Autoblow AI : test d'un masturbateur intelligent ?

Autoblow AI : test d’un masturbateur intelligent ?

par Lui
le

Il y a quelque temps, nous avons interviewé Brian Sloan, inventeur de l’Autoblow, qui nous avait parlé de son nouveau projet : l’Autoblow AI.

Ce sextoy, dont les modes ont été conçus grâce au machine learning, tente de reproduire des techniques de fellation “humaines”, apprises par la visualisation de nombreuses heures de porno.

Autoblow AI : test d'un masturbateur intelligent ?

L’Autoblow AI est sorti, et Brian a tenu sa promesse, en nous en envoyant un exemplaire afin que nous puissions le tester et vous en parler.

Regarder du porno, est-ce une bonne méthode pour apprendre à faire une fellation ? Ce sextoy suce-t-il réellement comme un être humain ? C’est ce que nous allons tenter de déterminer dans ce test.

Visiter Autoblow 

Packaging du sextoy

L’emballage est une boîte en carton, orné de visuels du sextoy. Il est jetable, je ne m’attarderai donc pas dessus.

Déballage de l'Autoblow AI

Aspect de l’Autoblow AI

L’Autoblow AI a un look assez particulier. Mi-objet high tech, avec du blanc et du bleu, des courbes épurées, et un voyant lumineux, et mi-engin un tantinet creepy sorti d’une fabrique de cyborgs, avec sa bouche “réaliste”, pâle et inexpressive.

Je ne puis m’empêcher de remarquer une ressemblance avec le téléphone dérangeant de Téléchat.

Autoblow AI

Quitte à partir sur le thème du sextoy futuriste, pourquoi avoir opté pour une bouche humanoïde ? Cela dit, au moins, il présente l’avantage d’être non-genré.

Texture et matériaux

La gaine de l’Autoblow AI est en silicone, tout moelleux, extensible, et très souple. Elle semble plutôt fine. Le boîtier, quant à lui, est en plastique rigide.

Gaine de l'Autoblow AI

Alimentation de l’Autoblow AI

Il s’agit d’un sextoy filaire. Le bon point, c’est qu’il ne tombera jamais en panne de batterie.

Les mauvais, c’est qu’il faut rester à proximité d’une prise électrique, et que bien entendu, toute utilisation à proximité d’eau est proscrite.

Autoblow AI et son câble d'alimentation

Commandes et modes de l’Autoblow AI

L’Autoblow AI combine :

  • Dix modes de fellation : neuf répétitions de mouvements prédéfinis, et un mode combinant aléatoirement les neuf mouvements.
  • Et dix vitesses.

Autoblow AI

Au niveau des commandes, il possède cinq boutons :

  • Un bouton “On / Off”, pour allumer ou éteindre l’engin.
  • Un bouton “pause”. Celui-ci permet d’interrompre temporairement les mouvements du sextoy. Puis, lorsqu’on le presse une seconde fois, on revient au mode et à la vitesse sur lesquels on était auparavant.
  • Deux touches “+” et “-“, pour faire varier la vitesse du mouvement.
  • Un bouton en forme de flèche, pour naviguer entre les modes de fellation.

Autoblow AI

Utilisation de l’Autoblow AI

Je m’attendais à ce que l’Autoblow AI me procure des sensations intéressantes. Je n’utilise que très rarement des masturbateurs, mais j’avais un bon a priori sur celui-ci.

A l’intérieur de la boîte, autour de la gaine en silicone, une sorte d’anneau effectue des va-et-vient cadencés. Ce sont les mouvements de ce cercle qui, combinés à la texture de la gaine, procureront la mécanique de la fellation.

Une version animée pour mieux voir le principe :

Vidéo masturbateur Autoblow AI en mouvement

Les photos de l’utilisation du sextoy devant impliquer un pénis, c’est la RealCock 2 DTF qui jouera le rôle du zizi en question.

La voici donc, prête à partir en exploration :

RealCock 2 DTF et Autoblow AI
La RealCock 2 DTF et l’Autoblow AI

Alors, niveau efficacité, qu’est-ce que ça donne ?

Malheureusement, ce masturbateur m’a grandement déçu. Comment dire… Mon pénis ne rentre pas dedans. Enfin, si, il y rentre, en partie, mais en forçant comme un bourrin, tout en surmontant ma crainte de me blesser le zizi.

L’orifice est tout bonnement trop petit. Et lorsque je parviens, après des efforts acharnés, à y glisser l’extrémité de mon sexe, il y a trop de pression sur le le moteur du sextoy, qui s’arrête piteusement.

RealCock 2 DTF et Autoblow AI

Et non, je ne suis pas là en train de tenter de vous impressionner en mentionnant subtilement à quel point mon engin est énorme. Mon zizi est tout à fait dans la moyenne. Pour beaucoup de gens, l’Autoblow AI sera inutilisable, car son trou est trop fin.

Et si l’on est pourvu d’un zizi capable de rentrer dans le masturbateur, est-il efficace ? Eh bien, je ne saurais le dire.

Les gaines de l'Autoblow AI et d'un Fleshlight
Les gaines de l’Autoblow AI et d’un Fleshlight.

Conclusion sur l’Autoblow AI

Les bons points :

  • Vu comme ça, il semble plein de fonctionnalités élaborées.

Les mauvais points :

  • … Mais je ne profiterai pas de ces fonctionnalités. Hélas, mon zizi ne rentre pas dedans. Le sextoy est trop petit. Pour moi, il est inutilisable.

Autoblow AI

Autoblow AI
2.04

Look et originalité

5/10

    Texture et matériaux

    5/10

      Efficacité

      0/10

        Ergonomie et aspect pratique

        0/10

          Les plus

          • Concept innovant

          Les moins

          • Trop petit, inutilisable pour moi

          Autoblow AI

          L’Autoblow AI s’annonçait comme un concept sympathique. Mais à quoi bon faire une étude élaborée sur les techniques de fellation dans le porno, si c’est pour ne pas tenir compte de l’essentiel : les dimensions moyennes d’un pénis humain ?

          Pour ma part, je ne peux pas m’en servir. Si je l’avais acheté, je serais extrêmement déçu. Je suis tout de même content d’avoir eu l’occasion d’observer l’engin. Mais je ne peux que vous déconseiller son achat, à moins que vous soyez confiant quant à la capacité de votre zizi à se faufiler dans les orifices les plus fins.

           

          Merci à la marque  de nous avoir fourni l'Autoblow AI pour ce test

          Laisser un commentaire

          Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *