté comme un bourrin, mais t’étais où ?” Tout ça à cause d’un ex copain elle a peur de revivre la douleur. D’autant plus que cet idiot ne l’écoutait pas il pensait surtout à son plaisir et se fichait qu’elle ait mal. Ce qui ne me facilite pas les choses pour la mettre totalement en confiance. Pourtant avec moi elle sait qu’au contraire elle apprécie ça mais le blocage demeure trop présent. Pour le coup un plug anale lui conviendrait surement d’autant plus qu’elle est d’accord pour en avoir un. C’est justement elle qui me le réclame après que je lui ai parlé de plug anal chose qu’elle a jamais essayé. Un plug anal pour qu’elle puisse s’entrainer et préparer le terrain si je puis-dire. Donc mes questions sont simples : 1- Pouvez-vous me conseiller anal pour femme ? 2- Me donner des conseils technique pour préparer la sodomie et la mettre en condition optimale ? 3- De plus elle supporte mal les lubrifiants anal qu’on a achète en magasin d’accessoires érotiques et de sex-toys. Elle trouve que ça la brule un peu avec ce lubrifiant, par conséquent il lui faut un autre lubrifiant anal et qui soit de meilleur qualité et surtout qui n’occasionne pas de gène. Que conseillez-vous pour le lubrifiant anal féminin ? 4- Peut-elle porter un plug anal toute une nuit ou plusieurs heures ? Si oui pour me conseiller pensez à ce critère afin qu’elle s’y habitue et que ça dilate son anus et qu’à terme il devient disons plus open si je puis dire ? J’espère que vous pourrez me conseiller. Si vous savez de quoi vous parler n’hésitez pas à me répondre svp et merçi d’éviter si vous n’avez pas d’expériences pour cette pratique et donc que vous ne savez pas. Aux plaisirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *